On ne sait que choisir!

Les lumières dispensées par notre époque si moderne sont chatoyantes mais parfois elles s’annulent et le bon petit citoyen ne sait plus vraiment ce qu’il doit penser, ce qui est toujours un grave problème.

Dernier dilemne cornélien en date est la fameuse affaire qui oppose le Paris Football Gay au Créteil Bébel (on ne peut que s’extasier devant les choix de noms pour ces clubs de foot…). D’un côté nous avons les gays, de l’autre les musulmans. Essayons de récapituler les qualités et les défauts de chacune de ces deux minorités pour tenter de savoir laquelle il sera important de soutenir pour ne pas passer pour un péquenaud dans les diners en ville.

Commençons par les homos. Ils sont festifs, mais l’époque est plutôt à la diète et à la vie saine. Ils ont un gout très sur en matière de déco et de mode vestimentaire, mais en même temps ils rendent nos filles anorexiques avec leur vision tronquée de la femme en tant que porte manteau. Ils ont souvent de belles carrières et sont donc bien intégrés, mais l’époque n’a que peu d’amour pour ceux qui réussissent trop bien. Ils ont toujours été là, résultat on à tendance à les prendre pour argent comptant. Ils veulent se marier, mais la famille c’est ringard!

Maintenant, les musulmans. Ils ont de belles barbes bien viriles, mais on se demande si ça ne cache pas quelque chose d’ailleurs tant de virilité… Ils sont hygiénistes, mais de nos jours on sait bien qu’à force de tout stériliser on rend les enfants malingres et allergiques et en plus on en serait presque à se demander s’ils ne seraient pas de la coterie de Bachelot qui voudrait qu’on se mouche dans nos coude. Ils sont religieux, mais on préfère la spiritualité. Ils ont déclenché les hostilité avec les gays mais celui qui commence est toujours le vilain. Ils sont persécutés mais reçoivent des millions de la part des émirats du proche orient pour construire des mosquées. Ils sont délicieusement exotiques et divers mais ne supportent pas très bien les mélanges.

On s’en rend bien compte, nous sommes assez proches du match nul. L’argument déterminant est sans doute que les homos, malgré un gout certain pour les suppos, ne se font pas exploser au nom du droit à se faire empapaouter.

Par conséquent, pour ne pas passer pour des ploucs, soutenez les gays ou, si vraiment vous n’êtes qu’un intolérable salopard qui ne verse pas dans l’amour de son prochain juste parce qu’il est différent, vous pouvez vous contentez de soutenir les blancs hétéros qui à l’échelle mondiale sont une des minorités les plus en danger au niveau démographique.

19 réponses à “On ne sait que choisir!

  1. Pingback: Twitted by infodroite

  2. Je suis pour le soutien (si possible financier) des blancs hétéros ! À donf’ même…

  3. Oui, moi aussi je vais soutenir les blancs hétéros, et les filles faciles aussi, ainsi que les putes (les vrais, pas les trans brésiliens) et les soumises…

  4. c’est légal ça le Football Gay Paris ?
    Que fait la Halde ?

  5. La question n’est pas de choisir. Le PFG est un véhicule de promotion des moeurs homosexuelles. Il ne s’agit pas tant de condamner lesdites moeurs que leur promotion. A l’école comme sur un terrain de foot. Je partage donc la position du Créteil Bébel.

  6. « Que fait la Halde ? »

    @Paul-Emic: il y a justement une petite phrase sur les discriminations dans les associations de ce genre, dans le livre de Louis Schweitzer « Les discriminations en France ». Lorsque je l’ai lue, je me suis demandé s’il faudrait par exemple accepter des femmes dans les rangs des choeurs d’hommes pour empêcher les discriminations.

    A noter quand même que ce club de foot accepte les hétéros – donc sur ce coup-ci, rien à dire.

  7. « A noter quand même que ce club de foot accepte les hétéros – donc sur ce coup-ci, rien à dire. »

    Certes monsieur Fattore, pour jouer dans l’une il faut se convertir, mais dans l’autre vous êtes sûr que … enfin, vous me comprenez n’est-ce-pas ?

  8. @Coach Berny, pour résumer dans un style shakespearien:

    Convertir ou invertir? Telle est la question…

  9. @ Amon, ce n’est pas même la promotion qui est condamnable au sens de la loi actuelle, mais bien comme le relève Daniel Fattore, la discrimination sous-jacente que recouvre le nom de ce club.
    Que dirait-on d’un club qui s’appellerait le Ku-Klux-Klan football club même s’il accueillait un Noir (oserait-il s’y risquer ?) dans ses rangs ?
    Le Bebel club c’est un peu différent, il ne fait que refléter un déséquilibre démographique patent à Créteil.
    D’où mon interrogation : que fait la Halde ?

  10. « Que dirait-on d’un club qui s’appellerait le Ku-Klux-Klan football club même s’il accueillait un Noir (oserait-il s’y risquer ?) dans ses rangs? »

    C’est peut-être un peu tiré par les poils de cul quand-même! :-D

  11. Je veux un puritain d’une des deux premières religions du Livre à l’arbitrage.

  12. En ce qui concerne les poils de cul monsieur le Fan, oserais-je vous conseiller le football club lusitanien de Saint- Brieuc plutôt que les glabres de l’AS Nancy Lorraine.

  13. @ un Fan
    le trait est un peu forci, mais à peine.
    Il est des après-matches où il ne doit falloir ne pas s’attarder si l’on tient à son intégrité.

  14. « Il est des après-matches où il ne doit falloir ne pas s’attarder si l’on tient à son intégrité. »

    Pour ça, pas besoin de club communautaires (quoique), il suffit d’aller en déplacement à Marseille si votre équipe joue contre l’OM.

  15. « ces 2 minorites » Qu’est ce donc selon vous une minorité ?
    N’est ce qu une population numériquement faible ? et ds ce cas je ne suis pas sur que les musulmans soient une minorité en France, les gays non plus… Alors , c’est quoi une minorité …? Débat bien plus interessant à mon avis

  16. Minorité : Le petit nombre par opposition à la majorité.

    Nom féminin correctement utilisé dans le contexte de l’article, sauf à penser que les musulmans et/ou les homosexuels sont une majorité en France.
    Bientôt peut-être, mais à ma connaissance pas encore.

  17. Le portulan te ment

    Soutenir, soutenir
    Vous revenez dans ma vie
    Illuminant l’avenir
    Lorsque mon ciel est trop gris.

    Oui, et ben je soutiens plus facilement le gay en pays musulman que le musulman en pays gay (empégué comme on dit à Marseille).

    Pis je ne sache pas que le Grand Gay donne ses ordres comme le Grand Mufti pour passer à la soupe en fonction des lunaisons, quoique la lune compte aussi pour le gay.

    Pis, par facilité, j’ai plus tendance à soutenir le corps astral de celui qui interdit l’apostasie gay que le milliard et demi qui interdit l’apostasie musulmane.

    Mais vous n’êtes pas obligés de me croire.

  18. @ corto 74 : je confesse à Dieu Tout-Puissant que je suis paranoïaque, je reconnais devant mes frères qu’il m’arrive d’être terrifié par la poussée démographique des adorateurs du faux-prophète en Europe. Néanmoins, il ne m’est encore jamais arrivé d’affirmer, comme vous le faites, que plus de la moitié de la population française est musulmane ET homosexuelle. Perspective terrifiante mais qui ne se concrétisera sans doute pas avant plusieurs années au moins.

  19. « L’équipe Créteil Bebel est exclue de la CFL* pour refus de match avec propos discriminants », indique le site de cette ligue de football amateur *, au lendemain d’une réunion de son comité directeur.

    *Commission football loisir.

    Alors les anti-sportifs qui n’aiment pas les couleurs fluos, hein ? Camembert ! nous, nos actions sont concrètes. (dans notre petit microcosme).

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s