Archives quotidiennes : 9 juillet 2008

Les juges ne sont pas des gens comme nous…

Et pas seulement en France… En Angleterre le chef de la magistrature, lord Phillips of Worth Matravers, considere qu’il n’y aurait pas de probleme a ce que la charia s’applique… Alors moi je veux bien mais ca pose quand meme quelques problemes de concordance des lois. Je sais bien que la loi anglaise est supposee primer, mais jusqu’a quand? En cas de conflit entre un musulman et un non musulman, quelle loi applique-t-on? Et puis quid des lois de la communaute SM si chere a Eliott? Pourquoi n’auraient-ils pas le droit d’appliquer leurs propres regles pour les affaires privees? Et puis ou commence la sphere privee et ou fini la sphere publique?

C’est ce qu’on appelle mettre le doigt dans un engrenage mortel.

En mettant en place 2 systemes de lois differents, on rend l’assimilation impossible (et au passage ca empeche le metissage pourtant si cher aux progressistes…). Par consequent on prepare la guerre civile et l’annihilation d’une des 2 parties. Prions pour le retour de St Georges…

Bizarrement je n’ai pas vu cette nouvelle reprise sur d’autres blogs. J’imagine que je suis passe au travers.

Salton sea

Depuis que j’ai repris le blogging j’ai plus envie de partager mes gouts avec mes lecteurs… ca doit etre l’age. En vieillissant on essaie sans doute plus de se concentrer sur ce qu’on aime plutot que sur ce qui fait monter la tension arterielle…

Alors Salton sea est sans doute le seul bon film avec des vrais morceaux de Val Kilmer dedans (si vous avez aime top gun, vous devriez aller la…). Ce qui est frustrant c’est que je ne peux rien vous devoiler de l’intrigue sans pourrir votre visionnage de ce film qui rebondit plus qu’une superballe en caoutchouc reliee a un jokari. En gros je peux juste vous dire que dans ce film il y a de la drogue, des gens qui meurt, un dealer sans nez, les flammes de l’enfer, du jazz, et, pour la reac touch’, un gars qui a decide de se venger.

C’est beau et c’est bien. Et en plus, c’est souvent tres drole.