Archives de Tag: femmes integralement epilees

Et le "vivre-ensemble" alors?

Depuis le debut de "plomb durci"  on voit que des synagogues sont attaquees a coup de cocktail Molotov (Molotov, le McGiver de la revolution!). De ce cote la on semble avoir des informations assez precises. On nous raconte aussi que des actes de meme nature seraient commis a l’encontre de mosquees. La les informations sont nettement moins precises ou elles n’ont pas encore eu le temps d’atteindre mon desert…

Dans tous les cas, c’est tres amusant de voir que face a la merde qui est en train de s’engouffrer dans le ventilo, nos "zelites" proposent la redaction d’un texte appelant au "vivre ensemble". Deja, pour revenir sur une de mes marottes, cette expression est absolument ridicule a plus d’un titre. D’abord elle est tres laide. Ensuite on dirait du petit negre de fond de savane. Enfin, elle denote du profond desarroi initellectuel de ceux qui la proferent. En effet, ca veut dire quoi le "vivre-ensemble"? De facto, on vit deja ensemble. On frequente les memes magasins, on prend les memes metro, on vit dans les memes villes, on regarde la meme tele et ainsi de suite. Toutes ces choses sont uniquement nuancees par notre heritage culturel, derniere barriere a la vaste assimilation moderne et a la fin de l’individualite… Et pourtant les memes modernes qui utilisent cette expression a la con veulent a tous prix que nos CPF gardent leurs racines, leurs heritages, leurs moutons dans les baignoires etc etc… Quiconque a encore 2 neurones capables de se connecter de temps a autres sait bien que quand on melange par exemple de l’huile et de l’eau et ben on obtient… de l’huile et de l’eau.

Nos chers modernes luttent de facon acharnee depuis des decennies pour qu’on ne vive non pas ensembles mais "a cote". Vivre ensemble sous-entend vivre non pas de la meme facon mais vivre avec des aspirations, des gouts et des valeurs communs (oui communs, le masculin l’emporte). Le "vivre-ensemble" c’est tout simplement en francais etre une nation ou une patrie. Vivre ensemble c’etait apprendre aux petits noirs que leurs ancetres etaient des gaulois. A la place de ca.

Alors forcement quand on vit "a cote", ben on aime plus ou moins le voisin, mais au bout d’un moment c’est clair qu’on a plus rien en commun avec lui.