La liberte contre l’egalite

Pour mes corelegionnaires en reactionnite aigue et moi-meme, la liberte n’est pas quelque chose de negociable. Pour les modernes de toutes obediences, il semble que ce soit l’egalite l’alpha et l’omega de tout. Et donc forcement c’est la que ca ne peut pas marcher entre nous.

La liberte et l’egalite sont par definition 2 concepts antinomiques. D’un cote la liberte necessite assez peu d’arrangements. En gros on fixe un cadre general, soit on l’accepte soit on degage, et a l’interieur de ce cadre chacun se demerde car avec la liberte vient le risque qu’il faut assumer. De l’autre, l’egalite est suppose faire en sorte que les rapports sociaux soient les plus doux possibles, donc il faut des ajustements permanents pour s’adapter aux evolutions et la responsabilite individuelle ne compte plus vu que l’idee est d’avoir la meme chose que le voisin.

Mis face au choix entre les 2, une fois dans ces derniers retranchement apres les cretineries du style « mais c’est pas si simple », si vous ne lachez pas l’affaire le moderne finira toujours par choisir l’egalite et vous saurez qu’il a sa place dans la catapulte.

Je ne porte pas ici de jugements de valeurs car cela tient plus du ressenti de chacun en realite que de la veritable philosophie. Certains ne supportent pas de voir des differences et d’autres ne supportent pas de se sentir enchaines. Cependant, il faut quand meme bien reconnaitre que c’est la soif d’egalitarisme, esprit vert de la jalousie essentiellement, qui nous tire continuellement vers le bas. Tant qu’on ne pourra pas rendre les moches beaux, les idiots intelligents, les petits grands, les faibles forts, on sera oblige de faire l’inverse, ce qui est plus simple mais pas forcement un tres bon arrangement pour l’avenir.

51 réponses à “La liberte contre l’egalite

  1. fort juste
    mais mais…c’est quoi ces tags raccoleurs dîtes donc !

    • @ Caton, merci, c’est une petite habitude initiee par l’immense Artemus et qui ne sert pas a grand chose a part me faire un peu rigoler ce qui est deja pas mal.

  2. Je ne crois pas que ces deux concepts soient antinomiques,je pense que l’egalite d’aujourd’hui n’a plus rien a voir avec l’egalite de 1789

  3. Un certain Leroux avait réfléchi au problème au XIXe siècle déjà, et en était arrivé à la conclusion que la fraternité était l’élément qui permettait de pondérer ces deux extrêmes.

  4. L’égalité, celle au fronton de nos mairies, c’est l’égalité en droits (et devoirs bien sûr). Mais apparemment de plus en plus de personnes pensent qu’il s’agit de l’égalité de revenus et patrimoine (l’égalitarisme, on coupe tout ce qui dépasse).
    La première est tout à fait compatible avec la liberté, c’en est même la base, la seconde pas du tout.

    • @ tous, L’egalite, que ce soit celle des droits et des devoirs ou celle des revenus est opposee a la liberte pour la simple raison que si on veut vraiment l’egalite de droits par exemple, cela veut dire qu’il faut enlever tous les bebes a la naissance pour s’assurer qu’ils recoivent tous la meme education etc. Donc le seul moyen de ponderer la liberte c’est la charite, dont la fraternite n’est qu’un avatard boiteux.

  5. > Certains ne supportent pas de voir des differences et d’autres ne supportent pas de se sentir enchaines

    le problème de notre époque, le crétinisme, c’est que beaucoup ne supportent pas les différences mais ne supportent pas non plus d’être enchaînés. l’alliance des anars et des libertariens de gauche avec la gauche la plus extrême m’a toujours fascinée, à ce titre

  6. Pour ce qui est du ressenti.

    Vous connaissez mes lectures (…) monsieur l’amiral, et vous connaissez mes occupations.
    La liberté est bien sûr totale, l’égalité est utopique, mais un élément peut faire basculer cette affaire, c’est pour faire plaisir à mademoiselle Camille « Labor omnia vincit improbus », alors les grincheux doivent se sortir les doigts !

    • @ Conservateur, c’est vrai que ca tient de l’erreur mental fondamentale.
      @ Coach, oui mais si travailler c’est la sante, rien faire c’est la conserver…

  7. « Ora et labora », disait l’autre… pour poursuivre dans la veine latine.

  8. @Woland: et je renchéris: « bonum vinum laetificat cor hominum »!

  9. « ora et labora »… je vous rappelle que je passe l’agreg demain, des fois que vous n’ayez pas d’intention de prière.

    Excellent post, comme d’hab’, amiral !

    • @ Camille, je vous souhaiterais bien bonne chance, mais on en a pas besoin quand on a du talent comme vous! En tous cas, ca ne va pas m’empecher de faire une petite priere pour vous, puisse l’esprit saint guider votre plume.

      Et merci.

  10. @Camille: je vous tiens les pouces! Et je prierai pour vous.

  11. Article interressant, parce qu’il explique bien une chose que beaucoup savent à savoir l’opposition entre liberté et égalité (quoique je serai assez de l’avis de Bob dans son post de 9:36 l’égalité en droit et en dignité est un fondement de la liberté concrète).
    Mais il est aussi interressant parce qu’il montre qu’en politique les clivages ne sont pas entre une différence de gentillesse, de vision, d’idéologie mais surtout de valeurs; tout le reste en découle.

  12. Évidemment je ne suis que partielllement d’accord.
    Certes la liberté n’est pas négociable mais bon il y en a 2 celle du citoyen et de l’individu, sans compter que dans l’idée d’égalité il y a un profond réalisme. Malgré les différences de talents, je ne suis pas convaincu que l’accumulation des inégalités économiques et sociales soient dues au seul mérite individuel, le talent n’est pas héréditaire.

  13. On peut allier les deux. En rendant esclaves les égalitaristes.

    Comme cela, vous, vous serez libre, et les égalitaristes égaux entre eux dans l’esclavage.

    Je sais, ils voudraient que nous soyons TOUS esclaves, mais au moins, ils s’en contenteraient. Ce serait un bon début.

  14. PLAGIAT :

    http://voldemots.blogspot.com/ http://www.petassecapitaliste.fr/ et femme libre comme si de rien n était ;D & http://kanya.over-blog.com/ et…http://www.penelope-jolicoeur.com/page/4/, le trône, quelle merveille de sagacité. Ah y a ça, aussi :D
    http://www.traou.net/blog/,copine de tarquine,grande classe comme d’habitude…. ah,ces blogs du pouvoirs qui lynchent les gens qui s’expriment avec l’argent public…. allez hop,et puis ça aussi…http://plagiat.ec-lille.fr/… tiens, encore un truc de la  » blogosphère  »
    : http://histrion.agapi.free.fr/index.php?2008/11/29/149-fde
     » le processus commence par un bon bottage de fesses molles. Surmonter les faiblesses. Pousser la chair récalcitrante.
    Heureusement que la musique existe en ma petite boite magique!  » (sic – vol de mots, ca méritait de circuler ce genre de trucs – Il parait qu’il faut une licence créative pour voir protéger ses textes
    de plagiat de dernière dame de france…) et puis tiens encore de l’analogie : http://www.vinvin.org/2009/02/avec-la-nano-de-chez-tata-tas-bobo-au-cucul-.html – Pourtant Ce gros guignol ferme les fenêtres : http://www.vinvin.org/ – Il trie les commentaires quand on parle de ce qui le dérange,
    un gros scandale public par exemple, manque d’humour l’abruti, pas sport. Bon, et si finalement on parlait lynchage, plagiait comme devrait en rendre
    compte tous ceux du peuple qui ferait la même chose plutôt que de se lever le matin pour le financer comme on le lui commande ? On trouve aussi ça aussi sur le web : http://din.d.flowright.free.fr/blognote/ – des dessins de chiottes en pagaille, le genre qu’on peut
    faire avec des mises sur écoutes.

    • @ Aetius et Vendemiaire, je viens de comprendre qu’en fait vous etes 2 personnes differentes… Alors Aetius merci. Vendemiaire: un prfond realisme dans l’idee d’egalite? Vous rigolez ou vous vivez parque derriere votre ecran? Le principe d’egalite est profondement artificiel, aucune realite tangible la-dedans. Apres je vous accorde tout a fait que le talent n’est pas hereditaire, mais la societe « egalitaire » qu’on nous a concocte aux petits oignons depuis plusieurs decennies a surtout eu comme effet de bloquer l’ascenseur social. Plus il y a de contraintes et plus les zelites s’accrochent a leurs prebendes qu’elles savent si difficiel a obtenir.
      @ Telemaque, mouais… Moi je propose plutot de les catapulter. Les esclaves ca coute trop cher et c’est d’ailleurs pour ca que le Sud a perdu. Faudra que j’ecrive a ce sujet d’ailleurs.
      @ Nina, je pense que vous n’etes pas un robot, mais a l’avenir evite ce genre de com’ sans queue ni tete.

  15. @camille

    Courage, je prierais pour vous (c’est déjà le cas… ). Mais bon, l’agreg c’est trop facile, alors vous n’avez certainement pas besoins du soutiens de l’Esprit Saint !

    @ tous
    L’égalité, en droit au moins, est tout à fait acceptable, et sans doute une condition à la réelle liberté. Si nous pouvons être libres c’est que potentiellement nos actes nous font responsables de leurs conséquences. Mais sans égalité de traitement, de droit, alors un autre, l’Etat en particulier, peut soudain intervenir et me faire subir les conséquences des actes d’autrui. Genre, je dois payer des impôts en plus parce que certains fonctionnaires ne glandent rien.

    Par contre l’égalité comme valeur suprême, c’est dangereux, ça conduit directement à l’égalitarisme…

    @ conservateur.
    Certes, mais les anars et les libertariens de gauches ne sont anarchistes ou libertariens qu’en mots. La plupart ignorent tout des théories qui sous-tendent ces mouvements. Effarant le nombre de péruviens à drapeaux noirs qui n’ont même jamais entendu parler de Proudhon ou de Bakounine (qui se plantent sur pas mal de points, mais qui, eux au moins ont fait l’effort de penser, pas comme nos rebellocrates en treillis sales.)

    • Franz, je maintiens que non, la base de la liberte est d’accepter que l’egalite n’est ni atteignable, ni souhaitable. Nous sommes differents, avec des qualites et des defauts propres qui nous rendent au mieux complementaires, au pire opposes. L’ideologie selon laquelle nous devriont etres egaux ne fait que creer des frustrations et de l’incomprehension. Sans meme parler de la destruction du lange qu’elle implique. Egaux veut dire equivalents, pareils, alors que moi je vois bien que non je ne suis pas le meme qu’un autre. C’est pernicieux.

  16. Je pense que nous nous exprimons à des niveaux différents, tout en ayant un point de vu très similaire.
    J’adhère totalement à ce que vous venez d’écrire, cependant mon éducation me fait sans doute comprendre la notion d’égalité d’une façon différente de la votre (et en tout cas très différente de celle que l’époque véhicule).

    Pour moi l’égalité c’est de traiter chacun selon une RÈGLE identique. Pour tout dire, le monde « physique » est totalement égalitaire de ce point de vue. Quelle que soit la particule, ses conditions initiales de vitesse et de position, les lois gouvernant sa trajectoire seront les mêmes.

    Cependant toutes les particules différant sur le plan de leur nature, de leur position initiale ou de leur vélocité initiale, elles ont toutes de positions, déplacement, énergies etc. différentes.

    Elles sont donc « égales en droits » (et en devoir), bref, égales devant la loi (physique). Il ne viendrait cependant à l’idée de personne de dire qu’un quark beauty et un photon sont la même chose…

    L’égalité dit que nous ne devrions pas être égaux, mais que nous devrions être traités de façon égale (égaux en droits ou égaux devant la loi me semble bien dire cela). L’hérésie moderniste est de faire de saut de l’égalité de traitement à l’égalité tout court.

  17. Laissez nous la liberté de se sentir égaux, et vous aurez la liberté de vous sentir différents dans toute votre supériorité.

    • @ Franz, moi je veux bien qu’on parle de tout ici mais la physique c’est un peu duraille quand meme… Enfin, je comprends tres bien ou vous voulez en venir et j’ai envie de vous dire que justement, un quark, un photon ou un neutrinos ne repondent pas tout a fait aux memes lois, ou disons plutot que differentes lois s’appliquent. Et de nouveau, meme l’egalite en droit et en devoir n’a pour moi aucun sens. Pourquoi traiter de la meme maniere un heros et une personne lambda par exemple? Les services exceptionnels devraient etres recompenses de maniere exceptionnelle (tout en restant dans les limites du raisonnable bien entendu). Pourquoi ce besoin d’appliquer les memes regles a tous? Certaines personnes de par leur statut devraient etres traitees differemment. Qui va demander a un handicape de travailler pour avoir droit a sa soupe? Seulement un salopard. Et ben voila, differentes circonstances, differentes regles, le tout regente par une morale bien comprise qui permet d’accepter et de comprendre pourquoi certains sont inferieurs et ont moins de droit et d’autres superieurs et en ont plus.

      @ l’indien, mais moi je vous laisse toutes les libertes que vous voulez contrairement a vous qui revez de nous voir tous comme des clones les uns des autres.

  18. Ho moi je m’en fout, vous pouvez bien vous estimer différent.
    Et puis personne rêve de se voir ou de vous voir comme des clones….Quand on parle d’égalité aujourd’hui, c’est pour pousser les mentalités vers plus d’estime de l’autre, plus de respect et d’altruisme.
    C’est vrai qu’il y a les deux camps…..les individualistes et les altruistes…..paradoxalement, ce sont les premiers qui payent les aides dont profitent les deuxièmes.
    Je ne pense pas que ceux qui parlent d’égalité souhaite estomper les différences, mais juste aller contre les systèmes (de castes) ou l’évolution est différente selon les classes sociales…le principe meme du libéralisme que vous défendez.

    • @ l’indien, comme d’hab’ je ne comprend rien a ce que vous racontez… Vous inventez et rearnagez les choses comme ca vous arrange. Si vous vous donniez un peu de mal vous comprendriez que c’est justement ce que je denonce, les effets pervers de l’egalitarisme qui bloque tout dans la societe. Mais ca fait longtemps que je sais que vous ne lisez pas les posts.

  19. Mon commentaire est pourtant très clair.
    Et j’ai tout lu, le post, les commentaires ou vous criez tous à l’unisson contre l’égalité.

  20. Egalité…ou équité?
    Je préfère largement la deuxème notion à la première. Et laisser la première dans la sphère des mathématiques. Parcequ’on passe si facilement de la revendication de l’égalité à l’instauration d’un égalitarisme forcené. Pour en revenir au thème du billet initial de l’Amiral , je dirais donc dans l’ordre : liberté, responsabilité et équité. Et pour la provoc’ réactionnaire : l’égalité, c’est un truc pour les fiottes droidel’ommistes.

  21. euh , l’Indien, tous vos commentaire ne sont pas PERCUS clairement par ceux qui les lisent. J’en fais partie, même si je me force à le faire parce que c’est souvent indigeste.

    • @ popeye, ben voila, l’equite je suis pour, c’est tout a fait ca.. C’est fou comme parfois les mots m’echappent… Je sais on dirait pas mais pourtant je vous assure que si!

  22. Je rejoins Franz sur l’aspect de l’égalité de traitement: face à la loi, nous sommes tous égaux; mais celle-ci prend en compte certaines différences (p. ex. sièges pour les GIG/GIC dans le métro parisien, ce qui est une facilité pour des personnes vivant dans une condition particulière qu’on n’échangerait pas volontiers avec eux). L’égalité de traitement veut, finalement, que deux cas identiques soient jugés de manière identique. Cela ferme la porte à l’arbitraire et rend toute décision prévisible: si tu roules à 200 km/h sur l’autoroute, tu te fais passer ton permis au broyeur, c’est la loi pour tous! La république bananière commence lorsqu’il est possible de soudoyer le flic.

    Après, il est des égalités qui font débat: faut-il mettre les couples gays sur un pied absolu d’égalité avec les couples hétéros? Je pense que non, mais ça dépend encore de quoi on parle. Faut-il obliger les femmes à faire du service militaire, ou à accomplir un service civil comme les hommes (qui sont toujours astreints au service en Suisse)? Ou considère-t-on que leur devoir de faire des enfants compense celui de servir dans l’armée? Faut-il ramener l’âge de la retraite des femmes au même niveau que celui des hommes, ou le contraire? Ou maintenir un écart, comme ce fut longtemps le cas en Suisse?

    Et enfin, il est des égalités qui ne sont pas forcément souhaitables: pourrait-on imposer un jour aux personnes de sexe masculin de porter un enfant, et d’enfanter, simplement parce que la technologie le permettra?

    Bref, l’égalité ne saurait être une révélation hors de laquelle il n’est point de salut… mais son rejet pur et simple me paraît également extrême.

    Ah – à noter aussi que la France prévoit des décorations pour ses héros et personnalités (Légion d’honneur, Palmes académiques, Mérite agricole, etc.) Rien de tout cela n’existe en Suisse, de manière institutionnelle en tout cas. Ce sont deux manière de comprendre l’égalité, l’une associant la gratuité à l’héroïsme, l’autre récompensant après coup les hauts faits, compensant d’éventuels sacrifices par ce biais.

    Excusez-moi d’avoir été long et peut-être confus.

    • @ Daniel, donc la ca devient une question de vocabulaire. Sachant qu’il n’existe pas 2 situations identiques, il faut donc adapter les regles en equite et non pas vouloir tout normaliser. Apres, je ne suis pas non plus braque au point de vouloir faire une regle par personne, et oui une certaine application de la loi est necessaire. Mais pour prendre un exemple similaire du votre, si au lieu de rouler a 200, je brule la bagnole et que je prends de la taule contrairement a un CPF parce que le juge aura considere que comme le CPF n’a pas eu une vie aussi facile cette difference de jugement retablie l’egalite au mepris le plus supreme de l’equite envers la victime, et ben moi aussi je trouve ca un peu extreme.

  23. @Daniel Fattore

    Effectivement… Quant aux « couples gays » la vrai égalité dicterai de les traiter de façon différente des couples hétéro. L’objet du droit étant ici différent en nature et en potentiel, également traitée elle doit avoir une trajectoire différente, i.e. des droits/devoirs/statuts différents.

    L’égalitarisme au contraire ne prend pas des objets juridiques (les couples) pour ce qu’ils sont et ne leur applique pas un traitement adapté (équitable, donc, cher amiral), mais vise à mettre sur le même plan ce qui est différent et crée donc une inégalité juridique. Qui s’oppose in fine à la liberté, puisqu’il deviendrais plus avantageux, ceteris paribus, d’être homosexuel dans ce cas… ce qui biaise le choix potentiel et la liberté des individus de choisir leur sexualité (je me place sur un plan purement théorique et logique ici, hors toute considération de morale… )

  24. La démocratie, c’est l’égalité des droits, mais la République, c’est l’égalité des chances….Super menteur.

    Le défaut de l’égalité, c’est que nous ne la voulons qu’avec nos supérieurs….henry Becque

    Nous sommes tous différents dans l’inné, mais nous devrions être égaux dans l’acquis.
    Pour le droit, l’égalité est une qualité innée…..L’indien

  25. Nous sommes égaux en droits et devoirs, point. Le reste n’est qu’utopie et bisounours….

  26. @Woland: il me paraît aussi assez raide qu’on mette plus de zèle à courir après les automobilistes qui font de petits écarts qu’après ceux qui crament des voitures (ou s’adonnent au tag, etc.) Et puis, il y a aussi une « mode » des délits: la pédophilie et les actes d’ordre sexuel avec des enfants n’ont jamais été poursuivie de manière aussi impitoyable qu’après l’affaire Dutroux.

    Et effectivement, il y a une question de vocabulaire: le seul vocable d' »égalité » s’avère fort polysémique.

    Quant à l’égalitarisme, Franz… un peu comme de nombreux « -ismes », il convient de s’en méfier! En effet, il peut créer d’autres inégalités, parfois plus pernicieuses que celles qu’on a envisagé d’éliminer.

  27. @skandal
    J’ai tellement entendu les réacs dire qu’il faut récompenser le mérite avant tout, que je suis surpris quand vous niez l’égalité des chances.
    Pour permettre a chacun de pouvoir évoluer en tout liberté, il faut une égalité des chances.
    Il y a aussi un lien avec l’école à plusieurs vitesses, ou j’entends dire ici que l’égalité des chances freine les meilleurs….
    C’est de l’individualisme pur tout ça, et ça ne vaut pas mieux que l’égalitarisme.

  28. @ l’indien…

    L’égalité des chances, si elle est réellement équitable, ne freine pas les meilleurs… Mais s’il s’agit d’un traitement différentialiste qui prétend niveler activement les inégalités, alors oui, c’est inique et freine les meilleurs (mais n’aide pas pour autant les plus faibles… résultat: les mauvais ne savent plus lire du tout, les bons savent à peine lire)

  29. @L’Indien, Franz a raison, l’égalité des chances a poussé à systématiquement niveler tout par le bas. Je ne vois pas en quoi c’est une méthode…

    L’égalité des chances existe, mais c’est sur que pour certain il faut se sortir les doigts du cul et travailler plus… Mais si tout était trop facile, notre société n’aurait pas de raison d’être…

  30. C’est comme au loto, chacun a autant de chances de gagner au départ, mais celui qui connaît un peu les statistiques et les probabilités ou celui qui joue plus de grilles a au final, « plus » (tout est relatif compte tenu de la probabilité de tomber sur les bons numéros…) de chance de gagner…. Et pourtant le Loto est bien la représentation même de l’égalité poussé à son paroxysme.

  31. On est d’accord sur tout franz, sauf que je n’ai pas cette impression que la société actuelle nous offre un traitement différentialiste qui nivèle les différences.
    Enfin je ne voit pas ce phénomène aussi extrême que vous.
    Il faut se dire aussi que laisser les écarts se creuser entre les meilleurs et les moins doués, peut aussi être un frein pour le groupe.

  32. « Enfin je ne voit pas ce phénomène aussi extrême que vous. »

    Combien de fois par discussion, cette petite phrase à l’air innocent mais qui veut en fait dire : « Vous êtes un extrémiste, moi un mec posé, calme, mesuré, pondéré, mou, démocratique, réfléchi… » ?

  33. Entre laisser les écarts se creuser entre les meilleurs et les moins bons ou rabaisser les meilleurs pour les mettre au niveau des moins bons, j’ai fais mon choix….

    Évidement qu’il existe une solution intermédiaire mais je ne vois personne tenter de la mettre en place…

  34. skandal, on pourrait aussi s’imaginer que bon tirent les autres vers le haut.
    On en a déjà parlé, sortir les bons du lot n’est pas leur rendre service que de les déconnecté de la société.

    fikmonskov, je n’ai pas dit que vous étiez extrême, mais que votre vision du système n’est pas la meme que moi, et que votre pessimisme vous amène à penser que l’égalitarisme est poussé à l’extrême.
    Tu déformes mes propos, et ton discours, je l’ai aussi entendu mile fois, et j’aimerai que pour une fois on m’explique pourquoi des termes comme (mesuré, pondéré, démocratique, centre, équilibre) qui sont a priori mélioratifs, sont dans les discours des réacs toujours accompagné de (mou) qui est péjoratif, ne me dites pas le contraire.

  35. Pardon pour les fautes, mais ce n’est pas mon point fort, d’ailleurs on peut dire que je suis inférieur a un autre sur ce point, mais dans l’absolu…..qui peut dire que je suis meilleur ou moins bon qu’un autre qui à ses qualités et ses défauts.

  36. « des termes comme (mesuré, pondéré, démocratique, centre, équilibre) qui sont a priori mélioratifs »
    Déjà non, démocratique n’est pas mélioratif, pas en soi, par principe. C’est bien ça le problème : on ne parle pas des mêmes choses.
    Et j’y appose mou (je réponds en mon nom propre, je ne suis pas « les réacs »), parce que toutes ces idées ne valent rien pour moi : être toujours modéré, c’est courir le risque d’être toujours dans la demi-mesure. Vivre n’est pas quelque chose de modéré, perdre la vie (ce qui est notre fin à tous) n’est pas « modéré », donner la vie non plus. Rien de ce qui se rapporte à la vraie vie n’est « modéré ». Tout est et doit être extrême à un moment ou à un autre.
    « Pardon pour les fautes, mais ce n’est pas mon point fort, d’ailleurs on peut dire que je suis inférieur a un autre sur ce point, mais dans l’absolu » Ben dans l’absolu : vous êtes mauvais en orthographe. Comme dit ma maman : « C’est pas parce qu’il y a pire que toi que tu es bien ». Non, on trouve toujours pire, ce n’est pas une raison pour se contenter du médiocre. Du « modéré », tenez, le revoilà.
    L’Indien, vous êtes un extrémiste de la modération, un intégriste du relativisme, un dur du mou. Je suppose que vous prendrez ça pour des compliments, en plus…

  37. « Rien de ce qui se rapporte à la vraie vie n’est “modéré” »

    Je ne fait pas parti du lot des gens sur qui vous avez des phrases toutes préparées.

    Mon truc à moi c’est le paradoxal’isme’, donc la vie n’est pas molle ou dure, mais les deux en même temps.
    La nature n’est pas « extrème », mais équilibrée.
    D’ailleurs je précise que l’équilibre peut ne pas être composé de modération, il peut être fait d’extrêmes.
    Quand on parle d’égalité, je me dit que nous sommes tous différents et identiques à la fois.
    Vous allez me dire ça mène à rien, mais sait on vraiment ou l’on va.?
    Je précise afin d’éviter d’autres clichés, que je ne suis pas hippie,ne fait pas de yoga, et ne suis pas végétarien.

  38. « Quand on parle d’égalité, je me dit que nous sommes tous différents et identiques à la fois. »
    Vous aussi, « vous avez des phrases toutes préparées. »
    Différents et identiques ? Morts et vivants ? Intelligents et cons ? Blancs et noirs ? Grands et petits ? Beaux et moches ?
    L’absurdité de votre apposition vous apparaît clairement, ou dois-je continuer l’énumération ?

  39. Bé oui justement, c’est absurde, le paradoxal se contredit par principe.
    La vie n’est pas logique, en tous cas elle n’a pas la meme logique que celle de notre cerveau.
    Si la nature avait le meme logique que nous, l’infini n’existerait pas.
    enfin bon je m’égare bien loin du theme initial, mais c’est pas facile à expliquer autrement que par des phrases bizarres.
    D’ailleur c’était quoi le sujet…ha oui la libeerté contre l’égalité, il me manque quelques notions de philosophie pour analyser tout ça.

  40. Il vous manque pas mal de notions de philo sur l’absurde, aussi, on dirait.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s