Ce qu’il faut à un élu

L’autre jour je jouais au golf avec un sénateur ex-maire. Oui je sais que j’ai de très mauvaises fréquentation, mais ce n’est pas de ma faute vu que le garçon en question est le papa d’une copine. Certes ce n’est pas une excuse, mea culpette. Donc je jouais au golf avec cet illustre qui m’expliquait qu’il ne s’était pas représenté aux municipales parce qu’il « n’avait plus d’idées ». Nos partenaires hochèrent la tête pour manifester leur approbation sans réserve. C’est vrai, un élu sans idée, c’est plus la peine, et puis un élu sans idée c’est comme un baiser sans mousatche, c’est nul, et puis le cumul des mandats tout ça.

De mon côté, j’ai attendu un peu que la nouvelle se décante en moi avant de lui exprimer ma pensée. En gros je lui ai signifié que c’était parfaitement gland, qu’enfin il était prêt a exercé ses fonctions puisque justement il n’avait plus d’idée. C’est dans ces conditions qu’un élu peut se vouer à ne pas dépenser le pognon de ses administrés dans des vidéothèques ineptes, des médiathèques ridicules, des changements de circulations et autres couloirs de bus pouvant pousser même la plus pacifistes des brebis à passer toute la ferme au lance-flamme pour cramer le fermier, le cheptel, les récoltes et la moitié du pays. Sans idée, il n’enverrait plus la lie des égouts de la cité locale à la mer, parce que tous les enfants doivent voir la mer sinon on est tous des monstres de façon globale quoi. Quand on a pas d’idée on ne fait pas de débilités couteuses, on se contente d’assurer la sécurité des habitants et le bon état des routes. Quand on a pas d’idée on ne prévoit pas, comme l’infâme Chavez, de transformer les golfs en citées parce que c’est un sport de vilains bourgeois, ce qui est parfaitement crétin quand on connait l’extraction sociale des golfeurs pro…

Bien entendu, mon raisonnement l’a laissé froid. Je crois que je ne suis pas prêt de devenir directeur de cabinet… Mon plan de relance par la catapulte ne l’a pas convaincu non plus. Je crois que c’est désormais très officiel, la démocratie n’est pas pour moi.

Sinon, voici des revenants et une nouvelle. Je suis toujours heureux de voir des renforts arriver. Bon vent à eux!

18 réponses à “Ce qu’il faut à un élu

  1. Vous avez vraiment espéré qu’un élu pourrait chercher à faire le bonheur des ses administrés.
    Et puis votre idée de catapulte a du le décontenancer.

  2. Et sinon, vous avez bien joué ce jour la ?

    En ce qui me concerne, je ne perd plus que deux ou trois balles sur un 18 trous…

  3. D’accord, elle n’est pas élue, bien sûr, elle ne joue pas au golf, mais elle a des idées :

    « En France, l’apprentissage est structuré selon un certain rapport au savoir qui appartient au monde occidental et qui s’appuie fortement sur la langue française et l’écriture », explique le professeur Moro, qui dirige la maison des adolescents de l’hôpital Cochin (Paris, 14ème) dans un vibrant plaidoyer pour les enfants de migrants et les difficultés qu’ils affrontent.

    Faut que ça change monsieur l’amiral, faut que ça change bordel !!!!!
    Entre deux trous, vous ne pouvez pas lui glisser… un mot ? (a votre élu)

  4. Merci pour le clin d’œil cher ami!

  5. Au début du billet je pense « voilà un honnête homme » et puis finalement Woland m’a acquis à sa cause, encore que les règlements débiles proviennent plus de Bruxelles que du cerveau malade des élus, un bon élu refuserait simplement de les appliquer en freinant ou en ruinant leur application provoquant même un débat national s’il le faut, mais en France ça n’existe pas.

    Quoi qu’il en soit ça ne me parait pas crédible, soit ce type se barre en forme de fuite pour excès de détournement d’argent public soit il est victime d’un adversaire politique peu scrupuleux qui détient des preuves de son infidélité, enfin une chose est certaine, il ne part pas parce qu’il n’a plus d’idées. On ne quitte pas une place en or volontairement.

  6. > La French connexion :

    cherchez la femme, comme on dit.

  7. Bonjour
    Juste pour vous dire que j’ai trouvé collé sur les murs de ma rue un prospectus avec un indien, qui a attiré mon attention…….
    Je suis allé voir, et c’est le projet apache, un site identitaire, avec pleins de gens qui se réunissent entre blancs, pour mettre tous le meme tshirt, et faire des cercles avec des feux au milieu…(blancs bronzés acceptés).
    bref, voilà je vous transmet, ça peut surement vous intéresser.

  8. Et la catapulte pour propulser la balle de golf, vous avez essayé, cher Amiral ?

  9. voilà pourquoi je ne crois plus à la politique, qui par un reste de pensée magique est présumé détenir la source de la vertu. Les politiques sont contraints à l’action pour faire parler d’eux, donc à faire des conneries dans 80% des cas, et à dépenser du fric dans 100% des cas. seul un gouvernement minimal peut prétendre allier respect des citoyens et efficacité dans ses missions.

  10. @ L’indien : le milieu d’un cercle n’existe pas.
    On parle de son centre.
    En revanche, le milieu de la droite, ça existe, et ça s’appelle justement les identitaires.
    Et dans leurs cercles, il s’agit plutôt d’y faire des contre-feux, mais la ferraillerie est close, pour l’instant.

  11. Oui des porteurs de drapeaux, des crieurs de slogans…bref des gens qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez, comme des supporters de foot qui supportent leur camp meme quand le comportement et la méthode sont douteux.
    Une mauvaise foi, et des incapacités de jugement par manque d’objectivité.
    Comment gèreront les conflits issus des différences quand ils penseront avoir atteint cette uniformité qu’ils désirent.

  12. Ca aurait été plus percutant de lui demander si il avait des idées quand il s’est présenté la première fois… A mon avis la réponse aurait été la même. C’est la première fois qu’un mec admet qu’il a de moins en moins d’idées à mesure qu’il vieilli. Il aurait aussi bien pu te dire qu’il arrêtait pour courir des marathons.
    Il se retire parce que l’imposture ça fatigue son bonhomme et qu’avec sa compilation de retraites il peut continuer à se gargariser sur les greens sans chercher son masque tous les matins.
    Non vraiment, ce mec se branle et se cherche un bon alibi!

  13. un politique sans idées……..
    un baiser sans moustaches……..
    une rocade sans rond point……….
    une mairie sans éducateurs socio-cul……..
    une association sans subventions……….
    tout celà relève malheureusement de l’utopie

  14. heu…
    C’est la suite de la Fiction II ?!

  15. Coach Berny nous informe :

    « En France, l’apprentissage… s’appuie fortement sur la langue française. »

    Ouééé… très fort. Et il faut être… professeur de psychiatrie, pour trouver ça.

    Comme quoi il se confirme que les psychiatres sont aussi barges (voire plus) que leurs patients.

    A noter que quand on cherche professeur Moro dans Google, on tombe d’abord sur… ça :

    http://www.megabambou.com/galerie/flyer.php?marabout=174

    Le lien suivant est probablement un fake :

    http://www.france24.com/fr/20090907-le-systeme-scolaire-tend-a-exclure-enfants-migrants

    Il est en effet absolument invraisemblable que la directrice de la Maison des adolescents de l’hôpital Cochin, à Paris, puisse raconter des conneries aussi abyssales que :

    « La langue d’origine de l’enfant — le bambara, le turc ou l’arabe — est reléguée à un statut mineur ou ignorée par l’école » — pour le déplorer, bien entendu. Quelqu’un qui soutiendrait que le bambara devrait avoir un statut majeur dans l’école française serait, de toute évidence, bon pour le cabanon.

    De même, quelqu’un qui dirait : « Les enfants de migrants sont en avance sur les autres et ont naturellement une grande agilité intellectuelle », puis, immédiatement après : « Une énorme proportion est en échec et est orientée très rapidement », souffrirait à l’évidence d’une maladie mentale caractérisée dont le nom m’échappe à l’instant (car je ne suis, personnellement, ni psychiatre, ni directeur), mais dont je suis certain qu’elle est décrite en long, en large et en travers dans tous les bons manuels de médecine.

    Enfin, il est absolument grotesque de vouloir nous faire croire qu’une personne occupant un poste aussi important ait pu vouloir s’inscrire au firmament de la déconnosphère en prétendant :

    « Pour prévenir l’échec scolaire » [en France, je le rappelle] « il faut reconnaître qu’il existe d’autres rapports au savoir, l’initiation et l’oralité des Soninkés du Mali par exemple ».

    Non, il n’y a pas de doute. Pour moi, nous sommes bien en présence du professeur Moro, grand voyant, médium, résultats en une semaine, discrétion assurée.

    On remarquera aussi que la « Maison des adolescents », qui était à l’origine la maison des adolescentes blanches mal dans leur peau comme la fille suicidée de Patrick Poivre d’Arvor, est devenue, subrepticement, sans qu’on nous ait demandé notre avis, et une fois qu’on nous a fait médiatiquement consentir à son financement au moyen de la larmoyante histoire du Grand sorcier de la télévision française, la maison des « jeunes » soninkés, turcs, musulmans, analphabètes, violents, fous furieux et inadaptables parce que des ingénieurs sociaux, également justiciables de la psychiatrie lourde, ont tenu, au défi de tout bon sens, à les transplanter en masse au milieu d’une civilisation qui leur est totalement étrangère.

  16. Et puis les enfants de migrants sont si en avance que cela et ont naturellement une grande agilité intellectuelle, ils devraient comprendre qu’en France on parle Français, qu’on ne brule pas des voitures, que nous sommes, quand même, un minimum respectueux de notre histoire et de notre culture (je vous l’accorde, ce n’est pas vra

  17. is pour tout le monde….).

    Bref, encore du dégueuli de bon sentiment prônant la diversité comme unique valeur respectable.

  18. Dites donc monsieur l’amiral, le papa de votre copine s’il n’a plus d’idées c’est qu’il le fait exprès, exemple d’idée :

    « L’idée de retours forcés, c’est une ligne rouge », a estimé Pierre Henry, le directeur de l’association France Terre d’asile, selon lequel « on ne doit renvoyer personne vers l’Afghanistan qui est un pays en guerre ».

    Pourtant c’est une super idée pour le troufion Français.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s