Le Pape, la capote et l’Afrique

Branle bas de combat chez les modernes et les journalistes, le Pape, notre bon Benoit XVI, est en Afrique et il maintient que la capote est plus un problème qu’une solution. Bon, il dit la même chose que d’habitude mais faut bien vendre du papier coco!

Bien évidemment, je suis totalement d’accord avec le Pape. Comme je l’ai déjà noté dans ma tentative d’explication du concept de punks a diplôme la capote, rien a battre. Et pour qui connaît un peu la situation africaine, la capote est même plus un problème qu’une solution. Faut quand même se rendre compte que le manque d’éducation fait que nos joyeux africains ne savent pas comment utiliser ces petits morceaux de latex. Par exemple, j’ai des amis qui me racontaient cette amusante histoire: ils sont allés en Afrique pour faire de l’humanitaire. Ils ont montré aux locaux comment utiliser des capotes en les déroulant sur des morceaux de bois. Le lendemain, en se levant, ils eurent l’excellente surprise de voir le village entouré de piquets recouverts de préservatifs. Les villageois étaient absolument persuadés que comme ça ils étaient protégés.

Voila juste une histoire parmi tant d’autres, et je ne m’attarderai pas sur les croyances selon lesquelles il suffit de baiser une vierge ou un bébé pour se soigner, ou que les préservatifs se portent en pendentifs… Ou ceux qui en mettent 2 l’un sur l’autre pour être encore mieux protégés (meilleur moyen de les faire péter), ceux qui les réutilisent après les avoir plus ou moins lavés et ainsi de suite. Les exemples sont innombrables.

La vérité c’est que les modernes considèrent l’homme comme un animal victime de ses pulsions (ce en quoi ils sont assez proche philosophiquement des tenants de la RATP). Ils considèrent que l’homme africain est encore plus soumis à ses pulsions pour différentes raisons qui tiennent du fantasme (voir toutes les petites connasses qui ne rêvent que de vacances au Sénégal pour se faire poutrer par un noir monté comme un poney). Dans ces conditions, l’abstinence n’est pas pour eux quelque chose d’envisageable. Quant à la fidélité, on sait bien que c’est un principe dégueulasse et dépassé, jouissons sans entraves tout ça.

Le Pape lui, considère que les africains sont des hommes comme les autres et que par conséquent ils sont au-dessus de l’animal et qu’ils peuvent se contrôler. Dans ces conditions, il apparaît évident que le meilleur moyen de ne pas choper de saloperie est bien entendu de ne pas tremper sa nouille dans le premier bouillon de culture qui passe. La sagesse et l’intelligence sont par conséquent très clairement de son côté.

Publicités

106 réponses à “Le Pape, la capote et l’Afrique

  1. … et comme chacun le sait, déjà, le Pape met le préservatif à l’index.

    Plus sérieusement, vous avez ici l’intelligence de répondre sur le terrain de la raison; et si c’est vraiment comme vous dites, le préservatif seul ne résoudra rien. A ce régime, mieux vaut faire preuve de retenue. Renoncer à tremper sa nouille à tout bout de champ, ça n’a jamais tué personne, que je sache…

    Notez aussi que sur le site d’un journal suisse ouvert aux commentaires, j’ai lu celui d’un bonhomme qui disait: « Jean-Paul, reviens! » Excellent: le bon Jean Paul II tenait exactement le même discours que son successeur sur la contraception…

  2. 100 % d’accord avec vous Woland.

  3. Woland, il faudrait que vous compreniez que le cul en Afrique est la seule chose qui se distribue de manière égalitaire, votre pape voudrait des anges, il vit dans l’échelle du pseudo-Denys, il entend la symphonie, vous répondez par l’hymne « Bénie soit la gloire du Seigneur au lieu de son séjour » tout va bien vous serez béatifié

  4. « ils eurent l’excellente surprise de voir le village entoure de piquets recouverts de preservatifs. »

    C’est assez touchant, je trouve . :-)

    Ceci dit, excellente argumentation, W.
    J’achète .

    • @ Daniel, oui j’aime bien cette histoire d’index… Sinon, ce n’est pas surprenant que le Pape soit toujours catho finalement.
      @ Artie, merci, ca fait toujours plaisir.
      @ Phantom, desole mais votre argument ne tient pas. Le Pape fait son boulot et je ne vois pas pourquoi des gens qui ne suivraient pas son message en matiere de fornication le suivrait plus en matiere de capote. Pour ce qui est d’etre beatifie, je vous rassure, il y a peu de chance.
      @ Snake, et ben moi je vous la donne!

  5. JE voudrais juste signaler que si des jeunes filles cherchent une belle poutre, il y en a aussi en France….

  6. « Ils considerent que l’homme africain est encore plus soumis a ses pulsions pour differentes raisons qui tiennent du fantasme »

    On appelle ça comment, ça, déjà, en langage post-moderne ?

    • @ Fikmonskov, vous savez, ce racisme bon teint n’a rien de recent. C’est deja ce qui a justifie la colonisation promue par la gauche francaise.

  7. Woland,
    On m’a confié un autre témoignage un jour.
    Des « humanitaires » venus prêcher la sainte capote en Afrique on pu constater le fruit de leurs efforts : ils se sont rendus compte que les gens utilisaient bel et bien la capote, mais en ayant bien pris soin d’en couper le bout à coup de ciseau ! Pourquoi ? Et bien parce que la rumeur courait que la capote venait d’Amérique, que les Américains déposaient le Sida au fond des capotes avant de les fourguer aux Africains, et que donc le Sida était la faute aux Américains. Solution : couper le bout des capotes où se loge le Sida, afin d’être réellement protégé !

  8. Moi j’ai des amis africains, et brésiliens, et je vous confirme, quand ils y a présence féminine, je n’existe plus, et quand je viens leur parler ils voient une concurrence, et ne comprennent pas pourquoi je viens mettre de l’amitié là ou il doit y avoir du sexe.

    Ils sont pas comme nous, sexuellement parlant alors bon je pense que la seule solution, c’est la capote.

    quand je dit ils ne sont pas comme nous, je me doit de préciser, que c’est une comparaison n’impliquant aucune hiérarchie ou supériorité, partant du principe ou personne n’est la pour dire qui est meilleur.

    • @ l’indien dit en gros: ils sont pas comme nous, mais je ne suis pas raciste hein! Attention! Si, vous etes raciste. Mais ici ce n’est pas grave. Moi au contraire je pense que meme s’ils ne sont pas comme nous, ce n’est pas pour autant que ce ne sont que des animaux assoiffes de cul.

      @ F+, merci.

  9. Woland,
    Et sinon j’aime beaucoup ce que vous écrivez.

  10. -BRAINSTORMING-

    -Messieurs, la situation est grave, les feux rouges ne les arrêtent pas, ils sont indifférents aux stops, les accidents s’accumulent, les morts s’entassent, il faut trouver des solutions.
    – Il faut distribuer des casques.
    – Pas mal mais encore.
    -Avec un gros airbag dedans.
    -Ouais, il y a de l’idée.
    -Il faut distribuer une armure en kevlar.
    -Oui ! excellent ça.
    -Avec un gros airbag dedans.
    -Très bon, très bon.
    -Heu ! et s’ils apprenaient à conduire.
    -…….
    -Hum, mon petit Benoît, nous sommes réunis pour trouver une solution, là, tu plombes l’ambiance tu vois ?

  11. Excellent cher amiral !

    J’ajouterai du reste que dire que c’est la faute au pape si y’a le sida en Afrique est passablement idiot, vu que les catholiques y sont minoritaires. Ou alors, ça suppose une sacrée force de conviction du pape sur les musulmans, protestants et autres animistes.

    ps : ça y est, j’ai désactivé les messages que je recevais. J’avais pas compris un lien. Mais c’est en anglais et moi, ma première langue, c’est le latin. Alors hein.

  12. Il n’y a aucune xénophobie dans mes propos.
    Car quand on parle de racisme aujourd’hui, on parle de xénophobie.

    Par contre dans vos phrases je vois des trucs louches.genre les noirs sont pas capables d’utiliser des capotes alors il vaut mieux qu’il ne l’utilise pas et qu’il s’abstiennent.

    C’est ridicule, mais il ne peut pas revenir sur ses idées alors il confirme.

    Et puis nous sommes des animaux……être assoiffé de sexe ne signifie pas qu’on est pas humain.

    • @ Camille, c’est un excellent point!
      @ gratte couilles (elegant pseudo…), bof, ce me ferait bondir si j’accordais la moindre importance a ce que raconte ce has been. Il se place dans un creneau politique deja surcharge. Ce n’est pas si malin que ca pour le « meilleur d’entre nous ».
      @ l’indien, mais oui, c’est pratique de dire qu’un mot veut dire autre chose! Moi maintenant je decide que chaise veut dire ciel qui veut dire mer qui veut dire maison. Ca permettra d’avoir des debats eclaires. Sinon, comme d’habitude soit vous ne lisez pas, soit vous ne savez pas lire. Je dis qu’ils ne savent pas se servir de capotes par manque d’education.

  13. L’indien,

    ça ne signifie pas qu’on n’est pas humain, effectivement. Mais ça veut dire qu’on est idiot. Jusqu’à preuve du contraire, la meilleure manière de s’éviter le sida ou une grossesse non désirée, c’est de s’abstenir.

    C’est bête mais c’est comme ça. Et c’est la dure loi de la vie.

  14. @L’Indien:

    « Et puis nous sommes des animaux……être assoiffé de sexe ne signifie pas qu’on est pas humain. »

    … oui, mais savoir réprimer ses soifs nous rend plus humains (moins animaux), donc nous élève, non?

  15. @Camille: en effet! Pourquoi les autorités des autres religions, sans doute très écoutées, n’interviennent-elles pas? Ou, si elles le font et vont dans le même sens que Benoît XVI, pourquoi ne le relève-t-on pas?

    @Gratte Couilles: le politicien interrogé n’a apparemment pas suivi les derniers développements de l’histoire de l’avortement, ni ceux de l’affaire Williamson: le Vatican a condamné l’évêque brésilien en rappelant que là, il faut plutôt de la miséricorde (ou un truc du genre), et ne s’est pas privé de prendre ses distances avec les propos de Williamson concernant le génocide juif – un Williamson qui n’a pas moins le droit de faire partie de la famille catholique simplement parce qu’il a proféré des propos négationnistes.

  16. Mais il dit ça car ils partent du principe que la capote est un objet du diable.

    Vous savez, tout ce que dit le pape ou la bible n’est pas a prendre au pied de la lettre, il ne faut pas vous sentir obligé de le suivre sur tout.

    C’est franchement la honte de tenir des propos pareils.
    Ils n’ont qu’a ce retenir……..non mais je rêve.
    Je les vois les africains se faire passer le message….et les mecs l’autre puceau de pape a dit qu’il fallait qu’on se retienne……
    Et l’épidémie s’arrêta, miraaaaaacle….non c’est finit les histoires, il faut leur envoyer des capotes et leur montrer comment ça marche.
    Vos deux trois anecdotes ne veulent rien dire.

    Attention daniel, quand vous dites « savoir réprimer ses soifs nous rend plus humains (moins animaux), donc nous élève, non? »
    voudrait dire que les africains sont plus « bestiaux » que nous……
    L’instinct qui réprime notre instinct……

    Je vous laisse a votre rigidité d’esprit incapable de penser en 3d, vos idées ne vont que dans une seul sens.
    Bonne journée.

  17. Révisionnistes les propos de monseigneur Williamson, pas négationniste. Il ne nie pas l’extermination, mais doute sur le moyen utilisé.

  18. On est vite catalogué, par ici…

    • @ Daniel, non, seul l’indien catalogue. C’est plus fort que lui se sont ses instincts de petit juge qui parlent.
      @ l’indien, vous reflichissez parfois avant d’ecrire? Par definition, si les gens arretent de tirer des coups n’importe comment au pretexte qu’ils ne peuvent pas se retenir de feler la couscoussiere de la premiere fille qui passe, oui « l’epidemie » disparaitra. Ca tient du bon sens.

  19. Il est rigolo, l’Indien… Vous pensez qu’il le fait « exeuprès » ?

  20. @Woland: c’est bien ainsi que je l’entendais.

  21. Mais vous pensez que c’est plus facile de faire rentrer dans la tete a des millions d’africains qu’il faut moins baiser, que de leur apprendre a utiliser un préservatif.????

    Franchement.

    On ne change pas des mœurs comme ça…

    • @ Fikmonskov, j’ai des doute sur sa veracite en tant que personne oui…
      @ Daniel, nous sommes donc d’accord.
      @ l’indien, oui, on a bien compris que vous considerez que les noirs sont des singes incapables de se retenir. Vos propos n’engagent que vous.

  22. Racistes, les gauchistes ?

    Un petit épisode de la vie politique hélvétique :

    Une fois à l’intérieur, la magistrate ne s’est apparemment pas calmée. Le barman, originaire de Nouvelle-Calédonie, est gratifié d’un «négro, sers-moi à boire». Puis c’est au tour du DJ d’essuyer le courroux de la socialiste. «Elle voulait du punk», poursuit son patron Benoît Raemy.

    http://www.tdg.ch/actu/suisse/insultes-gifles-menaces-valerie-garbani-derape-2009-03-16

    Croustillant, non ? :o)

  23. woland c’est le pape qui parle de méthodes différentes pour l’afrique.
    Pas moi.
    Moi je dit que la capote vaut mieux que l’abstention pour tout le monde.
    Ton petit jeu de jte la met a l’envers avec le racisme ne marche pas avec moi.

  24. @Snake: oh, la stupéfiante affaire que vous nous sortez là!

  25. woland, je suis vraiment perdu dans mes convictions devant autant d’arguments…

  26. -> Daniel

    Vous n’étiez pas au courant du dernier western neuchâtelois ? :-)))

  27. @Snake: ô que si! Qui n’est pas informé?… Et vous avez lu les derniers développements présentés ce matin par « Le Matin »?

  28. > Daniel

    J’y ai jeté un oeil.

    Mais cette affaire est emblématique des tares du gauchisme : là où un politicien de droite complètement bourré se permettant un « négro, sert moi à boire » aurait eu les testicules broyées par tout ce que le pays compte comme gauchistes avant d’être énucléé puis jeté dans une fosse sceptique, une élue socialiste n’est que poliment priée de démissionner avec un délai de six mois.

    Elle concrétise très bien les propos pathétiques de l’Indien fou .

  29. Très bon billet. Effectivement, le journaliste moyen, comme l’homme politique, adopte un ton condescendant dès qu’il s’agit de l’Afrique. Peu importe à l’homme moderne que ce continent crève de l’exploitation occidentale, du moment que ses habitants puissent copuler à volonté, le membre ceint de son habit de plastique.

    Qui ira expliquer à Juppé que ce qui lui pose problème dans le discours du pape, c’est qu’il croit encore en l’humanité de l’homme ?

  30. Woland, tu me semble particulièrement informé sur mon anatomie, il y aurait des rumeurs jusque dans le désert ??

  31. Skandal, il peut bien y avoir des rumeurs dans le désert, puisqu’on y trouve bien des gens assez fadas pour aller y travailler.

    Remarquez, quand ils sont dans le désert, ils ne peuvent plus écraser de hérissons et ils ne risquent pas de cotoyer les pandas. Quelle chance.

    • Bon je vais laisser les suisses parler de suisseries entre eux…
      @ Quentin, merci. J’essaie justement de faire rentrer dans le crane de certains que l’homme est superieur a l’animal. Mais ils ont la tete dure que voulez vous…
      @ Skandal, je ne faisais pas reference a la taille de ton organe que tout le monde sait monstrueusement imposant mais de ta couleur de peau.
      @ Camille, ouais y’a pas tellement de bestioles a zigouiller par ici… C’est triste!

  32. L’Indien : « c’est le pape qui parle de méthodes différentes pour l’afrique. »
    Oui oui, sur tous les autres continents, il est pour le préservatif et la fornication, c’est bien connu.
    Cher Indien, permettez-moi de vous citer : « je suis vraiment perdu dans mes convictions devant autant d’arguments… »

  33. Woland, y’a même pas de scorpions ? de serpents avec une sale tronche (genre vipère du désert) ? même pas de chameaux dans votre désert ?
    En tout cas, le chameau, c’est bon à manger. Le scorpion, je ne sais pas, en revanche.

  34. Merci pour ce billet. D’ailleurs la plupart des campagnes contre le sida diffusées en Afrique sont en trois points : d’abord 1) l’abstinence, ensuite 2) la fidélité, et si on est incapable de pratiquer les deux premiers points, 3) le préservatif. Je crois néanmoins que vous exagérez un peu. Avec un peu de pédagogie, il est tout à fait possible de faire comprendre à un Africain comment ça fonctionne, même s’il restera toujours un fond de connerie et/ou de superstition – fond qui existe aussi chez les adolescents français (de souche et autres), soit dit en passant…

    Sans parler des capotes foireuses made in Korea, China, et caetera…

    Et pour l’Indien, les Africains ne baisent pas sans arrêt avec n’importe qui, loin de là. C’est un cliché ridicule qui a un rapport avec la légende du sexe surdimensionné (bon, tout de même 1 ou 2 cm de plus en moyenne paraît-il), etc. En fait, ça dépend beaucoup de leur statut social et de leur fortune… En Afrique centrale, un étudiant ou un travailleur pauvre (c’est-à-dire presque tout le monde, finalement) n’a pas des masses d’occasions de tremper la nouille (comme disait ce bon vieux G*), sauf avec Bobonne s’il arrive à payer sa dot ou à cohabiter sans l’accord de la famille (c’est courant en ville). En revanche, un député ou un chef d’entreprise a facilement 5 à 10 épouses « officielles » (avec lesquelles il ne baise pas forcément toutes les semaines), sans parler des « occasionnelles ».

  35. @L’indien.

    Oui ça marche l’abstinence. Il suffit de voir les résultats que ça a donné en Ouganda… et ça fait un bail que ça se sait.

  36. @ Daniel Fattore

    Ah… Christine…

    Elle devrait pourtant savoir ce qu’on enseigne maintenant dans toutes les classes de cinquième : la pose du préservatif est un moment de plaisir ludique, d’intense complicité entre partenaires.

  37. QUOI !!!??????? Je ne suis pas noir ?????? C’est pas possible !!!!!!!

  38. henri, catapulteur de base

    @ Fandeminier: Blaise Campaoré vous donne raison dans le lien ci dessous

    @L’indien: Il me semble que vos propos comportent quelques clichés. Une petite mise à jour en lisant l’article en lien ?

    http://www.famillechretienne.fr/societe/bioethique/l-eglise-n-a-pas-le-monopole-de-l-abstinence_t7_s29_d28265.html

    Un peu hors sujet certes, mais j’ai apprécié le dernier couplet de Blaise qui évoque un autre Blaise …

  39. J’aime bien les raisonnements de l’indien:
    d’un coté expliquer que le manque d’éducation (instruction et sens moral) d’une population est la cause de leur maux, et les mettre devant leur responsabilités en disant: « voici la solution, changer de comportement sinon vous garderez vos problèmes » c’est raciste.
    c’est raciste parce qu’on ne cajole pas les gens, qu’on leur parle en fronçant les sourcilles et ça c’est vilain, c’est pas cool.

    De l’autre, les infantiliser, souligner leur différence en expliquant que ce qui est vrai pour un blanc ne l’est pas pour un noir, qu’ils ne peuvent réprimer leur instinct de baiseur-fou (ce qui est tout de même le summum de l’animalité), bref un paternalisme condescendant d’occidental digne de Jules Ferry et des meilleurs colonisateur de l’AOF-AEF-MSF… c’est de la solidarité cosmopolite c’est « in » c’est progressiste.

    Comprenne qui pourra, je suggère tout de même à l’indien d’ouvrir un dictionnaire pour regarder la définition de raciste, en oubliant pas qu’avant d’être une injure grave ce mot défini une manière de penser l’altérité indépassable des étrangers et de les traiter comme des inférieurs (ce qui ne signifi pas les tuer ou être méchant, on peut être gentil et méprisant; regardez vous).

  40. Après sur le fait que le pape ait raison ou tort sur la bonne méthode à adopter…
    Dans l’absolu et matériellement oui, en prenant en compte les comportements c’est plus discutable, mais de là (en admettant qu’il ait tort) à le traiter de rétrograde, de facho et à lui attriubuer une responsabilité dans l’épidémie, cela vaut les demandes de certains de vérifier si les juifs avaient introduit le SIDA en Afrique.
    Mais on devrait peut être vérifier; toutes les théories se valent, non?

  41. Et pendant que l’occident baise comme une bête, les pays pauvres s’abstiennent… C’est genre « faites ce que je dis » et pas « faites ce que je fais » !
    Les propos de beaucoup par ici sont véritablement absurdes !

    Il suffirai d’envoyer des « missionnaires de la capote » moins abrutis, faire des campagnes de communication plus élaborées, et ne pas hésiter à re-expliquer cent fois s’il le faut.

    • Bon alors pour faire vite, oui je suis catho et non je ne considere pas que le sexe doit etre un truc trop mignon avec des bisounours et des licornes magiques. En fait je pense meme que le cul doit etre un minimum degueu pour etre amusant. Cependant, je considere aussi que d’inonder l’Afrique de capotes n’est pas la solution a un probleme dont de toutes facons je me tape. Je sais bien que les africains peuvent comprendre comment elle fonctionne mais baiser avec capotes sera toujours plus dangereux que de ne pas baiser. C’est un raisonnement simple et qui fonctionne.

      @ Nash, et ou avez vous lu que j’etais pour la promiscuite sexuelle en occident?

  42. Ce qui est rigolo c’est qu’avec un taux de réussite de « prévention des grossesses » de 95% en conditions de laboratoire, donc nettement moins en conditions réelles, sauf avec des gens super entrainés, capotes neuves etc. (toutes choses difficiles à obtenir en Afrique), on parle d’un approche « baisez comme une bête » et avec la capote ça ira. On parle ici, si le taux descend à 90% (je suis hyper optimiste) de 10% de rapports potentiellement contaminants.

    En gros, le message « messieurs-dames, baisez sans vous poser de question, avec une capote », c’est comme de la roulette russe sur un flingue à 10 coups.

    Et si en occident l’épidémie s’est un peu calmée c’est que pas mal de gens ne baisent plus « comme une bête », mais au moins réfléchissent un poil, font des test, et pour nombre d’entre eux, sont fidèles et abstinent en absence de « régulièr(e) » fiable.

    Comme le faisait remarquer le Pr Montagnier, si chaque personne sur terre avait moins de 10 partenaires sexuels dans sa vie, vu le taux de propagation/contamination le SIDA disparaitrait tout seul en quelques décennies…

    Mais bon, Occidentaux et Africains (mais surtout ces derniers, si l’on en crois l’Indien) ont du mal à se limiter… Au péril de leur vie, à défaut de leur âme… Faut ce qu’il faut, hein, se faire une jolie meuf’ c’est cool, se taper une tri-thérapie pour le restant d’une vie quand même raccourcie, beaucoup moins…

  43. Lu hier dans un canard suisse (dépêche d’agence): le taux de sidéens est plus élevé à Washington DC (3%) qu’au Burkina Faso ou en Ukraine (1,6%). L’article est partiel, mais enfin ça vous interpelle, quelque part…

  44. capote et abstinence, l’un n’empêche pas l’autre.

  45. Vous avez parfaitement raison monsieur l’indien, ce n’est pas parce que j’ai un Desert Eagle dans la ceinture de mon pantalon que je vais vous en loger une en pleine tête.

  46. Euh…
    Le gilet par balles évite de nombreux morts, mais il y aurait encore moins de victimes si les voyous n’étaient pas armés.
    Mais les voyous s’arment car il y a des armes….en attendant de stopper le trafic, vaut mieux équiper les policiers de gilets par balles plutôt que de dire aux voyous « ne tirez pas c’est pas bien »…..vaut mieux dire les deux, l’un n’empêche pas l’autre.

  47. Expliquer aux voyous ce qu’ils risquent (prison, mort…) plutot que de laisser les flics se faire tirer comme des lapins cela peut marcher aussi.

    • @ Aetius, encore mieux qu’expliquer, appliquer. Un acte est souvent plus comprehensible qu’un discours, en particulier pour des gens qui ont des capacites d’abstraction proche de zero.

  48. Comme s’ils ne le savait pas, et même cela n’empêche pas les flics de se protéger.
    Dans ce cas le pape dirait « ne mettez pas de gilets par balles, cela aggraverait la situation, dites plutôt aux gens d’arrêter de tirer. »
    Vous me direz c’est pas pareil, mais un peu quand même, pourquoi bénoit dit non aux préservatifs et dit même que cela aggrave le problème.Il réfléchit avec sa croix et pas avec sa tête.

  49. @ L’Indien
    Sauf que, pour que l’exemple soit crédible, il faudrait que ceux qui tirent et ceux qui portent le gilet soient les mêmes. Donc, pour poursuivre sur cet exemple : proposer aux flics de s’auto-tirer dans le ventre en mettant un gilet pare-balle est absurde, non ? Mieux vaut éviter de se tirer soi-même dessus.
    Voilà, comme ça l’exemple est valable.

  50. On arrive pas a communiquer….
    Vous refusez de contredire votre pape.
    Il dit non a la capote car ce n’est pas une création de dieu.
    Il fait la promotion de l’abstinence car c’est le seul autre moyen, et que c’est le truc des religieux, enfin officiellement.
    Voila il ne réfléchit pas à trouver une solution, il prend le seul chemin que sa secte de 2000 ans lui laisse.
    Il n’y pas de démarche intellectuelle, c’est juste un vieux livre a dit « dieu a fait une bite et un vagin, et la rencontre fait un enfant. »
    Alors on doit pas promouvoir la capote.
    Donc pour éviter le sida……et bien ils n’ont qu’a pas baiser.
    Et apres j’entends des « il met la capote à l’index », genre il réfléchit mieux que tout le monde.ça vous plait les idées qui prennent tout le monde à contrepied, mais elles ne sont pas forcément bonnes.

  51. On n’arrive pas à communiquer. En effet, surtout que vous changez de conversation dès qu’on vous prouve (en toute modestie) que vos arguments sont faux…
    Apparemment, vous n’avez jamais lu le « vieux livre ». Ou alors, c’était l’Évangile selon l’Indien, ou la dernière traduction de Henri Tincq, en collaboration avec Golias…
    « Il dit non a la capote car ce n’est pas une création de dieu. » La papamobile n’est pas non plus une création de Dieu, et pourtant…
    « ça vous plait les idées qui prennent tout le monde à contrepied, mais elles ne sont pas forcément bonnes. » Oui, mais elles ne sont pas forcément fausses non plus. C’est dingue comme ça marche dans les deux sens, ces phrases toutes faites…

  52. Sans rentrer dans le débat de la capote et du pape, l’indien, vous avez une vision de l’étranger pour le moins paternaliste.

    De Woland, qui considère l’africain moyen avec le respect dû à toute personne humaine mais pense pour des raisons politiques et culturelles que la destinée idéale des peuples d’Afrique n’est pas de remplacer le nôtre (d’où les catapultes), ou de vous qui considérez l’africain moyen comme à moitié enfant (voire à moitié animal) mais ne voyez aucune objection à l’idée d’en faire venir par charters entiers jusqu’à chez nous, je me demande bien lequel des deux mérite les remontrances de Louis Schweitzer.

  53. @fikmonskov
    Quand je dit qu’on ne peut pas communiquer c’est que j’ai précisé que ma métaphore n’était pas tout a fait bonne, et que vous me sortez un argument bidon pour me le confirmer.
    J’ai lu les bibles (certaines pas jusqu’au bout).
    La papamobile n’est pas une création de dieu, mais il est bien obliger de l’utiliser pour survivre.
    Le pape, le clergé n’a plus rien a voir avec le message original.
    Jésus aurait aimé voir tous ses plais, toutes ses richesses?
    @hank
    Vous déformez mes propos.
    Je dit que noirs blancs, la capote est la meilleure solution.
    A aucun moment je dit qu’ils ne sont pas capables de l’utiliser ou de s’abstenir.
    Justement je considère qu’on a pas de conseils a leur donner, juste de l’aide a leur proposer.
    Je suis sur qu’en référendum ils opteraient pour la capote plutôt que pour l’abstinence.
    Et je n’ai jamais dit qu’il fallait qu’ils viennent par charters.
    Vous me collez des étiquettes sur lesquelles sont écrites vos phrases toutes faites contre vos pires ennemis.
    On arrive pas a communiquer.

  54. « On arrive pas a communiquer. »
    C’est un leitmotiv.
    On noie le poisson, et on se plaint de n’arriver plus à discuter avec lui. C’est bien vu.

  55. C’est tout ce que tu trouves comme arguments ?

  56. L’un des posts les plus idiots qu’on ait jamais lu sur le net. C’est inimaginable qu’il y ait encore des gens (des ignorants, devrais-je dire) pour avoir une vue aussi bornée du monde qui les entoure. Et je ne parle pas seulement de l’auteur du post.

  57. Ah non, j’ai même pas cherché. Faut dire que je n’ai pas trouvé où étaient les vôtres…

    Je comprends mieux Artemus, soudainement : de tous les trolls que j’ai connu, vous êtes un de ceux dont je me lasse le plus vite…

  58. Tu as beau considérer que je n’argumente pas, cela ne t’empêche pas d’argumenter quand même.

  59. L’indien,

    ceux que veulent les africains, c’est plutôt une aide pour soigner leurs malades. C’est plus urgent, voyez-vous. Mais plus cher que des bouts de plastique… Ceci expliquant probablement cela.

  60. Évidement Camille, mais là nous ne parlons pas de comment guérir les malades, mais comment éviter la propagation du sida.
    Et puis vous savez, j’ai un ami qui a un ami dont la copine connait un mec qui travail je ne sais ou en milieu hospitalier et qui au cours d’une recherche dans je ne sais quel local, il aurait vu des vaccins non officiels de pas mal de maladies ravageuses.
    !!ATTENTION RUMEUR!! ;-)
    Je suis pas du genre à tirer des conclusions a la vavite, mais cela ne m’étonnerai pas que certains labos laissent murir des vaccins dans un but lucratif.
    Je suis à la limite du hors sujet là, mais bon le mieux pour éliminer le sida, c’est quand même de bloquer les transmissions, partant du principe ou les contaminés sont condamnés.

  61. @ L’indien: Et les labos dont vous parlez sont sous le contrôle de l’Eglise Catholique c’est ça?

    Oui c’est une donnée à étudier. On ne sait jamais.

    Et c’est eux aidé par le Mossad qui ont fait les attentats du 11 septembre, caché les enfants de Jésus et empèché Jamel de rentrer en boite.

    MOi j’aime bien l’indien, il est amusant.

  62. Alors Woland, cette histoire de piquets sur lesquels trônaient des capotes « un ami m’a raconté la même histoire » et comme je doute que nous ayons des connaissances communes, voilà que je doute de vos propos. Si des gens savent bien mettre des capotes, c’est bien en Afrique, le problème c’est que la maladie se développe surtout dans les villages, les pays en guerre ou sous dictature…autrement dit là où trouver une capote est une galère. Je constate que la maladie est depuis deux ans repartie à la hausse en Europe où pourtant vivent des gens intelligents, à moins que les néocontaminés soient tous des immigrés ou des fils d’immigrés, donc moins capables de mettre des capotes car moins éduqués. Voilà votre billet sent la romance…vous racontez une vague idée de l »Afrique tout droit sortie de votre cerveau qui pense en a priori (êtes-vous en concurrence avec le Con-servateur?), et que dire de vos yeux qui n’ont jamais dû voir terre Africaine ailleurs que « dans la télé » ou sur les photos de vos amis.
    Bonne soirée

  63. Belle opération mené par la franç-maçonnerie frankistanaise : on sors une phrase du pape de son contexte , le journaliste de l’AFP l’envoie à tous les journaux . Les journalistes mongoliens du bulbe s’emparent du sujet et on découvre des traitres comme Juppé pour poignarder B16 dans le dos … Quand on pense que ces misérables étrons s’interdisent toute critique devant la religion sacré incarné par Al Kaida , on ne peut qu’esperer que cette France qui nous dégôute créve du SIDA le plus rapidement possi ble …
    Désolé , mais ça me mets les nerfs à vif cette histoire

  64. Bonjour à vous.

    Je voulais juste dire que je ne suis pas pour le rejet en bloc du préservatif. Par exemple, les violeurs, par respect pour leur victime pourraient quand même en utiliser.

    Par ailleurs, il me semble plus simple, d’un point de vue technique, d’apprendre à qulqu’un à utiliser un préservatif qu’à le convaincre des vertus de la fidélité et de l’abstinence. Du moins dans la mesure ou le but est d’enrayer la propagation du SIDA.

  65. L’expérience nous enseigne:

    « la religion de paix et de tolérance menace à peine vous parlez de son livre vert et de son prophète. Alors tous (politiques, journalistes, évêques, prêtres, syndicalistes et tous le gratins) y réfléchissent à deux fois avant de s’exprimer publiquement)

    Et la réaction catholique de la rue ?

    Un rêve:
    « … moi je vois bien un millier de catholiques courroucés envahir les centres villes et tout cassé parce que on a mal parler de leur Saint Père. Alors là les émeutes catholiques feraient peut-être réfléchir les politiques »

    Je rêve mais je suis sur que cela marcherait. Certes nous n’aurions aucun soutien de la hiérachie catholiques très POLITIQUEMENT CORRECT avec tous sauf avec Benoît XVI mais cela ferait réfléchir tous ceux qui ramènent leur gueule et bave sur Sa Sainteté Benoît XVI.

    Question:
    Serais-je seul à une telle manifestation brillante et cassante ? Je le crains fort …

  66. @aetius
    Toi aussi t’es amusant avec ta paranoïa.

  67. Le second degré vous est étranger, l’Indien, ou il y a autre chose ?

  68. Dans le second degré,il y a toujours une part de vérité.

  69. C’est beau, ce que vous dîtes. Beau, mais complètement inepte.

  70. Ben, où qu’il est mon précédent commentaire?

    Bref, je disais, entre autres choses:

    Il me paraît plus simple, d’un point de vue technique d’apprendre à quelqu’un à utiliser un préservatif que de le convaincre des vertus de la fidélité et de l’abstinence, en particulier si le but est d’enrayer la propagation du SIDA.

  71. « inepte ».Vous les réacs, vous etes tout pleins de phrases toutes faites pour insulter les gens.
    Vous étalez des phrases avec un vocabulaire bien complet, mais le contenu est assez « absurde ».

  72. D’accord. Remplaçons donc « inepte » par « débile », si vous préférez…

  73. Et si il y avait une raison naturelle, c’est à dire une volonté de la nature elle même de propager ce virus ??

  74. Je trouve bien étrange cher amiral que les messages disparaissent sur votre site. Bon, votre blog est certifié réac donc je m’en étonne par fausse naïveté. Vous vous faites les Roys du débat d’idée, des bons mots, mais vous censurez certains post vous contredisant, comme vos soit-disant amis qui ont vu des Africains mettre des piquets devant leur case…histoire qui tourne du nord au sud de notre glorieux pays, comme ces vieilles histoire « bananianesque » de notre bonne IIIe République coloniale au sujet des nègres.
    Allons l’Indien vous vous perdez. d’un les Africains n’ont nullement besoin qu’on leur explique de mettre une capote, ils savent. Deux une grande partie des contaminations ont lieux par transmission de ma mère à enfant. Le principal problème en Afrique étant le dépistage. A préciser qu’ils utilisent le test rapide depuis plus de deux ans alors qu’il est en expérimentation en France! Voilà l’Africain attardé attaché à sa culture de sorcellerie sait aussi se prendre en main. Quant à tous les commentateurs qui connaissent si bien l’Afrique, ce n’est pas parce que vous connaissez un ou deux africains que…moi j’ai un ami roumain, et un bulgare, et franchement si je me base sur eux pour dépeindre ces deux pays, quel crédit donner à cette description.
    Bon woland, cher amiral, bonne soirée.

  75. Connais-tu la situation du Swaziland?
    Je te laisse jsute répondre à ça.
    Et puis, la solution la plus simple, mis à part l’abstinence, serait d’expliquer clairement le fonctionnement du préservatif. Dans le cas contraire, les donner simplement n’aurait aucun effet.
    Petite note à l’intention du type qui a dit: « Renoncer à tremper sa nouille à tout bout de champ, ça n’a jamais tué personne, que je sache…  »
    La connerie non plus. La preuve.

  76. On peut se dire que tout ce qui se passe est une volonté de la nature….Ou alors l’homme a sa part de responsabilité….
    Il n’y a pas de hasard, (quand on connait les réponses).L’ Afrique est le continent le plus vulnérable à ce genres de virus, par sa pauvreté, causée par un climat et une histoire difficile.

    C’est quoi ton avis skandal? la sélection naturelle élimine t’elle les africains car plus faibles….?

    pour moi.Jusque là, la sélection naturelle élimine selon des critères physiques.

  77. @L’indien: certes. Mais c’est dans les milieux gays des Etats-Unis que le virus du sida s’est manifesté d’abord, à telle enseigne qu’on parlait, au tournant des années 1980, de « cancer des homosexuels » (« cancer pédé », osait même le dessinateur Reiser). Et aujourd’hui encore, la ville de Washington, capitale des Etats-Unis, a un taux de sidéens de 3%, ce qui la place avant l’Ukraine et le Burkina-Faso (1,6%) et la met en situation d’épidémie. Oups!

    Certaines études démontrent du reste que c’est dans les milieux gays qu’on trouve le plus de personnes infectées et de comportements à risques, les hétéros ayant intégré les notions de fidélité et de capote anglaise et les homos se considérant comme sans avenir autre que matériel (impossible de faire des enfants! Le journal suisse « L’Hebdo » a sorti un bon papier à ce sujet il y a une semaine ou deux). Mais il serait délicat, discriminatoire même!, de se lancer dans des campagnes de prévention différenciées… donc discriminatoire aux yeux de certains.

    Et ne cherchez pas d’excuses à l’Afrique. Elle a eu ses vicissitudes, l’Amérique aussi, l’Asie idem, l’Europe itou (Dieu sait que l’Holocauste est une culpabilité difficile à porter!), etc.; alors, pour reprendre une expression bien chrétienne que vous connaissez, chacun porte sa croix! Et il est bien plus méritoire de la porter sans compassions de circonstance.

    A propos, et pour terminer, il paraît que le Pape a milité, dès son atterrissage en Afrique, pour la gratuité des soins aux sidéens… cela, comme par hasard, la grande presse n’en parle pas. Les capotes, c’est plus vendeur! Quelques éléments à creuser ici: http://www.causeur.fr/et-preserve-nous-du-mal,2135

    • Bon, je ne vais pas repondre a tout le monde, je n’ai pas le temps. En substance je peux dire ceci, l’ami qui ma rapporte l’histoire des piquets a fait je ne sais pas combien de voyages humanitaires dans 3 pays d’Afrique Subsaharienne (il a d’ailleurs du rentrer en urgence la derniere fois apres avoir contracte la rage, mais lui contrairement a des centaines d’Africains a eu la chance de pouvoir etre sauve). Donc je lui fait confiance, en tous cas je lui fait plus confiance qu’aux ahuris qui causent dans le poste. Ensuite, quand on post pour la premiere fois ici, il y a un filtre. Donc on se calme et on attend sagement que je sois de retour devant mon ordi pour valider. Je me repete, vous etes ici chez moi, donc vous acceptez mes regles ou vous allez ailleurs. Je ne prendrais pas la peine de repondre precisement aux messages qui me traitent d’ignorant et autres gracieusetes vu qu’en general leur syntaxe les rend incomprehensibles.

  78. La RAGE ? oh mon dieu. finalement, je ne veux plus de fennec.

  79. Au Quartier Maitre (qui je trouve est audacieux quand il s’adresse à l’amiral) la probabilité de transmission du Sida de la mère à l’enfant lors de la grossesse est de 2%. Cela explique donc fort mal que certaines zone aient plus de 50% de contaminés.

    • Les plus de 50% de contamine Aetius, ce n’est pas complique. Suffit de suivre la route des cammionneurs qui s’arretent aux putes a chaque etape, utilisent des capotes mal et rentre a la maison contaminer le foyer…

      @ Camille, et puis pour soigner la rage, faut pas attendre et on se fait piquer avec une aiguille de 30 cms dans le bide. Un vrai plaisir.

  80. le concombre masqué

    Ah la la ! ces crétins d’Africains ne savent pas utiliser un préservatif ! bah peut-être qu’on leur a mal expliqué. les exemples ici proposés ne permettent pas d’affirmer qu’en Afrique, l’usage du préservatif pose plus de problème qu’une solution. Mais, au fait, qui a dit que la capote était une solution ? Il s’agit juste d’une protection. Et je vous assure qu’on peut être « modernes » (j’ai cru comprendre que je faisais partie de ces gens là) tout en connaissant des notions comme la fidélité ou l’abstinence. Mais on peut très bien ne pas vouloir se soumettre à ces principes, et dans ce cas, indéniablement, le préservatif est le meilleur moyen de se protéger du SIDA. Le préservatif n’aggrave pas la situation, comme Benoît XVI l’a dit. Bref, votre article, s’il est certes écrit sur un ton amusant, me paraît totalement de mauvaise foi (amusant, n’est-ce pas ?), voire un tantinet stupide. Et dire que je suis arrivé ici grâce à un lien sur un autre blog !…

    • @ concombre, tres franchement si vous voulez vivre comme un clebard et baiser tout ce qui bouge, grand bien vous fasse. Pour ce qui est des africains, vous serez gentil de faire l’effort de lire. Moi si on me demande de chasser le zebre, je saurais pas faire. C’est une question d’habitude. De nouveau, le mepris pour les africains n’est pas vraiment du cote que l’on croit.

  81. le concombre masqué

    Hahaha ! vous croyez que les Africains chassent le zèbre ! Comme c’est amusant. Vous avez raison, de toute évidence, vous connaissez et comprenez bien mieux les Africains que moi ! Hahaha !

    Et sinon, sachez qu’entre ne pas faire abstinence et « baiser tout ce qui bouge » pour reprendre votre expression, il y a diverses nuances. On a d’autres choix que ces deux extrêmes. Mais visiblement, les nuances, ce n’est pas trop votre point fort.

    • @ concombre, ben oui, ils chassent le zebre, pensent que les bouteilles de coca viennent des dieux, sont vetu de peau de betes tout ca… Sinon effectivement, la nuance m’ennuie.

  82. Je me plais à imaginer le rire du concombre. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai du mal à l’imaginer fin et distingué… Ça vous fait la même chose ?
    Les nuances ne sont peut-être pas notre point fort, mais l’humour n’est manifestement pas le vôtre.

  83. le concombre masqué

    hahaha ! Je pense que nous aurons les plus grandes difficultés à nous accorder sur bien des points, mais, au moins, je vous trouve amusant. Votre côté dandy me séduit. Le conservateur devrait en prendre de la graine ! :-D

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s