Archives mensuelles : février 2011

Petits conseils à Claude Guéant

Il parait que Claude Guéant a été nommé ministre de l’intérieur parce que le bordel nord-africain (celui qu’ils mettent chez eux en ce moment, pas celui qu’ils mettent… Enfin vous m’avez compris quoi) nécessite de prendre certaines mesures au cas où 1,5 millions de petits gars de là-bas décideraient de débarquer chez nous pour fêter leur libération comme les héros courageux de l’espoir humain qu’ils sont si on croit la presse française dans son ensemble. Mais bon, faut quand même pas leur demander de rester dans leur trou dans le sable et de construire quelque chose…

Donc voila ce que je recommande à Claude Guéant au cas où cette hypothèse se matérialiserait.

Commencer par se coordonner avec les autres dirigeants de la zone pour tout cramer devant les hordes pouilleuses en marche. Avec un peu de bol, certains crèveront de faim avant d’atteindre un centre urbain valant la peine d’être défendu. Et puis avec un peu de bol ça purifiera l’air marseillais.

Ensuite, faire un appel à la nation à peu près en ces termes: face à l’envahisseur seules deux options sont envisageables: fuir comme des poulets sans tête vers les hauteurs en priant Dieu ou le diable de nous épargner, ou, et comme nous sommes dos au mur c’est la seule chose à faire, enjoindre tous les hommes de bonne volonté à se baisser, à ramasser n’importe quelle arme potentielle et à bastonner leur envie de venir chez nous jusqu’à ce qu’elle les quitte.

Enfin, de monter des catapultes le long de la côte et de renvoyer les survivants chez eux tout en exposant les cadavres comme un putain d’avertissement pour les autres qui envisageraient encore le voyage dans leur saloperie d’incohérence qui veut que nous soyons coupables de tout et que pourtant se serait une bonne idée de poser le cul sur nos canapés et de taper dans nos frigos en cas de petit creux hallal.

Donc voila, je suis bien entendu disponible pour les détails si Claude Guéant décidait de prendre cet évènement en puissance pour ce qu’il est, c’est à dire une invasion en bonne et due forme avec tout ce que ça implique comme rivière de sang.

Recep Tayyip Erdogan contre l’assimilation

Erdogan a fait un petit discours bien sympathique en Allemagne devant la communauté turque qu’il a appelé à ne pas s’assimiler (http://www.guardian.co.uk/world/2011/feb/28/turkish-pm-addresses-immigrants-germany). Selon lui les enfants d’origine turque doivent apprendre le turc en premier et l’allemand en second. Il attaque l’assimilation et considère que les turcs doivent rester turcs comme l’Alsace et la Lorraine françaises. Au passage, il en profite pour exproprier le monastère chrétien de Mor Gabriel.

N’oublions pas que selon ce brave garçon "la démocratie n’est qu’un train dans lequel nous montons pour arriver à nos fins". Le but a peine voilé de cet islamiste soit disant modéré est clairement de transformer l’Allemagne en province turque. Il semble évident dans ces conditions que le multiculturalisme n’est qu’une première étape vers la culture musulmane unique en Europe. Pourtant, certains continuent à penser que la Turquie a toute sa place en Europe. Je leur rétorque la même chose que j’ai dite la dernière fois que j’ai été invité à un suicide collectif et que tout le monde se mettait un flingue sur la tempe: "messieurs, tirez les premiers".

Heureusement que Bruno Roger-Petit est là!

Parfois on aimerait bien écrire mais on peine à trouver le sujet, on manque d’inspiration voyez-vous… Et puis un sauveur sort de l’ombre (http://www.lepost.fr/article/2011/02/28/2419697_gerard-longuet-on-des-photos-on-les-fera-circuler.html) pour nous redonner goût à la vie et une haute estime de soi, au moins par comparaison avec lui. Ce type est presque d’utilité publique!

Alors il nous sort les vieux dossiers sur Longuet. Je passe sur le fait que ce petit bonhomme s’est sans doute offusqué quand certains ont osé évoqué le passé Trotskyste de Jospinpin. Je passe sur le fait que le PS est fourré jusqu’à la garde de gens passés par tous les groupuscules plus ou moins radicaux de la gauche révolutionnaire. Je passe sur le fait qu’il met sa photo sur le côté ce qui a pour effet de vous cramer la rétine à tout jamais. Mais je ne passe pas sur le côté Jiminy Cricket qui serait le seul à avoir de la mémoire et qui nous sert sa moraline infâme. Je ne tolère pas qu’un si petit bonhomme qui se contente d’égrener tous les poncifs les plus crétins sur la politique soit le juge de quoi que ce soit (je ne lui laisserais même pas le choix entre la pilule de mort aux rats et celle de cyanure). Les conseils de Bruno Roger-Petit et ses avis sont aussi utiles qu’un godemiché en frangipane mais moins savoureux.

Longuet peut éventuellement être fier de son passé, mais vu comme il s’est vendu quand il a découvert la bonne sousoupe, j’ose espérer qu’il a du mal à se regarder dans une glace aujourd’hui.

Le juif et l’auvergnat voila l’ennemi!

Mais, en tous cas pas les musulmans. C’est en substance ce qu’a dit le réalisateur du film césarisé « des hommes et des dieux », Xavier Beauvois, lors de son discours de remerciements au cours duquel il s’en est pris à Zemmour et à Hortefeux, coupables de méchancetés très méchantes et stigmatisantes envers les gentils autres.

Dans l’absolu qu’un réalisateur français disent du mal de ces deux là ne devrait même pas me faire lever un sourcil tant c’est commun pour ces petits bonhommes de se fantasmer la tête décollée de l’hydre fasciste à la main, le pied écrasant son ventre toujours fécond et la bite dans Diam’s qui n’est que diversitude.

Mais vu le sujet de son film, ce petit speech m’a quand même surpris.

Bien entendu je n’ai pas vu ce film allergique que je suis aux trucs encensés par tout le monde, au fait de payer du blé pour voir un spectacle qui consiste en rien du tout et aussi parce que moi mes moines je les préfère soldats que martyrs consentants. Mais tout de même, si ma mémoire est bonne, l’histoire des moines de Tibhirine est celle de gentils catholiques pacifistes qui aidaient autant que faire ce peut leur localité de sauvages et qui en ont été récompensés par un découpage dans le plus pur style de l’école Hokuto de cuisine par des gentils autres non clairement identifiés.

Xavier Beauvois dit qu’il ne faut pas avoir peur des autres, qu’il faut juste se parler. C’est exactement ce que devait se dire ces malheureux moines au moment ou ils se faisaient trancher les testicules, juste avant qu’on ne les leur mette dans leurs propres bouches.

On peut dire avec confiance, que grâce à des hommes comme Xavier Beauvois, le navire coulera dans la cacophonie des hommes essayant de parler pendant que des bêtes leur répondront par des grognements tout en fourrageant dans leurs tripes.

Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises

François Reynaert, qui est sans doute un garçon dont l’éducation est bien supérieure à la mienne, vient de commettre un ouvrage qui veut faire la peau à des légendes de l’histoire de France. Donc les gaulois ne sont pas nos ancêtres et patati et patata.

Bien entendu c’est un ouvrage que je n’ai pas lu car d’une, d’après ce que j’en sais il ne m’apprendra rien, et que de deux il est symptomatique d’une pensée qui se veut plus intelligente que celle du bas peuple.

Ce que Reynaert ne comprend apparemment pas c’est l’importance du "roman national" pour faire l’unité d’un peuple. Si on ne peut pas s’inscrire dans une filiation, si on ne peut pas un peu bidouiller l’histoire pour la rendre plus présentable et plus confortable à s’approprier, alors on ne peut pas créer de fierté. Dans ces conditions, tout le monde se rattache à des racines fantasmées. Car il est toujours nécessaire à l’homme d’être fier d’où il vient pour avoir envie de transmettre quelque chose à ceux qui viennent, qu’ils soient ses enfants ou les nouveaux arrivants sur le territoire. C’est justement parce que des Reynaert sévissent depuis 60 piges dans les classes que les petits CPF de 3ème génération crachent sur la France et préfèrent se voir comme les glorieux héritiers d’un islam purement fictifs historiquement.

Entre les fadaises du roman national et celles du roman familial de nos petites brunes, le choix est vite fait.

François, vient donc un peu par là, il reste de la place dans la catapulte!

Augmenter les salaires?

Voila que tout le sinistre monde politico-merdiatique commence à faire de la crème sur le sujet à la mode du moment: l’augmentation des salaires décidé d’un coup de baguette magique pouf pouf.

Au-delà même du grotesque de la proposition, je suis frappé par le fait que des membres d’un gouvernement soit-disant de droite soit en faveur de telles mesures. C’est encore une preuve que notre système qui vise à tout englober est purement totalitaire dans le sens premier du mot. L’état à pour volonté de tout englober, tout régir. Du nombre de calories englouties par jour au nombre de tickets de laine auxquels ont à droit, rien ne doit échapper à sa main mise.

Bien entendu, on est pas en Libye, même pas en Tunisie, mais il serait temps que nos compatriotes (encore un mot qu’on entend plus tellement dans la bouche de ceux qui font des discours sur l’identité nationale) se rendent compte que les seules liberté qui leur reste portent sur des sujets triviaux. Nous sommes devenus des enfants hagards réclamant un doudou. Tant que cette situation perdurera, seul les benêts béats pourront entrevoir l’avenir avec un peu d’optimisme, car les enfants sont capricieux et cruels et nos chers chefs devraient bien garder ça en tête.

Zemmour condamné

Donc comme tout le monde le sait désormais, Zemmour a été condamné pour "provocation à la discrimination raciale".

Zemmour a commis un blasphème et a été puni pour ça. Oui, je dis bien un blasphème puisqu’il ne s’agit pas d’un acte ou d’un appel à la haine mais juste d’une constatation. Il a osé ne pas se crever les yeux et les oreilles face à la vérité et il a été marqué du sceau de l’infamie en signe de représailles.

Alors je ,sais bien que ce n’est qu’un jugement de première instance, mais il y a quand même de quoi avoir un violent haut-le-coeur.

Le système est en train de se tirer une balle dans la tête, faites attention à ne pas vous faire éclabousser.

C’est lui qu’a commencé!

J’apprends que Benoist Apparu va proposer une modification de la loi de 1905 pour financer la construction de mosquées en France. Les bras m’en tombent ce qui rend l’écriture de ce billet assez ardue…

Essayons de comprendre. Pour un moderne, il faut de l’égalité parce que c’est bien. Donc il faut construire des mosquées pour que les musulmans se sentent chez eux en France. Pour quelqu’un vaguement de droite et un tout petit peu conscient, il est cependant intolérable que les mosquées soient construites avec des fonds de pays plus ou moins louches qui après y mettent leurs imams peu fréquentables. Pour un bon jacobin, l’état à la solution: modifier la loi de 1905 et construire des mosquées!

Petits problèmes cependant, nombreuses sont les églises en manque de fonds pour être retapées, l’immense majorité des gens va prendre ça comme de la provocation pure et simple, les intégristes vont prendre ça comme une victoire, la France va devenir encore un peu plus une théocratie musulmane (c’est déjà la cas puisqu’on peut-être jugé pour avoir blasphémé contre Mahomet), les gens vont péter un câble modèle prestige.

Donc, le cerveau malade qui préside à nos destinées, après nous avoir menés au bord du gouffre, est sur le point de nous faire faire un grand pas en avant. Si la loi de 1905 est effectivement modifiée pour ça, cela pourrait être une date pour l’Histoire comme étant le déclencheur de la vraie Fin, quelque soit la forme prise par celle-ci…

Le haut conseil à l’intégration cité dans le prochain rapport du MRAP?

Il y’a quelque temps j’avais commis un petit post (http://amiralwoland.wordpress.com/2009/09/27/marre-de-la-shoah/) dans lequel je relevais la difficulté croissante pour certains enseignants de faire part de certains détails de la seconde guerre mondiale à leurs apprenants fleurant bon la diversité moderne.

Ce petit billet de rien du tout m’a valu l’honneur de l’attention du MRAP qui m’a cité en bonne place dans son rapport annuel sur "l’internet en tant qu’étable de la bête immonde au ventre toujours si fécond tout ça".

Bon… Et puis, quelque temps plus tard je tombe sur ça: http://valeursactuelles.com/actualités/politique/enseignants-sous-pressions-communautaires20110203.html
Le haut conseil à l’intégration, donc des gens sérieux, pas d’immondes blogueurs issus des entrailles infâmes de l’hydre à 1000 têtes, reconnaît que:

"Trois questions provoquent des situations de tension dans certains établissements : l’enseignement du fait religieux ; l’extermination des juifs d’Europe ; le Proche-Orient (le conflit israélo-palestinien). On peut y ajouter la décolonisation, notamment la guerre d’Algérie, et les États-Unis (guerre du Golfe, guerre d’Irak, attentats de septembre 2001)."

Puis que:

"L’antisémitisme est souvent exprimé anonymement et peut se manifester lors des cours consacrés à l’enseignement du génocide des juifs : plaisanteries déplacées, refus de voir des films comme Nuit et Brouillard. Les tensions viennent souvent d’élèves qui s’affirment musulmans. L’antiaméricanisme est souvent lié à l’antisémitisme."

Alors comment ai-je fait pour savoir ça avec un an d’avance sur le haut conseil et avec des moyens sans doute moins considérables? Suis-je doté de super pouvoirs? Suis-je capable de lire notre chute collective dans la marc de café? Est-ce que je vois des signes dans les tripes de hippies étalées dans la poussière du pont supérieur de mon navire? Que nenni, j’ai juste des yeux et un cerveaux, je glane des informations dans différents journaux, français et autres, et je relie les points. Ce n’est pas de la magie, juste de la curiosité.

Mais comme je le faisais remarquer récemment, la vérité ne saurait être une défense quand elle ne correspond pas à l’idéologie dominante. Donc le MRAP pourra continuer à utiliser la menace pour faire taire tout ce qui ne correspond pas à ses points de propagande progressiste. Ou du moins essayer.

N’empêche que j’ai raison et qu’ils seront jugés comme traîtres quand la révolution viendra (http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/pres-de-60-des-francais-souhaitent-une-revolte-selon-harris-16-02-2011-1296090_240.php). Puis après avoir été jugé selon les règles de droit, ils seront catapultés vers des latitudes où tout n’est que tolérance moelleuse, ou les seuls préjugés sont mélioratifs et où la modernité est en marche. Disons… N’importe quel pays du maghreb?

Encore une preuve que quoiqu’on fasse, ce sont les gonzesses qui décident

Comme j’étais chez nos amis hindouistes au cours des dernières semaines, je n’ai pas vraiment eu le temps de réagir aux réactions soulevées par Anne Saintclair quand elle a dit qu’elle ne voulait pas vraiment que son lutineur de mari rempile au FMI. Tout le monde a pris ça comme un signe qu’il allait se présenter aux primaires socialistes.

Pourquoi?

Parce qu’inconsciemment, on sait tous que même si on fait les fier-à-bras, qu’on gueule plus fort que les autres avec du poil autour, en fait à la maison c’est maman qui décide.

Et globalement je pense que c’est très bien ainsi.

Les femmes détiennent le vrai pouvoir, on le sait depuis l’Iliade, alors que les hommes n’ont que l’apparence et les symboles de l’autorité. Alors s’il vous plaît Mesdames et Mesdemoiselles, cessez de vouloir nous prendre des choses dont vous ne sauriez que faire, continuez a diriger le monde et laissez nous nos hochets. En devenant un homme comme les autres la femme perdra la vraie puissance tout en ayant toujours un jouet de moins que l’homme.

Pensez-y la prochaine fois qu’il vous viendra à l’esprit d’émasculer vos fils et vos maris.