Archives quotidiennes : 11 février 2009

Mon plan original pour les retraites

Je vous promets qu’il ne sera pas question ici de catapulte.

Je ne suis bien entendu pas pour un systeme par repartition, trop contraignant et liberticide a mon gout. Je ne vois pas au nom de quoi on me forcerait a cotiser pour ma retraite alors que je prefererais largement financer, avec mon bel argent durement gagne, la recherche en nanotechnologie. Ben oui, ces tout petit robots qui vont venir me pelleter la graisse dans les veines me semblent indispensables si je veux un jour atteindre l’age de la retraite. Ou sinon je pourrais aussi eventuellement garder mon beau pognon pour faire vivre ma famille mais, comme je ne connais pas encore mes enfants, je ne sais pas s’ils le meritent. Les nanorobots me semblent etres un choix plus judicieux.

Mais bon.

On est dans un systeme par repartition et ca va pas etre facile d’en sortir tout de suite. Alors c’est quoi notre systeme par repartition? C’est l’idee selon laquelle nos cotisations financent la generation du dessus. Donc en gros, on paye la retraite de nos parents. Ca peut paraitre pas totalement gland dans un monde qui n’a pas decide de se suicider a petit feu. Mais chez nous, comme la generation du baby boom n’a pas juge bon de se reproduire, et que les vieux s’acharnent a se mouiller au moindre coups de chaud, ben ca fait qu’on est rentre dans le mur depuis longtemps et que maintenant, dans un elan d’humanisme moderne, on s’acheve les uns les autres avec les debris du vehicule.

Le fait est que le systeme prevoyait que les gens fassent des enfants pour continuer la chaine quoi. Y’avait comme qui dirait un « contrat social » (Dieu que cette expression me herisse). Or, en s’evertuant a buter des enfants a naitre, en decidant de ne pas avoir de momes par confort et ainsi de suite, nos chers concitoyens ont pisse sur le cadavre du contrat social en rigolant betement. Et aujourd’hui, ils en appellent a l’immigration de masse pour pallier a ce leger probleme.

Ainsi, la solution au fameux « probleme des retraites » est totalement evidente. Si vous n’avez pas de mome, ben la retraite macache bono (en voila une expression qui fleure bon le colonialisme…)! Vous vous etes faite avorter? Non seulement vous pouvez vous carrer vos espoirs de retraite dans l’oignon, mais en plus vous paierez une part en plus pour compenser le deficit demographique par vous cree. Ce plan peut se decliner a l’infini, c’est ca qu’est bon.