Finances

Je suis sans doute vieux jeu mais j’ai quand même tendance à considérer que la création de richesses doit reposer sur du concret. On prend un truc (du bois et de la corde), on le transforme (on fait une jolie catapulte) et on fait un bénéfice (en la louant comme un moyen de transport plus économoqie que les charters). Sinon on est dans le concept des lutins des southpark dont le programme est: 1) voler des slips, 2)…, 3) des profits!

C’est pour ça que je ne comprends pas très bien comment le système veut sauver son cul en organisant le financement de pays ruinés par des pays qui n’ont plus un rond. Je sais bien que mùon esprit manque de raffinement et de subtilité mais là quelque chose m’échappe vraiment.

Un lecteur aurait-il l’amabilité de m’expliquer comment l’eurozone pourrait ne pas exploser dans ces conditions (quand l’Espagne et l’Italie vont être mises à genoux) en janvier?

About these ads

5 réponses à “Finances

  1. Voilà. Le problème ce n’est pas le capitalisme mais bel et bien sa déclinaison financière qui ne repose que sur du vent, a de gros appétits et contribue à massacrer le tissu indistriel. Quoi qu’en disent les gouvernants, la crise que nous traversons ne vient pas d’un manque de régulation mais bel et bien des systèmes mis en place par les états. Le système des subprimes a été créé de toutes pièces par l’Etat US afin de favoriser l’accès à la propriété de familles insolvables. Ce système a été copié plus ou moins exactement dans d’autres pays comme l’Irlande par exemple. Joies du capitalisme financier et de sa connivence avec l’Etat. Et c’est ce dernier qui vient ensuite nous expliquer que ça va être à nous de raquer pour rattraper ses boulettes.

  2. L’Eurozone possède la force des ses faiblesses. On est quand même mieux avec que sans. Je ne suis pas sur qu’il y aura d’explosion car les marchés (particulièrement le marché forex, celui du change) se démerderont pour que cela n’arrive pas car ce n’est pas dans leur intérêt.

    En revanche, certains pays doivent être exclu de l’eurozone..

  3. la crise actuelle c’est celle de l’épargne
    celle des retraités qui cherche un meilleur rendement
    il est bien évident que les financiers qui gèrent ça essayent de faire fructifier l’épargne de nos ainés ( 500 000 euros pour les plus fortunés 200 000 pour les autres)
    le « péril vieux »
    et les retraités n’y sont pour rien
    mais ils vont pas tirer un trait sur leur épargne ça me semble évident
    c’est en partie des « sacrifices » qu’ils ont consentis
    faut raquer maintenant
    alors on raque on crache au bassinet
    rien de bien sorcier là dedans

  4. L’Eurozone n’explosera pas ( ou alors sur décision de retrait de l’Allemagne, ce qui est douteux au vu de la lâcheté de Merkel), et ceci pour des raisons non pas économiques ( le travailleur se verra exproprié d’un peu plus d’argent, comme d’habitude) , mais idéologiques; « maintenir à tout prix une idole collectiviste » , au prix d’une désormais très classique « redistribution des fourmis vers les cigales », application pratique de la « préférence pour les pauvres » chrétienne via un « centralisme démocratique » communiste

  5. ça craquera parce que ça ne peut pas ne pas craquer : il n’y a aucune solidarité entre les vampires.
    Seulement comme souvent ça ne viendra pas nécessairement où et quand on l’attend.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s