Crise financiere et discrimination positive

Je n’y connais foutre rien en economie. Seulement j’ai quand meme suffisament de notion pour savoir que le marche ne s’interesse pas tellement a la couleur de la peau. C’est pour cela qu’aux USA, quand une majorite democrate, puis un president democrate ont decide de forcer les banques a accorder des prets aux « minorites visibles » et aux pauvres, ca partait peut etre d’un bonsentiment, mais c’etait voue a la catastrophe.

En effet, ca ne posait pas de probleme tant que le marche de l’immobilier etait a la hausse, mais a la moindre baisse, ce sont des milliards de dollars qui se sont evapores.

Alors que les ahuris, Sarko en tete, cesse de pointer du doigt les mechants speculateurs, profiteurs, patrons, parce qu’ils ne sont pour rien dans ce qui est en train de se passer. Les responsables sont les politiques qui ont voulus accorder le marche a leurs fantasmes bisounoursiens.

Que les cretins ignorants arretent aussi de clamer la fin du capitalisme, parce que de nouveau ceci n’est pas une crise de la deregularisation, mais bien une crise de l’hyperregularisation.

Bref, le prochain qui m’explique que : »quand meme, les banquiers avec leurs golden parachutes, tout ca ma bonne dame, et ben ils se foutent bien du malheur des petites gens, he mon pouvoir d’achat… » et ben je lui devisse la tete et je chie dans son cou.

6 réponses à “Crise financiere et discrimination positive

  1. Quand meme, les banquiers avec leurs golden parachutes, tout ca ma bonne dame, et ben ils se foutent bien du malheur des petites gens, he mon pouvoir d’achat…

    C’est vrai quoi, après le cartable solide -le même que l’an dernier- les chaussures de sport, le jogging, la PS3 du cadet et le portable 40 pouces de la petite dernière, où que j’vais trouver l’argent pour les 5 fruizèlégumes bio moi?

  2. Monsieur l’amiral, vous avez mis le doigt (si j’ose dire) sur le nœud du problème, une confusion sémantique à propos du vocable crédit.
    Si pour une banque, qui ne doit en aucune façon être un organisme philanthropique le crédit est synonyme de confiance dans la solvabilité de quelqu’un, le gouvernement démocrate des U.S.A. a utilisé ce mot dans le sens de l’influence qu’une personne exerce sur une autre.
    Le gouvernement ayant un certain crédit auprès des banques, celles-ci ont accordées des crédits à des personnes insolvables.
    La nature et la valeur du prêt comme vous le faites remarquer s’étant effondrée, le système s’écroule.
    De cette affaire il nous faut retenir deux axiomes : les conseilleurs ne sont pas les payeurs, et les payeurs sont toujours en fin de compte ces cons de contribuables qui vont renflouer cette gabegie idéologique.

  3. @ Un Fan, ben ouais, et encore vous n’avez pas pris en compte les abonnements divers et varies indispensables au bien etre de tout ce petit monde…

    @ Coach Berny, CQFD

  4. Et si on arrêtait de regarder toujours ce qui se passe en bas, et qu’on commençait à regarder ce qui se passe en haut? Il n’y en a que pour les miséreux (et les considérés comme tels) dans cette foutue société!

  5. Je confirme Woland, c’est bien parce qu’on a prêté à des pauvres que la bourse s’écroule. Parce qu’on a absolument voulus que des gens sans ressources puissent acheter maison et SUV. Et voila ou on en est !!! Contrairement aux annonces qui sont faites ici ou là, le capitalisme ne s’écroule pas, il est entrain de s’autoréguler….

  6. Qu’est-ce qu’il est raconté sur cette crise! J’en peux plus! J’entends tout et n’importe quoi. Ca va se traduire par un article! Il n’y a guère le choix! La palme revient à Nicolas d’ILYS qui est dans le déni le plus total. Selon ILYS, il n’y a pas de crise! Alor

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s