La Miviludes nous éclaire

Je ne sais pas si cela a déjà été fait, mais en tous cas je ne l’ai vu nulle part.

Selon la Miviludes, qui est l’organe de lutte contre les dérives sectaires, voici à quoi on peut les détecter :

« Des critères élaborés sur la base du travail accompli par plusieurs commissions d’enquêtes parlementaires ont permis d’établir un faisceau d’indices facilitant la caractérisation d’un risque de dérive sectaire :

- la déstabilisation mentale
- le caractère exorbitant des exigences financières
- la rupture avec l’environnement d’origine
- l’existence d’atteintes à l’intégrité physique
- l’embrigadement des enfants
- le discours antisocial
- les troubles à l’ordre public
- l’importance des démêlés judiciaires
- l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
- les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.

Un seul critère ne suffit pas pour établir l’existence d’une dérive sectaire et tous les critères n’ont pas la même valeur. Le premier critère (déstabilisation mentale) est toutefois toujours présent dans les cas de dérives sectaires. »

Vous avez bien lu ?

Maintenant reprenons ces points et comparons les avec ce que fait l’Etat dans ses manifestations contemporaines:

- La déstabilisation mentale : trop facile, les exemples sont pléthoriques. Un au hasard, en parlant de chance pour la France alors que n’importe qui voit que cette affirmation est totalement bidon on est en plein dans la déstabilisation mentale de masse.
- Le caractère exorbitant des exigences financières : regardez votre feuille d’imposition.
- La rupture avec l’environnement d’origine : à comparer avec le culte de la « mixité sociale ».
- L’existence d’atteintes à l’intégrité physique : essayez donc de résister à l’état…
- L’embrigadement des enfants : ouvrez donc un livre de l’Educ Nat destiné aux enfants…
- Le discours antisocial : destruction volontaire, méthodique  et hargneuse de la famille.
- Les troubles à l’ordre public : c’est ce qui arrive quand on ruine toute une population.
- L’importance des démêlés judiciaires : même si c’est comme jouer au poker avec quelqu’un de beaucoup plus riche, beaucoup tentent de se défendre contre l’état via les tribunaux administratifs.
- L’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels : voilà une bonne définition de ce que fait l’état en distribuant mon pognon pour acheter la paix sociale dans les territoires occupés.
- Les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics : ça c’est comme David Vincent, ils sont déjà parmi nous.

On pourrait continuer comme ça longtemps avec l’intégralité du site Miviludes mais vous avez compris l’idée… Il existe un faisceau d’indices démontrant sans doute possible que l’état est devenu une vaste dérive sectaire.

Sinon, le débat entre les 2 prétendants au titre de gourou du 2 mai sera commenté ici même, soit sur les docks, soit via un billet spécialement dédié. Viendez nombreux on va bien rigoler, ouè !

About these ads

18 réponses à “La Miviludes nous éclaire

  1. "Miviludes" rien que le nom sent la secte.

  2. En lisant les critères de la Miviludes je me suis dit que vous alliez nous parler des socialistes. Tout y était, il manquait juste les agressions sexuelles.
    Mais bon, l’Etat, les socialistes, c’est presque pareil.

    Et pour ce qui du débat de mercredi c’est une excellente idée, mais lors du premier tour j’ai eu beaucoup de mal à commenter sur les docks. Peut-être le fil est-il trop chargé.

    • Aristide, l’état dans sa manifestation contemporaine est-il constitué d’autres choses que de socialistes? Sinon, oui j’ai découvert ce matin tout un tas de commentaires destinés aux docks dans les spams. Faudra que j’ai ça à l’oeil le 2.

  3. Bravo ! C’est effectivement fort bien vu…

  4. Jusqu’aux deux tiers de l’article je me suis demande s’il allait choir sur le PS, l’UMP, le front de gauche, et finalement ils sont tous dessous.
    La Miviludes est l’instrument qui assure a l’etat son titre de secte unique et officielle. Meme dans ce domaine le socialisme refuse la concurrence.

  5. J’ai beaucoup aimé les psychothérapies déviantes ou les faux souvenirs induits.

  6. Que dire d’autre que BRAVO !!

    L’état est donc une secte.

  7. Bon je vous donne mon fantasme (que je répands sur tous les blogs de qualité) : résultat 50/50, à un pouième près.

    Chacun se déclare vainqueur, normal, il y a toujours des erreurs et des bidouillages (si, si, c’est possible, demandez à Aubry, et à Ségo).

    Les syndicats, l’éduc nat, les journalistes, la SNCF (les “forces” du bien) sont dans la rue. La police, l’armée, idem. Les forces du mal aussi se mobilisent.

    On appelle l’UE (Ashton et Van Rompuy), l’UA, l’ONU, l’OTAN, Obama …Bref, c’est la fête.

  8. C’est vrai qu’un 50/50 serait assez sympathique… Les discussions au bulletin près, les soupçons de fraudes etc.. Cela serait à mon avis, très très drôle…

  9. Cher Amiral, Miviludes est un organisme rattaché au premier ministre qui pousse le vice jusqu’à lancer des opérations de recrutement auprès de la gent professorale crypto-bolchévique dont je fais partie. C’est dire le sérieux du bidule

  10. Une petite recette au cochon et au muguet, pour le Premier Mai ?

  11. eugénie lechipre

    amiral, le printemps vous inspire, vous êtes en pleine forme ; ah, ce n’est pas vous, qu’on appellerait "amiral de pédalo" !!!

  12. Joli travail, rien à dire, c’est rigoureusement inattaquable.
    Et on sent bien que le dérive en question n’est pas près de s’arranger!
    Amitiés.

  13. Cretinus Alpestris

    Tiens, c’est marrant.

    Moi, j’étais persuadé qu’on allait déboucher sur l’islam.

    Ben non.

    Comme quoi, il faut toujours regarder le film jusqu’à la fin…

  14. Mes comms sur le précédent post ne passent pas… essayons ici : gros coup d’oeil, almirante !

  15. Euh, je voulais dire : excellente analyse, bien vu, farpait, etc etc.

  16. Je pensais que vous alliez parler de l’islam. Déçu je suis.

    Reprenons :

    - la déstabilisation mentale : CHECK
    – le caractère exorbitant des exigences financières
    – la rupture avec l’environnement d’origine
    – l’existence d’atteintes à l’intégrité physique : CHECK
    – l’embrigadement des enfants : CHECK
    – le discours antisocial : CHECK
    – les troubles à l’ordre public : CHECK
    – l’importance des démêlés judiciaires
    – l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
    – les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics : CHECK

    Pour les items non cochés, ça se discute, notamment pour la rupture avec l’environnement d’origine, qu’on observe chez certains convertis. Le caractère sectaire de l’islam est aveuglant, mais la Miviludes ne voit rien…

  17. Merci de votre lucidité : la Miviludes dit tout et n’importe quoi. Ses très fortes accusations sont d’une généralité désolante, et c’est bien de montrer qu’elles peuvent s’appliquer à ceux-là même qui soutiennent les actions irrationnelles et irresponsables de cette triste officine de basse répression.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s