Carnage

Aux USA, plus de 48 millions d’avortements depuis Roe v Wade (qui est en plus une decision de justice qui n’a aucun sens).

En France, a la louche, on doit en etre a 8 millions.

Je crois que cela se passe de commentaires…

30 réponses à “Carnage

  1. hmm le « cela se passe de commentaires » (avec la mine soucieuce et concernée qui va avec ?) c’est facile, quand même. On fait quoi, on retourne au bon temps des avortements clandestins ?

  2. Vous me connaissez mal Alice… Je n’ai jamais une mine soucieuse et concernee. Je ne fais que mettre en avant des chiffres.

    Sans retourner aux avortements clandestins on pourrait deja appliquer la loi telle qu’elle a ete votee et faire en sorte d’eviter tous les avortements de conforts. Personne ne me fera croire qu’un quart des grossesses de France presentent suffisamment de problemes pour justifier un avortements.

  3. Alice pose la bonne question, et désolé, Woland, vous bottez en touche.

    « on pourrait déjà appliquer la loi telle qu’elle a été votée et faire en sorte d’éviter tous les avortements de conforts. »

    Appliquer la loi ? Comment ? En entôlant les femmes qui la transgresse ?

    « Personne ne me fera croire qu’un quart des grossesses de France présentent suffisamment de problèmes pour justifier un avortements. »

    Le hic, c’est que ça fait belle lurette que les femmes ne demandent plus votre avis, ni le mien, avant de décider si leur avortement est justifié.

    Que ça nous plaise ou non, elles sont maitresses de leur corps.

  4. @ waa,

    Appliquer la loi c’est botter en touche? Vous avez une conception de la legalite assez particuliere…

    Maintenant vous me faites bien rire avec votre concept d’etre « maitresse de son corps »… Tres bien, elle font ce qu’elle veut avec leurs corps mais en cas d’avortement il se trouve qu’elle se debarasse du corps d’un autre avec premeditation. Alors selon certains ce n’est pas grave car ce n’est qu’un « foetus »… Si on pousse un peu ce genre de logique on en arrive a supprimer tout ce qui n’est pas totalement fonctionnel comme les handicapes, les vieux et ainsi de suite.
    Par consequent, on se fout bien de l’avis des femmes, comme on se fout du mobile des criminels.

  5. Effectivement. Mais, à ce que je sache, on n’en est pas exactement à tuer les handicapés, s’pas. (De plus, si votre femme a un vieux dans son utérus, je vous conseille de vous inquiéter).

    Sinon, oui bien sûr, ce serait mieux si la loi était appliquée et que l’on évitait les avortements de confort. Sans blague. Cela étant, qui décide si l’on est ou pas en présence d’un avortement de confort ? Qu’il y ait des abus dans la possibilité d’avorter, soit. A mon sens, c’est un dommage collatéral. Je n’ai pas pour autant envie de retourner 40 ans en arrière, sans avoir aucune maitrise de ma procréation, de ma sexualité, et ainsi de suite.

    En plus vous me faites bien marrer en disant qu’on ne demande pas l’avis aux femmes et que moralement, ça devrait être pour elles un problème suffisant. Il y a plein d’explications au nombre d’avortements actuel, et nommer un Grand Inquisiteur de l’avortement de confort n’y changera rien. Si on ne vivait pas dans une société parfaitement absurde et anxiogène, on n’en serait pas là. Si on n’avait pas inculqué aux femmes de 30 ans que si elles veulent avorter, elles sont dans la même situation qu’une gamine de 16 ans et en ont autant le « droit », on n’en serait pas là non plus. Et je ne parle même pas de se trouver miraculeusement en présence d’un géniteur qui ne se mette pas à se rouler convulsivement en position foetale une fois devant le fait accompli, avant de beugler hystériquement « fais quelque chose ! FAIS QUELQUE CHOOOOSE ».

    C’est bien joli d’arriver avec ses principes moraux, mais si c’est pour désigner l’avortement sans la queue d’une idée (autre que celle du meurtre avec préméditation du foetus) pour améliorer la chose, merci, mais je préférais quand ça restait une affaire de bonnes femmes alors.

  6. On en est pas a tuer des handicapes? Vous ne suivez pas du tout le debat sur l’euthanasie ou vous vivez dans le desert comme moi?

    Qui decide de si on est ou pas dans un avortement de confort? Ca ne me parait pas bien compliquer de nouveau d’appliquer la loi qui definit assez clairement les conditions dans lesquelles on peut demander un avortement. Perso, je considere que les avortements devraient etre interdit sauf cas de danger mortel pour la mere. Pour ce qui est de la maitrise de la procreation et de la sexualite, il me semble qu’il y a quand meme pas mal de moyen autres que l’avortement… Mais j’oubliais, ni la pillule ni les capotes ne sont remboursees par la secu, donc forcement…

    Je suis content de vous faire marrer, on est pas non plus la pour se prendre trop au serieux… Sinon je ne suis pas tout a fait sur de bien vous suivre… a 16 ans on peut avorter mais a 30 ans c’est mal? Apres, je ne peux que vous conseiller de mieux surveiller vos frequentations… Au moins, avant la loi Veil, le type etait plus ou moins oblige d’assumer (dans Alfie avec Michael Cain il y a d’ailleurs un tres bon passage sur le sujet). Vous avez voulu nous chatrer, nous nous sommes laisse faire, resultat c’est la merde pour tout le monde.

    Pour ameliorer la chose je vous propose par exemple de commencer par ne pas faire n’importe quoi avec votre petit corps que j’imagine charmant, et, si vous decidez de le faire, d’assumer. Comme m’a toujours dit mon cher Papa, sois sage et si tu n’es pas sage sois prudent, ou comme le dit la chanson: if you gonna be dumb, you gotta be tough.

    Vous voulez une autre idee? Mettre en place un veritable systeme de prise en charge des meres seules, quitte a faire adopter leur momes.

  7. On en est pas à tuer les handicapés, certes, on évite qu’ils ne viennent au monde. La trisomie 21, par exemple, est quasiment éradiquée en France grâce aux « progrès » du diagnostic prénatal. Et après, on s’émeut du risque d’eugénisme à tous propos.
    Quant aux solutions, elles ne sont pas difficiles : commencez donc par re pénaliser l’adultère, et les gens comprendront vite que, dans une société qui veut promouvoir le « vivre ensemble », les individus ne sont pas, mais alors pas du tout « libres de leur sexualité », et que la prétendue liberté sexuelle n’est rien d’autre qu’un alibi au retour à la sauvagerie (et après on donne des leçons aux peuplades qui se découpent à la machette…).

  8. Là où j’en suis restée dans le débat sur l’euthanasie, les handicapés se tuaient tous seuls, mais je peux me tromper.

    L’avortement interdit sauf en cas de danger mortel pour la mère, on se retrouve avec des avortements clandestins ou à l’étranger. Mettre en place un système de prise en charge des mères seules, pourquoi pas. Je ne suis pas persuadée que les femmes arrêteront d’avorter pour autant, mais pourquoi pas. Le problème c’est que de votre point de vue, l’avortement revient au meurtre. Je ne dis pas que c’est un mauvais point de vue, je dis que ce n’est pas le point de vue de la loi française, ni de la majorité des femmes. Donc je suppute que l’avortement primera quand même sur l’adoption.

    M’enfin, je persiste, le problème n’est pas l’avortement en lui-même (sauf si l’on considère le foetus comme une personne, soit). Après, effectivement, si les gens étaient un peu plus responsables (niveau contraception et responsabilités variées) on n’en serait pas à ces chiffres. C’est pas gagné, j’ai envie d’dire. Et puis, oh, on se calme, JE n’ai jamais demandé à châtrer personne hein. Mais il se trouve que c’est comme ça et qu’à part aller joyeusement folâtrer avec du catho (ou du divers, huhu), on a de bonnes chances de se trouver en présence d’un chromosome Y sujet à des tergiversations de meuf.

  9. Woland, désolé de nouveau, mais vous ne semblez pas prendre la peine de lire les commentaires avant de les commenter vous-même.

    Je dis : »Appliquer la loi ? Comment ? En entôlant les femmes qui la transgresse ? »

    Vous répondez : « Appliquer la loi c’est botter en touche? Vous avez une conception de la legalite assez particuliere… »

    Peu importe ma conception de le légalité, à priori elle n’est pas différente de la votre.

    Je répète : la loi existe, mais des dizaines, voir des milliers de femmes la transgresse …
    Qu’est-ce qu’on fait ?
    On ouvre un goulag … ?
    On fusille ces salopes … ?
    On châtre les bâtards qui les ont foutu en cloque et qui se sont fait la malle (comme le dit Alice : Fais quelque chose !!!!!) ?

    C’est quoi la soluce miracle, monsieur le curé ?

    PS : relire Alice —> « Je n’ai pas pour autant envie de retourner 40 ans en arrière, sans avoir aucune maitrise de ma procréation, de ma sexualité, et ainsi de suite. »

    Mettre la discussion sur le plan de la morale démontre de votre part soit une immense naïveté, soit une vision du monde pour le moins inquiétante, genre Sainte Inquisition.

  10. L’avortement je suis pour, par principe, c’est pour moi une question de choix.

    Mais je suis d’accord avec Woland sur un point : dans les chiffres avancés il y a certainement un certain nombre de connasses insouciantes, incapables d’utiliser des moyens contraceptifs (particulièrement au USA ou l’utilisation de la pilule et du préservatif est moins développée) ou alors des petites pétasses du 16eme qui ce sont faites engrossés à l’arrière d’une AUDI TT (et je peux vous dire que c’est pas facile…)

  11. JE NE VS SUIS PAS LA DESSUS
    ON PEUT ETRE GENE PAR DES AVORTEMENTS AVEC UNE GROSSESSE BIEN ENTAME
    PAR CONTRE LE RESTE NON
    C EST UN PROGRES DE NOS SOCIETES D OFFRIR LA LIBERTE A LA FEMME DE POUVOIR CHOISIR SA VIE SA SEXUALITE SON ENVIE D AVOIR DES ENFANTS? PAS TOUJOURS LE CAS AVANT !!
    DES DERIVES EXISTENT MAIS COMME TOUT DANS L ETRE HUMAIN. PAS SUFFISANT EN TT CAS POUR REMETTRE EN CAUSE CET ACTE.
    PREOCCUPE VS DES SEVICES SEXUELS ET MALTRAITANCE AUX ENFANTS? PEDOPHILIE ETC … LA IL Y A DU BOULOT ET C EST POUR MOI BIEN + GRAVE. ON EN PARLE PAS ASSEZ. LES ENFANTS NE SONT PASS+ ASSEZ DEFENDU. IL FAUT ATTENDRE DES AFFAIRES SORDIDES POUR RETIRER NOS OEILLERES. C EST DANS CHAQUE RUE POURTANT.

  12. @ Wilo, on est d’accord.

    @ Alice, oui pour le moment ils se suicident, mais toutes les grandes ames demandent a ce qu’ils soient debarasse de cette derniere responsabilite. Sinon on va etre oblige d’etre d’accord sur le fait de ne pas etre d’accord. Vous pouvez folatrez avec qui vous voulez… Je sais que le divers a plus l’air de faire fantasmer que le catho (ce qui est selon moi assez injuste mais bon…).

    @ Waa, appliquer la loi veut dire: refuser d’avorter les femmes pour qui ce n’est pas justifie et oui, juger les femmes qui le font quand meme en appliquant les sanctions prevues (le catapultage a toujours ma preference). Sinon je ne suis pas cure, pas meme besoin d’etre catho pour considerer qu’un foetus n’est pas un kyste ou une espece de parasite. Selon vous, proteger des faibles est inquietant? Voila qui est interessant.

    @ Skandal, oui une question de choix c’est ca… Et si je choisi de foutre le feu a une bagnole (genre fiat panda hein) parce que sinon ca me rend tres malheureux je peux aussi?
    Sinon je ne vois meme pas comment tu ferais pour rentrer a l’arriere d’une TT.

    @ Etienne, arretez de crier. Et votre progres vous pouvez le tailler en pointe et jouer du pipeau avec. Je ne vois pas le rapport avec le reste de vos propos, au demeurant relativement incoherents.

  13. arreter d etre si stresse et direct qd ca ne vs plait pas. j etais juste tres presse, d ou les majuscules. Pour reprendre + posement l avortement est ce qu il est, est il bon ou pas, de toute facon on donne la possibilite de le faire. Ce n est pas le defendre. Mais vendre l education et la responsabilite aux momes c est bien gentil mais il fait aussi etre lucide, les situations sont bien souvent graves et sinueuses. Y a t il des avortements abusifs ? surement.Mais tous nos arguments, les miens comme les votres n y feront rien .. mes lignes concernant les gamins violes et/ou maltraites est un coup de gueule, j ai vu ca d assez pres il ya quelques annes et je reste surpris du peu d impact mediatique de ces sujets pourle coup destructeur et assassin pour les momes. Vs parlez de mort avec l avortement, je parle de mort psychique avec ces matraitances. Sur ce ..

  14. Et vous cessez de me parler a l’imperatif. Je ne suis absolument pas stresse, et je continuerais a etre direct parce que je suis ici chez moi.

    Je vais tenter de vous repondre mais de nouveau, votre syntaxe vous rend difficilement comprehensible.

    1: Ce n’est pas pas parce que l’avortement est autorise qu’il faut se faire une raison, c’est ca la beaute du droit positif, on peut en faire ce que l’on veut.
    2: Peu d’impact mediatique sur les maltraitances d’enfants? Vous rigolez? On ne parle que de ca tout le temps. Le petit Marcel etant devenu l’alpha et l’omega d’une societe vieillissante, l’enfant est une valeur sacree.

  15. @Woland: j’allais le dire: depuis l’affaire Dutroux, on parle énormément de la pédophilie et des actes d’ordre sexuel impliquant des enfants. Même si cela peut engendrer des dérives (jouer avec ce genre d’accusation afin de couler une personne est grave) et si l’on peut toujours faire plus et mieux, c’est déjà une excellente chose à la base – un progrès, puisque le mot a été prononcé ici à tout propos.

  16. C’est fou comme l’argument de la « maîtrise de la sexualité des femmes » est débile, quand on y pense, pour justifier l’avortement. Surtout quand on sait que la plupart du temps c’est l’entourage (le courageux géniteur, la môman désespérée que fifille risque de briser sa fulgurante carrière de sous-secrétaire) qui pousse à avorter.

  17. ourne-toi
    – Non
    – Contre moi
    – Non, pas comm’ça
    – …Et danse
    La décadanse
    Bouge tes reins
    Lentement
    devant les miens
    – Reste là
    Derrièr’ moi
    Balance
    La décadanse
    Que tes mains
    Frôlent mes seins
    Et mon cœur
    Qui est le tien
    – Mon amour
    De toujours
    Patience
    La décadanse
    Sous mes doigts
    T’emmènera
    Vers de lointains
    Au-delà
    – Des eaux troubles
    Soudain troublent
    Mes sens
    La décadanse
    M’a perdue
    Ah tu me tues
    Mon amour
    Dis m’aimes-tu ?
    – Je t’aimais
    Déjà mais
    Nuance
    La décadanse
    Plus encore
    Que notre mort
    Lie nos âmes
    Et nos corps
    – Dieux Pardo-
    Nnez nos
    Offenses
    La décadanse
    A bercé
    Nos corps blasés
    Et nos âmes égarées
    – Dieux !
    Pardonnez nos offenses
    La décadanse
    A bercé
    Nos corps blasés
    Et nos âmes égarées

  18. @ Daniel, on en est arrive a un tel point que Royal s’etait rejouie d’une affaire de pedophilie imaginaire pour lancer sa carriere…

    @ Camille, non mais la sexualite des femmes comme justification de l’avortement s’est effectivement particulierement cretin quand on voit tous les moyens de contraceptions. Sinon de retour du chateau?

    @ Major… je ne suis pas sur de voir le rapport…

  19. L’argument de la sexualité des femmes est crétin si l’on vit dans un monde où les accidents n’arrivent pas et où tout le monde est responsable. Aux dernières nouvelles, c’était pas exactement le cas. Mais bon, okay, je vous l’accorde, on n’est pas non plus dans la situation des années 60-70, où l’information sur la contraception était pratiquement inexistante. Donc quelque part, c’est inquiétant que les chiffres ne baissent pas, soit. Mais bon, ça changera pas grand chose d’appliquer la loi et les catapultes. Quand je parle de l’avortement chez une fille de 16 ans et une femme de 30 ans, ce n’est pas pour dire que c’est acceptable dans un cas et pas l’autre (acceptable rapport à quoi d’abord ?). Je veux dire que pour pas mal de femmes, il semble qu’avoir un enfant ne peut arriver que dans un moment « parfait » (boulot, couple, penser qu’on est prête, etc) ; et qu’avant ça, elles pensent que pour diverses raisons, la meilleure option est d’avorter. Elles se « retrouvent » dans la situation de la gamine de 16 ans qui n’est objectivement pas dans les meilleure conditions pour être mère (je suis sûre que vous allez batailler sur ça aussi mais passons). Et qui a probablement raison dans une majorité des cas d’avorter d’ailleurs. Tout ça pour dire que si l’on excepte les conasses qui pensent que l’avortement est un moyen de contraception, il est possible que les chiffres soient aussi élevés parce qu’on nous inculque qu’avoir un enfant ne peut pas se faire sans un plan quinquennal. C’est ça le problème, et pour le coup re pénaliser est un cautère sur une jambe de bois (l’avortement ou l’adultère donc – mais leaule soit dit en passant).

  20. La danse…la décadence…Pas de rapport essentiel…Juste du sublime anal! ;)

  21. @ Alice, oui les accidents arrivent. Par exemple je peux ecraser quelqu’un en voiture. Et ben que croyez vous qu’il va se passer? Je serais juge et condamne, malgre le caractere accidentel des faits…
    Sinon je vous arrete tout de suite. Vous n’allez pas en plus commencer a dire du mal de mon plan de relance general par le catapultage dont j’ai deja parle dans ces pages. Je vais finir par etre vexe…
    Mais je suis d’accord avec vous, il est parfaitement ridicule d’attendre d’etre pret pecuniairement, psycholigiquement et ainsi de suite pour avoir un mome. Heureusement que nos ancetres etaient moins glands que nous, sinon la race humaine se serait eteinte depuis longtemps. Et oui vous avez aussi raison, je pense que si a 16 ans on est assez grande ou grand pour faire plus que jouer au docteur, ben faut quand meme savoir que quand la petite graine est plantee, la cigogne arrive en general 9 mois plus tard… Et ce n’est pas de la faute du bebe.
    Vous voyez qu’en discutant on finit par s’entendre… C’est quand meme beau le dialogue ma bonne dame.

    @ MT, je vois que les vacances ne t’ont pas que fait du bien…

  22. attention woland, si vous commencez à promouvoir le dialogue, vous allez finir par parler diversité ou tolérance, et on va vous retrouver dans un congrès du PS en train de hurler « Sego je t’aimeuh, Sego tu es belleuh ! »

  23. @ Alice, d’une je voulais dire qu’a la fin vous etiez tombe sous mon charme irresistible. De deux, je demande a etre euthanasie d’urgence si jamais ce que vous decrivez m’arrive.

  24. oh voyons, je suis tombée sous le charme dès que vous avez parlé de tétine de vache panée (et comment ne pas). Ou de catapultes, peut-être.

  25. et oui… dans mon camp de travail je suis en permanence en train de rejeter les avances des petits philippins qui m’entourent. C’est terrible de ne pas pouvoir donner de l’amour a tout le monde.

  26. Alice :

    « parce qu’on nous inculque qu’avoir un enfant ne peut pas se faire sans un plan quinquennal ». Hé oui, c’est exactement ça, je n’aurais pas dit mieux.

    Et puisqu’on a tous un libre-arbitre (car j’ai eu une éducation catholique jésuite), on est responsable de nos bêtises, me semble-t-il…

  27. camille

     » Et puisqu’on a tous un libre-arbitre .. »

    J imagine que vous des 16 ans preniez la pilulle sans avoir de petit ami au cas ou! Ou aviez toujours des capotes dans la poche droite de votre jean ? quel sens des responsabilites.

    Woland, votre dernier argument sur la contraception feminine a finit de me convaincre ! quel visionnaire !

    a

  28. > Étienne :

    bah non, justement. Mon sens des responsabilités à moi m’a commandé d’attendre de rencontrer mon futur mari.

    CAtholique jésuite jusqu’au bout…

  29. @ Etienne, ben vous voyez, quand vous voulez vous pouvez devenir coherent.

    @ Camille, comment? Que lis-je? Vous avez reussi a ne pas vous vautrer dans le stupre et la luxure des le plus jeune age? C’est odieusement reac comme attitude.

  30. > cher ami, c’est ça l’attitude catholique jésuite. c’est d’un réac absolument délicieux.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s