Archives mensuelles : novembre 2009

Climategate

Puisque les journaux français font le grand blackout sur le sujet, je me vois dans l’obligation d’attirer votre attention sur ce qui secoue les revues d’informations anglo-saxonne depuis presque une semaine.

La preuve est désormais faite que toutes les données sur le réchauffement climatiques sont une grande pantalonnade. Rigolez pas, c’est avec votre pognon, et pas seulement avec un peu de votre pognon, il s’agit de centaine de milliards, bientôt de millier de milliards.

En effet, de valeureux hackers sont allés pirater les emiles de la fac d’East Anglia, en rosbiffie, qui fournie une grande partie des données du GIEC, et ils les ont posté sur le net. Dedans ces messages entre gens qui sont à la pointe du combat contre les vilains qui pourrissent le climat et bousillent les ours polaires, ont trouve les preuves les plus accablantes de la fausseté de ces allégations (par exemple). On peut y lire que les modèles ne fonctionnent pas, qu’ils doivent truquer les chiffres et qu’il est nécessaire de détruire les informations compromettantes.

Donc l’idée est d’imposer toujours plus de régulations gouvernementales, toujours plus de restrcitions à nos libertés, pour notre bien, au nom de mensonges, d’inpeties et de malhonneteté.

Heureusement qu’il y a un consensus… C’est beau la science!

UPDATE: rue 89 en parle.

Publicités

Major, minaret, football, distribution et métro

J’adore la réalité. Elle est tellement méchante.

Ces derniers temps, un major de l’armée américaine qui avait fait un exposé à ses collègues sur l’islam durant lequel il expliquait qu’il fallait couper la tête des infidèles et verser de l’huile bouillante dans leur gorge, à buter 13 personnes aux cris de Allah Akbar. Personne n’a voulu parler de terrorisme bien entendu. Un général de l’armée à même dit qu’a cette tragédie ne devait pas s’ajouter celle de la fin de la diversité. C’est vrai que ce serait ballot de renoncer à un tel enrichissement.

Un match de foot de 2 nations étrangères à eu des répercussions surprenante sur notre sol. Paris transformé en Thouary, bagnole incendiées, drapeau français piétinés et remplacé par celui de l’Algérie à Toulouse me semble-t-il. Quelles chances pour la France.

Une distribution d’argent annulée à Paris a donné l’occasion à certains de nos jeunes débordant d’énergie de s’adonner à de jolis petits bolossages dans les règles de l’art. Les mauvaises esperits subodorent que peut-être que ces jeunes ne seraient venus à la distribution que pour détrousser les gagnants. Bonne ambiance.

Dans le métro, ligne 1, station Varenne, un jeune exotique sort de la rame non sans avoir d’abord éructé gratuitement:  » à tous les français de la cinquième république, allez tous niquer vos mères ». Dans le bus, des jeunes filles noires se moquent de l’une d’entre elles qui a oser parlé à une dame blanche: « tu parles à une babtou? vas-y t’es une babtou ou quoi? Allez, on te parle plus sale babtou ».  Babtou = toubab= blanc.

La Suisse interdit les minarets chez elle, contredisant tous les sondages. Amusant, plaisant. Bien sur les journalistes vont nous expliquer que les suisses sont devenus infréquentables et qu’ils vont perdre les investissements du Golfe. Selon moi, c’est plutot quand ils rempaient devant Khadafi ou l’ONU qu’ils étaient infréquentables… En même temps, ceci explique peut-être cela.

 

So-oder-so

« Il vaut mieux qu’un peuple périsse dans un combat honorable, car après un tel effondrement viendra la renaissance. Mais malheur au peuple qui se soumet de bon gré à la honte de l’esclavage et du déshonneur! Un tel peuple est perdu. » Clausewitz

Je ne suis pas sur d’avoir grand chose à ajouter… Bien entendu, toute ressemblance avec une situation contemporaine est purement fortuite.