Archives quotidiennes : 5 août 2008

Moralite: les impots font maigrir…

L’etat ne sais plus quoi inventer pour creer de nouvelles taxes… Alors il a recours a un stratageme au combien subtil, augmenter des taxes deja existantes pour notre bien. C’est tout a fait dans l’ordre des choses comme je l’ai deja remarque ici.

Suis-je le seul que ca derange? Si j’ai envie de me faire peter les arteres a la graisse McDo en quoi est-ce l’affaire de l’etat? Au nom de quoi, de quelle purulence demoniaque, est-ce qu’un homme gris derriere son bureau va decider d’augmenter le prix de mon assiette de charcuterie et de mon coup de rouge pour aller avec?

Je vous le dis moi, l’etape d’apres, des agents gouvernementaux passeront dans tous les foyers francais pour nous distribuer de la bouffe en pillules, juste dosees ce qu’il faut pour etre pile en bonne sante. Tout exces sera gravement puni et bien sur les parents qui auront ose donner un morceau de fromage non-allege et non-pasteurise a leur enfants seront envoyes en camp de reeducation…

Monde de merde.

Inauguration d’une nouvelle rubrique

Comme je n’ai que peu d’inspiration aujourd’hui, j’ai decide qu’a partir de dorenavant, quand j’aurais peu d’inspiration comme aujourd’hui, je vous soumettrais une recette de cuisine (en generale a base de cochon…). Alors pourquoi des recettes de cuisines dans un blog politique? Ben tout simplement parce que d’abord la cuisine est selon moi un art majeur et que tout art est politique, et qu’ensuite, faut bien un peu de legerete.

Alors pour commencer en beaute:

Le homard bleu des viviers d’audièrne roulé au beurre et son parmentier de pieds et oreilles de cochon confit à la patate douce

* Homard 8 personnes :
– 4 pièces de 800 gr
– 2 oignons
– 2 Carottes
– Thym : PM
– Laurier : PM
– ½ cuillères à café de poivre mignonnette
– 1 poignée de gros sel

* Pieds et Oreilles de cochon confit :
- 500 gr de pied de cochon
– 500 gr d’oreilles de cochon
– 300 gr d’échalotes épluchées
– 300 ml de vin blanc
– 400 ml de jus de volaille
– 500 ml de fond de veau
– 100 ml de vinaigre balsamique
– 100 ml de cognac

* Ecrasée de Patates douces :
– 1kg patate douce
– 200 gr de Pommes de Terre grosses
– Environ 1 l de lait
– ¼  noix de muscade râpé
– Sel/poivre : PM
– 70 gr Beurre

RECETTE

* Homard :
Lancer un cours bouillon avec les différents ingrédients,  une fois bouilli ajouter les homards. Laisser cuire 7 à 8 min à frémissement pour que les homards ne soit pas trop cuit. Les débarrasser et les refroidir en cellule. Une fois froid, décortiquer les homards pièces par pièces. Réserver un ½ homard par personne.

* Pieds et Oreilles de cochons confits :
Mettre en cuisson les pieds et oreilles dans l’eau légèrement salée pendant 2h environ jusqu’à qu’ils éclatent, puis décortiquer à chaud et hacher le tout. Réserver au froid.
Démarrer les échalotes à l’huile d’olive et faire suer sans coloration. Flamber au cognac, déglacer avec le vinaigre balsamique et le vin blanc. Laisser réduire de moitié, puis ajouter le jus de volaille. Réduire encore de moitié et ajouter le fond de veau. Laisser réduire de 30 à 40 % et ajouter le haché de pieds et oreilles de cochon. Laissez «  compoter » jusqu’à obtention d’une texture relativement épaisse. Saler, poivrer et réserver au chaud. (au bain-marie par exemple).

* Purée de Patates douces
Eplucher les deux variétés de pommes de terre, les couper en fines tranches. Ajouter du lait à hauteur, les assaisonner (Muscade, sel, poivre). Cuire à feu doux. Une fois cuites passer un peu de jus de cuisson (50%) et réserver. Ecraser les patates à l’aide d’un fouet ou grosse fourchette. Vérifier la texture pour pouvoir la mouler en cercle de 75 mm de diamètre. Si trop épais ajouter un peu de jus de cuisson, après avoir déjà ajouter le beurre. Réserver au chaud.

DRESSAGE
Préparer le Parmentier en garnissant le moule 10 de diamètre avec la purée de patate douce, remplir l’intérieur du moule avec la compotée de pieds et oreilles de cochon, puis refermer avec de la purée.
Faire tiédir le homard avec du beurre, émincer la queue et disposer le demi homard à côté du Parmentier. Ajouter un petit mesclun d’herbes et des pousses de betteraves sur celui-là , quelques gouttes de glace de veau  et servir de suite.

Vin Conseillé :  MontLouis Blanc 2005 «  Clé de Sol », Domaine La Grange Tiphaine

Recette de Nicolas FORNARO, Chef de Cuisine, Bretagne

Trouvee ici