Rêves de TNT

Le comité de scandinaves attardés chargé d’attribuer le prix nobel de la paix a fait dans l’innovant cette année.

D’habitude, ledit comité récompensait les fantasmes des autres. De Rigoberta Menchu, la coco-mythomane maya refusant de condamner la liquidation des indiens mesquites par les milices marxisante, à Al Gore, génie du business apocalyptique et du bidonnage scientifique, les membres du  comité donnait surtout l’impression d’êtres une bande de gogos défoncés à la moraline gauchisante et au relativisme moral si développé que pour eux Arafat et le Dalai Lama, c’est kif kif. Avec le coup d’Obama, on passe dans une autre dimension. Là il s’agit de récompenser leurs fantasmes à eux, ce qu’ils voient dans le métis suprême. C’est d’autant plus amusant quand on sait que les candidatures devaient êtres déposées avant le 1er février… Et qu’Obama à été intronisé le 20 janvier. C’est quand même tout à fait exceptionnel.

Parce que dans les faits, Obama met la pression au Honduras qui a eu le tort de faire respecter sa constitution à son président, refuse de rencontré le Dalai-Lama, discute avec l’Iran sans conditions, retire le bouclier anti-missile aux polonais laissant l’europe de l’est à la merci des russes et ainsi de suite…

On nage en plein délire au niveau global là.

Sinon, spéciale kacedédi au jeune homme qui jeudi dernier est venu me voir alors que je lisais le camp des saints dans le métro pour me dire à quel point c’est un bon livre.

36 réponses à “Rêves de TNT

  1. Cela me donne profondément envie de gerber. Ce gros nul est quand même engagé dans 2 guerres catastrophiques (*) dont il n’a absolument pas l’intention de sortir (ordonnant à ses vassaux d’envoyer de nouvelles troupes), capitule sans condition devant les iraniens, se fait entuber bien profond par les Russes (ça, c’est rigolo, Vive la Sainte Russie !), etc.

    Et vous avez vu sa dernière ? Quelle est la priorité absolue de notre Bien-Aimé Empereur du Monde ? Que les pédés puissent entrer dans l’armée ! Mais on s’en fout ! Bon sang, mais les pédés n’ont aucun problème en Occident. Ils sont sur-représentés, et richissimes par rapport au reste de la population. Vous savez quel est le pire handicap quand on vit en Occident ? Être pauvre. Pas être pédé. Merde.

    Bon sang, j’espère que cette tête de fion va se faire massacrer aux prochaines élections. Ah, voir la tête des Obamaniaques quand Palin le battera en 2012….

    Je m’arrête je sens que je vais devenir grossier envers ce sale connard.

  2. Pingback: Twitted by infodroite

  3. « Ah, voir la tête des Obamaniaques quand Palin le battera en 2012…. »

    @Jean: perspective intéressante. Mais y’aura du boulot.

  4. De toutes façons, ça reste un pays de cons.

    Mais il est quand même rassurant de voir qu’on peut avoir un prix nobel sans rien faire.
    Alors moi je voudrais le prix nobel de littérature s’il vous plait !

  5. non ,jeudi j’étais pas dans le métro
    et puis je suis vieux
    mais je plussoie
    « le camp des saints » est un excellent bouquin
    prophétique en plus
    ce qui fait qu’on aurait dû le brûler en place publique
    avec celui de luc ferry

  6. Le portulan te ment

    Amiral, amiral, j’espère fort que vous le RElisiez, ce Camp des Saints.

  7. excellent billet à la plume bien trempée. il faut écrire plus souvent Amiral !

  8. Bravo jeune homme et chapeau bas Amiral.

  9. Moi ça ne me choque pas plus que ça.
    Rien que le fait d’avoir été élu président des états unis en étant métisse, est un signe de paix.

    Je vois plutot ce prix nobel pour le symbole de cette élection plus que pour la personne ou ses actes.

    Disons que ce sont tous ceux qui ont votés pour lui, et ceux qui le soutiennent qui ont reçu cette récompense.

    Pour beaucoup de gens, c’est le seul signe d’espoir….encore une fois, pas ce qu’il fait, mais ce qu’il représente.

  10. Comme symbole de paix, j’en étais resté à la colombe et au rameau d’olivier.
    Tu vieillis Coach, tu vieillis !

  11. Ah, le camp des Saints, ah Raspail, quel délice !
    Faudrait le faire lire à l’Indien, ça lui ferait le plus grand bien.

  12. Je crois que l’Indien aurait pu être juré à Stockholm.
    « Là il s’agit de récompenser leurs fantasmes à eux, ce qu’ils voient dans le métis suprême »…un beau symbole de paix, d’amuuuur, de tolérance, de fumez-la, de la guerre c’est pas bien…. Bisounoursland, quoi.
    L’indien, faites un effort, rejoignez le réel!

  13. « L’enfer est pavé de bonnes intentions » dit-on.

  14. @popeye
    le métissage est un signe de réconciliation, de paix, c’est indéniable.

    @pharamond
    Avec ce genre de citations débiles, on est pas plus avancé….
    enfin, ça partait d’une bonne intention.

  15. Eh bien l’Indien, je vous trouve de plus en plus désagréable avec moi…

  16. Ha oui en effet, en me relisant, je me rend compte que débile c’était un peu dur.
    Je devais etre énervé.
    Mais j’ai pu me défouler ce soir au concert des pixies.
    Je reviens donc plus calme et pour vous prouver mes bonnes intentions, j’annule le mot « débile ».

  17. Indien : « Rien que le fait d’avoir été élu président des états unis en étant métisse, est un signe de paix. »

    Mais leaule, quoi !…

    Au fait, l’indien. J’ai une chouette villa à vendre – vraiment pas chère – au bord de la mer, près de Dijon. Ça t’intéresse ?

    J’aime bien l’Indien parce qu’il me fait me sentir mieux vis-à-vis de ma propre intelligence.
    C’est bon pour l’ego de lire l’indien.

  18. Dites, l’Indien, vous n’avez pas été facho il y a quelques années ? Votre persévérance à faire des inventaires prévertiens de tout ce qui risque de crisper un faf confine à la discipline monacale. Ca me rappelle ce que je faisais durant mes premières années de désillusion post-gauchiste, en allant porter la contradiction, d’interminables soirées, auprès de mes anciens « camarades », y trouvant à la fois la satisfaction d’un nouveau devoir accompli et le rachat de mes errances doctrinaires passées…

    Votre catalogue de clichés et l’onctuosité que vous conservez même dans l’attaque dessert un peu votre crédibilité, êtes-vous sûr de ne pas forcer légèrement le trait ? Ce ne vous épuise pas moralement de cyberferailler avec des gens qui, d’avance, ont décidé qu’ils n’entendraient pas vos arguments ? Moi je ne peux absolument plus. Je fais ce que j’ai à faire, et je n’adresse plus le moindre mot à un ennemi, un adversaire ou un obstacle. Ca ne sert à que dalle.

    En même temps, je dis ça en tant que gentil nazi, alors il se peut bien qu’il existe des cosmopolites pleins de politesse et d’abnégation, tout est possible en ce bas monde.

  19. @jessica (leconservateur?)
    Je confirme que dans un monde qui à vu jusque là les ethnies se craindre, et s’affronter, l’élection d’un président métisse dans un pays riche est un signe de réconciliation et de paix.
    Je me sent également plus intelligent en écoutant vos théories du complot, sur le métisse ou le musulman.jme marre bien aussi.Parfois j’ai pitié quand meme.
    On s’y retrouve tous.
    Finalement il a peut etre raison stag en disant que ça ne sert a rien de se parler, vu que personne ne s’écoute.
    D’ailleurs stag?
    tu parles de qui en disant ennemi, adversaire, obstacle?
    Et c’est quoi un gentil nazi?

  20. Hiérarchie simple.

    Tout en bas, les obstacles. Les braves gens qui se trouvent en travers de ton chemin sans forcément s’opposer à toi, par inertie, ignorance ou stupidité. Fatiguent volontiers, dégoûtent parfois, mais ne titillent pas la haine. Font office de ballast humain, ni bon ni mauvais. Premier engrais de la misanthropie bien comprise.

    En-dessus, les adversaires. Objectent quant au fond ou quant à la forme. On peut y ranger la droite sécuritaire et une partie de la gauche ultra, du fait que ne nous en séparent que des détails. Les discussions avec eux sont éreintantes, soit qu’on n’arrive pas à se mettre d’accord sur lesdits détails, soit qu’au-delà des apparentes connivences l’hypocrisie de chacun rende la coopération de tous impossible.

    Et puis viennent les ennemis. Les tribus qui convoitent mon territoire. Les mafias qui entendent le leur vendre en touchant telle ou telle commission au passage. Les malades qui participent à l’ethnocide général dans la mesure de leurs moyens. La racaille en Prada ou en capuches. Les relativistes goguenards qui t’expliquent que, puisque toute civilisation doit mourrir, autant faire la fête aux funérailles de la nôtre. Les bipèdes ou collectifs avec lesquels tout échange constructif ne passe que par les barres à mine ou la grenaille, parce que l’objectif de domination est si total qu’aucun arrangement n’est possible.

    Un gentil nazi, c’est un type qui veut que ses gosses lui ressemblent, qui n’aime pas l’idée d’une Europe-Souk, qui admet que la pulsion de massacre est profondément humaine, mais qui a vraiment trop à perdre pour aller jusqu’au bout de sa haine. Un gros con sympa, aigri à force de culpabilisation injuste, inoffensif en temps de relative stabilité sociale, avec des instincts cannibales méchament contrariés.

    En d’autres termes, c’est ce que serait un gauchiste bien-pensant si la vision du monde gauchiste bien-pensante était exactement conforme à la réalité.

  21. merci pour les explications.pour ce qui est de la définition du gentil nazi.
    Si son enfant est métisse, il ne lui ressemble pas? je peux comprendre qu’ il ne ressemblera pas au prototype français d’il y a deux siècles.donc il y a une recherche de préservation de l’éthnie…dans l’idée de préserver la beauté d’un monde diversifié ça se défend.Mais si tout le monde fait comme ça…
    Pour ce qui est des pulsions humaine, je ne pense pas que ce qui est écrit dans nos gènes ne changera jamais.
    Notre esprit voit d’un mauvais oeil certains actes instinctifs, et celà est le signe d’un futur changement de nature.
    Je trouve idiot de laisser son esprit s’adapter a des pulsions vestiges de modes de vie qui ne correspondent plus au réel actuel.
    Ignorer nos pulsion serait aussi assez con.
    Du coup je ne serait pas choqué si vous exprimez votre instinct cannibale.
    Je ne voit pas le coté nazi de la description.
    Refuser le métissage est un peu étrange comme comportement, ça nécessiterait des explications, mais ce n’est pas etre nazi.
    Et l’europe souk, je trouve cela un peu péjoratif, et donc irrespectueux pour les personnes visées.
    Mais vous avez raison, on ne peut pas empêcher les gens d’etre individualistes, ce serait aller contre nature.
    Je pense que les bien pensants que vous combattez écoutent beaucoup trop notre esprit de peur de notre vraie nature, et que vous écoutez beaucoup trop notre instinct, de peur du coté utopique, gauchiste de nos esprits.

  22. Le Saint Graal est au Messie ce que le Saint Bol est au Métis.

  23. > au prototype français d’il y a deux siècles

    qui existe encore, merci. il y a du racisme dans ce que vous dites, beaucoup de racisme bien pensant.

  24. Non, pas de mauvaise foi, vous vous rendez quand meme compte que la france qui ne connaissait pas le métissage date d’au moins 100 – 150 ans…Donc effectivement le prototype français depuis un demi siècle, n’est plus tout blanc.
    Je ne voit pas tellement de racisme dans mes commentaires…à la limite du racisme envers ceux qui font de la préférence raciale en refusant le métissage.
    Ne voyez pas ici une forme d’obligation du métissage, mais comprenez que le refuser catégoriquement est une façon de dire que l’apport de gènes étrangers est néfaste aux nôtres.
    Ce qui est une hiérarchisation des races, donc une forme de racisme.
    De plus je ne voit pas sur quels principes vous fondez cette idée que le métissage est mauvais pour vous.
    ça ne me parait pas très scientifique ou logique.. mais juste des sentiments basiques du genre  » je suis le meilleur, les autres sont moins bons »…un peu comme un supporter qui soutient son équipe meme quand le jeu est mauvais par principe du maillot, du drapeau…de la préférence nationale…bref des trucs idiots a mes yeux.
    J’admet que ne pas le refuser est une façon de l’accepter, et donc de voir disparaitre petit a petit ce qu’était la france…celle d’il y a deux siècles…maintenant se métisser, ce n’est plus vraiment tromper la france.
    De plus je ne voit pas pourquoi vous prenez comme référence la france blanche catholique, il y’en a eu d’autres avant l’empire romain, avec des mélanges et meme des français de couleur a la préhistoire.vos livres d’histoire n’allaient pas aussi loin que les miens apparemment.

  25. Je me demande en quelle année vous êtes né monsieur l’indien, le premier avril (ce n’est pas une blague) 1970 date de mon engagement dans l’armée Française, dans ma promotion d’élèves sous-officiers, il y avait sur les 170 postulants 1 Antillais et 1 Cambodgien.
    Le métissage, à cette époque, se résumait dans la chambrée a essayer de faire vivre ensemble les Français du nord, du sud, de l’est, de l’ouest et le Parisien (race à part). Ce n’était pas si facile qu’on pourrait le croire.
    Cette folie de l’envahissement divers incontrolé ne date pas de deux siècles monsieur l’indien je vous parle de 39 ans.

  26. Je me demande bien qui peut savoir, et à fortiori démontrer, la couleur des gens à la préhistoire….

  27. Ce ne sont que des déductions, les scientifiques suivent une logique, et ont quelques restes pour les aider, ossements, peintures etc.
    Venant d’une région géographiquement chaude, la couleur des premiers hommes devait etre foncée, et a du mettre plusieurs siècles a devenir ce quelle est maintenant.
    Je pense que ces hypothèses sont plus proches de la réalité que les autres

  28. Indeux : « De plus je ne voit pas pourquoi vous prenez comme référence la france blanche catholique, il y’en a eu d’autres avant l’empire romain, avec des mélanges et meme des français de couleur a la préhistoire. »

    T’es grave, toi….
    Parce que c’est celle-là qu’on connaît, c’est celle-là qu’on aime, c’est celle-là que toi et tes copains détruisez sans nous demander notre avis – et ce pour toujours.

    « (…) est une façon de dire que l’apport de gènes étrangers est néfaste aux nôtres (…) Ce qui est une hiérarchisation des races »

    C’est ce que je disais. T’es grave.
    Vouloir durer, vouloir que le France qu’on aime continue d’exister, c’est du racisme ?!…
    Va te faire soigner.

  29. Oui et bien les choses évoluent, la france que vous défendez a pris la place d’une autre, elle a écrasé d’autres coutumes, alors acceptez que la france blanche et catho laisse sa place.
    Mais n’y voyez pas l’arrivée de la religion musulmane comme le responsable de ses changements de moeurs et de couleurs. celà interviennent selon moi depuis que la religion s’est décrédibilisée, et par conséquent les gens se méfient d’elle et remettent en questions certaines valeurs, ce n’est pas pour tomber dans une autre.Sauf si on considère la science comme un dogme.
    L’évolution de l’islam est impressionnante en europe, et je comprend que celà vous inquiète, mais il ne faut pas oublier que partant de rien, n’importe quelle évolution est forte.

    Et oui, je trouve que vouloir faire perdurer sa consanguinité est méprisant envers les autres gènes, et c’est une forme de racisme que de refuser de se mélanger.
    Mais le racisme est difficilement évitable, et celui là n’est pas si grave, si le respect est toujours là, et s’il n’y a pas de haine.
    Si je me mélange, je fait aussi du racisme envers mes propres gènes, mais je celà est moins choquant, puisque je les gardes quand meme.
    Votre démarche est plus extrémiste.

  30. l’obligation de soins a été introduite dans notre droit dès 1958.

  31. Indien : « Oui et bien les choses évoluent, la france que vous défendez a pris la place d’une autre, elle a écrasé d’autres coutumes, alors acceptez que la france blanche et catho laisse sa place. »

    Pourquoi l’accepterais-je ?
    Qui décide ? toi ? Je ne l’accepterais jamais, espèce d’extrêmiste ahuri shouté aux bons sentiments ! Espèce de Torquemada en t-shirt obama et en bermuda fluo !
    Garde-la toi ta néo-religion de m*rde de néo-pigeon branchouille.

    « Votre démarche est plus extrémiste. »

    Moi je pense que ta démarche est de loin la plus extrêmiste.
    Demander (qu’est-ce que je dis … quand est-ce qu’on nous l’a demandé ? On nous l’a imposé !) à un peuple de disparaître, je ne vois pas ce qu’il peut y avoir de plus extrêmiste.

    Il n’y a pas un endroit au monde ou une quelconque population l’accepterait. Il faut être dans l’occident d’aujourd’hui pour pouvoir voir une telle chose posssible.

    « Et oui, je trouve que vouloir faire perdurer sa consanguinité est méprisant envers les autres gènes, et c’est une forme de racisme que de refuser de se mélanger. »

    Hou là là …… j’avais pas réalisé à quel point t’es un grand malade…
    Je réitère : tu as besoin de soins appropriés.

    Tu as aussi besoin d’un dico … je crois que tu ne possèdes pas tout à fait l’usage du mot « consanguinité ».

  32. Personne ne décide de faire diminuer l’influence d’une religion, les moeurs évoluent lentement en une lassitude générale.

    « Il n’y a pas un endroit au monde ou une quelconque population l’accepterait. Il faut être dans l’occident d’aujourd’hui pour pouvoir voir une telle chose posssible. »

    Pour moi, et pour beaucoup d’européens, ce que vous décrivez là, est une fierté.
    Une preuve d’ouverture sur le monde, bien loin du repli protectioniste et nationaliste du passé dans lequel la plus part des pays sont encore.
    je trouve étrange que pour une fois un réac se range derrière la majorité, vous m’avez au contraire habitué a défendre ceux qui ne font pas comme tout le monde.
    Apparemment ce mode de fonctionnement (complètement subversif) ne s’applique pas pour tout.

    Quand j’entends dire que le métissage dénature une race, je ne pense pas aller plus loin en disant que le refuser est une forme d’entêtement vers la consanguinité.

  33. Ah, le beau cresson !

    Indien : « Personne ne décide de faire diminuer l’influence d’une religion, les moeurs évoluent lentement en une lassitude générale. »

    Est-ce que tu vas me lâcher un petit peu avec tes histoires de religions ? Je suis agnostique. Pas d’immigration de masse = pas d’islam. Quant à la dégénérescence morale de la population, il y aurait bien des voies pour la combattre, dans d’autres circonstances.

    Indien : « Pour moi, et pour beaucoup d’européens, ce que vous décrivez là, est une fierté. »

    C’est à ce genre de détail qu’on peut voir que notre peuple a dégénéré. Personne de sain n’est fier de mourir. Le suicide est contre-nature. Se battre pour subsister est le software (programme) de base dans ce monde.

    Nos valeurs, notre culture, notre peuple, comme tous les autres, méritent de subsister (et même plus que les autres on pourrait dire, quand on en fait partie, après tout il est logique de défendre ce qui nous définit, notre essence) .
    C’est quand les choses ont disparues qu’on comprend à quel point elles avaient de la valeur… un peu tard.
    Tout ne se vaut pas. T’aurais l’air bien con si tu devais vivre en Arabie saoudite pour le restant de tes jours.

    Tes grandes idées sont des vues de l’esprit. C’est de l’abstrait, c’est déconnectédu réel et ça ne pèse pas lourd face a des dynamiques plus profondes, sous-jacentes à la vie biologique, à laquelle l’être humain n’échappe pas.
    Peut-être que le destin de l’être humain sera d’échapper complètement aux déterminismes naturels mais je peux te dire qu’on n’y est pas encore … Tout ce qu’on fait pour l’instant c’est paver le chemin pour les prédateurs et inviter la souffrance et le chaos, lesquels avaient été bannis à force de durs efforts.

    Tu n’es pas le héraut d’un nouveau monde, plus juste, plus sage, plus fraternel, tu es juste la Tarpeia de notre époque, tu ouvres les portes au chaos, le sourire aux lèvres, comme tous les inconscients de l’Histoire.

    Indien : « je trouve étrange que pour une fois un réac se range derrière la majorité » […] « Apparemment ce mode de fonctionnement (complètement subversif) ne s’applique pas pour tout. »

    T’as vraiment le Q.I. d’un séchoir à cheveux… Le but du jeu n’est pas d’aller à contre-courant pour aller à contre-courant (qu’est-ce que le subversif vient faire là-dedans ? Toujours cette fâcheuse habitude de regarder le doigt qui te montre la lune plutôt que la lune…), mais de lutter contre des dynamiques délétères et mortelles qui génèrent la destruction d’éléments vitaux concernant notre population et notre culture.
    Il s’agit de suivre la logique profonde de la vie, pas de suivre la logique de mort (et donc irrationnelle, de fait) et de décrépitude issue à la fois du cheminement « récent » de nos cultures et de l’avachissement provoqué par nos conditions de vie modernes qui a son rôle (important) dans la perte de vitalité et de compréhension de notre environnement dans nos populations (plusieurs dynamiques désastreuses se conjuguent pour nous mener à notre perte. Impossible de détailler là).

    Indien : « Quand j’entends dire que le métissage dénature une race, je ne pense pas aller plus loin en disant que le refuser est une forme d’entêtement vers la consanguinité. »

    Vous voulez bien me le refaire en Français ? Ce que vous venez d’écrire n’a aucun sens. Le reflet de votre esprit : une bouillie informe et indigeste.

    La consanguinité ne concerne en général que des petites populations très isolées comme des villages de montagnes complètement isolés ou la population d’une petite île, et tout ça se passe sur des générations.
    Parfois cela vient de pratiques spécifiques concernant les mariages. En France on n’est pas vraiment concerné. Par contre il y a apparemment pas mal de consanguinité en Algérie, donc la France a peu de ce genre de phénomène chez elle, mais elle en importe :

    http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=10347

    Vive la diversité, vive l’auto-préservation (une tendance générale fortement encouragée, pas une règle absolue)

  34. La consanguinité est le fait que deux individus, ayant une parenté assez étroite se reproduisent entre eux et obtiennent une descendance. La consanguinité peut être plus ou moins forte selon que, si on prend le cas de l’espèce humaine, l’union se fait entre un frère et une sœur, un oncle et une nièce, des cousins….

    A vue de nez et de mes statistiques personnelles, (lorsque je fais mes courses dans la grande surface du coin), nous sommes encore entre 40 et 45 millions de blancs Français de France.
    La probabilité de gagner au loto étant de 1 chance sur 14 millions, vous pouvez, monsieur l’indien, laisser aller votre trompe à injecter du sperme Français, dans un vagin Français sans risquer la consanguinité. C’est une bonne nouvelle non ? Allons enfants…

  35. Je suis fier et heureux d’etre dans un pays diversifié, ouvert sur son époque.
    et si les immigrés ne sont pas patriotes, c’est tant mieux, je ne le suis pas non plus, le nationalisme est pour moi un réflexe d’arriérés.
    Des tas de triues se sont refermés sur elles meme, pour préserver la pureté de leur race, elles ont toutes disparues dans leur folies protectionnistes ou tout simplement affaiblies génétiquement.
    Le racisme n’est plus dirigé contrer les ethnies ou les couleurs, mais contre les idéologies, vous avez un train de retard.
    La france ne sera plus jamais blanche et catho, c’est terminé cette époque, la france évolue, comme le monde, et il serait temps de s’adapter au lieu de râler apres le progrès des moeurs en balançant des idées du siècle dernier.
    En m’insultant et en me parlant d’un retour a la réalité, vous exprimez selon moi une rage qui prouve bien que vous etes perdus dans vos certitudes.

  36. Pingback: Soyons positifs! | Breves 3.0

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s