Archives quotidiennes : 23 février 2009

D’ou venons nous?

Où vais-je et dans quel état gère tout ça…

Mais au-delà de ces jeux de mots particulièrement vaseux, mon attention a récemment été attirée par un article dont le manque de retentissement dans la presse a de quoi laisser songeur.

En effet, comme tout le monde, je considérais comme admis et prouvé que les premiers hominidés, nos ancêtres, étaient apparus en Afrique de l’Est puis s’était répartis sur le globe au petit bonheur la chance au fil des migrations. Ce qui m’avais permis d’établir ma fameuse théorie comme quoi les habitants du désert sont des crétins parce que leurs ancêtres, débiles eux-memes, avaient trouvé cet endroit hospitalier et que la connerie c’est comme les bijoux, ça reste dans la famille.

Et apparemment non. d’après ce que je comprends, mais je ne suis pas vraiment un spécialiste en la matière, l’homme serait apparu à plusieurs endroits en même temps. Par conséquent, on ne serait pas tous de la même grande famille comme le veut la philosophie de chiottes qu’on  nous sert en permanence.

Je n’en tire aucune conclusion, je trouve juste ça intéressant. Ce qui me surprend plus, c’est que nos journalistes scientifiques n’aient pas l’air d’avoir plus d’envie que ça de se pencher sur la question. Je ne veux pas croire que cela soit par idéologie… La théorie de la paresse m’apparait comme étant bien plus plausible. C’est vrai que c’est toujours pénible de devoir envisager d’autres possibilités que celle proférées par ceux qui hurlent le plus fort.

Le single de juin en avant premiere!

Les elections europeennes de juin 2009 sont encore loin et pourtant je peux vous annoncer en avant premiere avec quoi on va vous bourriner les portugaises pendant des mois: « la stupefiante percee du BNP », « le retour des chemises noires en Angleterre » et ainsi de suite.

Pourquoi? D’abord pour ce genre d’histoire ou il faut 2 ans pour que les autorites reconnaissent que la sauvage agression d’un petit rouquin par une bande de degeneres se nommant eux-memes « the asian invaders » (les envahisseurs d’Asie, sachant qu’en anglais asian est souvent une facon de definir des pakistanais membres de la religion de paix d’amour et de tolerance…) etait une agression raciste. Ensuite parce que les autorites britanniques passent leur temps a genoux a proposer des tailler des petites plumes a tout ceux qui sont d’une autre « culture ». Comme disait Chirac, dans ces conditions, le travailleur anglais, il devient fou! Et puis enfin il y a cette satanee crise qui pourrit si fort et si bien la douce ambiance moelleuse de tous ceux qui croyaient que l’histoire etait finie.

Donc moi je dis ca pour vous prevenir. Parce que ca va etre encore pire qu’a l’epoque de cette grande folle de Haider, ca risque meme de devenir aussi penible qu’en 2002.