Archives quotidiennes : 1 décembre 2010

Anelka, Booba et un journaliste des Inrocks sont dans une catapulte

OK, alors j’ai acheté les inrocks aujourd’hui pour la première fois de ma vie pour lire l’interviou de 2 de nos plus grands esprits contemporains, j’ai nommé Booba, rappeur et Anelka, joueur de foot. L’époque moderne s’offre les cerveaux qu’elle peut… Et j’avais besoin d’un coup de fouet ce matin vu que ma chère et tendre a fini la cocaïne dans le biberon du petit moussaillon.

C’est évidemment navrant. Ils détestent tous les 2 la France, bien entendu, mais pour des raisons relativement obscures. Ils disent qu’on leur reproche d’avoir réussi parce qu’ils viennent de la banlieue (comprendre qu’ils sont bronzés parce que c’est bien connu qu’il n’y a pas de blancs en banlieue). Booba, fait dans le surréalisme en disant "on ne parle pas du fait que Johnny Hallyday se déplace en hélicoptère", pour souligner la différence de traitement des gens en fonction de leur milieu social… Comme si JH venait d’un milieu favorisé.

En fait ils en veulent aux blancs, c’est assez clair. Booba fait l’apologie du communautarisme en disant que Guerlain se serait fait "massacrer" (sans doute métaphoriquement) aux USA. Il enchaîne avec un autre grand moment dans lequel il dit qu’il n’aurait pas pu dire ce qu’à dit Guerlain (?) et que c’est pour ça qu’il chante "fuck la France" (ce qui lui vaut des ovations sur canal +…). Ils sous-entend aussi clairement que si les noirs veulent quelque chose ils doivent tout simplement le prendre, par la violence si nécessaire.

Anelka part dans des fantasmes sur la France qui ne lui a posé que des soucis, oppose Gourcuff le bon français (blanc chrétien) à Ribery le "musulman", ce qu’aucun média n’a fait (le fait que Ribéry soit musulman n’est que la cerise sur le gâteau en ce qui concerne ce sous-homme bien blanc).

Et le meilleur pour la fin: ils détestent la Marseillaise, Anelka apparemment sans raison et Booba parce qu’on y parle d’un sang impur qui serait celui des algériens et des africains… voila, voila…

On se demande où ces machines là vont chercher leur références. Qui a bien pu leur faire découvrir de si grandes vérités?

Sinon, mention spéciale au pseudo journaliste qui a aucun moment ne leur demande de se justifier ou d’expliquer leur propos pourtant si… surprenant.

Voila qui devrait être parfait pour faire comprendre à certains, que le vivrensemble est vraiment une grande réussite.

PS: regardez en haut à droite de l’écran, voilà, maintenant abonnez vous à mon bon blog!