Si vous voulez la paix dans le monde, adressez vous aux professionnels

Pour continuer dans la série des incohérences modernes, je vous propose de nous pencher sur la plus flagrante: celle de l’état du monde.

D’une part les modernes considèrent que les gens sont trop irresponsables pour gérer eux-même leur retraite et leur santé et que donc il faut leur imposer sécurité sociale et autres.

D’autre part, les modernes condamnent la colonisation avec la plus grande fermeté, non mais pour qui on se prend nous les occidentaux à vouloir imposer notre mode de vie à des gens qui sont parfaitement heureux de vivre vêtus de pagne, dans la boue jusqu’au genoux et avec une espérance de vie de 25 ans. Alors qu’il faut bien reconnaître quand même qu’au moins à l’époque ils avaient des routes, des écoles, des hôpitaux, pas de génocides ethniques et tout et tout ce qui n’est plus tout à fait le cas depuis notre départ.

L’incohérence est flagrante n’est-ce pas? Si les modernes voulaient vraiment la paix dans le monde, la fin de la faim et autres joyeusetés, ils seraient d’accord pour que ceux qui ont prouvé leur savoir faire dans l’amélioration des conditions de vie soient aux commandes du monde entier. Oui mais voila, le moderne n’aime la misère que lointaine et il aime surtout pouvoir se plaindre et montrer à quel point son coeur est plein d’amour pour le petit biaffrait au ventre si rond. Toute solution ayant la moindre chance de fonctionner est rejetée d’emblée comme étant réactionnaire.

Donc soit on accepte que ces pays soient gérés par des gens qui savent faire, soit on les laisse moisir sur pied dans leur propre défécations. Il n’existe pas d’alternative.

Perso, je pense qu’il serait trop fatigant de gérer leur pays…

Publicités

13 réponses à “Si vous voulez la paix dans le monde, adressez vous aux professionnels

  1. Salut Amiral,

    Quand j’étais ado, ma mère m’avait fait lire les romans de Yasmina Khadra, cet ancien officier de l’armée algérienne, qui raconte en particulier dans À quoi rêvent les loups et Les Agneaux du Seigneur, la situation de l’Algérie déchirée entre islamisme, nouveaux riches, fanatiques, miséreux, dans les années 1990. Je fus incroyablement surprise d’y lire que la plupart des Algériens… regrettent la période coloniale, car on s’en rappelle comme d’une période de paix et de prospérité.

    Alors que dans mon cerveau d’adolescente, je croyais naïvement que les gens étaient bien contents d’être indépendants et débarassés des méchants colons.

    J’avais 15 ans, c’est une excuse pour penser des conneries :)

  2. Chacun chez soi, chacun sa merde.

  3. Surtout l’Algérie coutait plus chère quelle ne rapportait…

    Aujourd’hui ce serait peut être différent compte tenu des prix du gaz et du pétrole.

    Mais sur le principe je suis entièrement d’accord avec l’Amiral. Il suffit de regarder les pays qui furent des colonies (dans tous les cas il reste des infrastructures, une économie etc… je pense à la Côte d’Ivoire par exemple) et deux qui n’ont jamais été colonisés (il n’y a rien, pas de route, pas d’économie, rien).

    La colonisation à plus rapporter à ces pays la qu’elle n’a couté. D’ailleurs c’est pour cette raison que Mayotte c’est rallié à la France et que les DOM et TOM ne veulent pas leur indépendance.

  4. Pour moi la colonisation ne les a pas aidé, au contraire.
    @antony naar
    « Chacun chez soi, chacun sa merde. »
    C’est faux et réducteur de voir les choses comme ça.
    L’homme est un animal social, qui vit en communauté même s’il aime avoir sa liberté individuelle.
    on est un groupe, les problèmes des autres sont les nôtres et réciproquement.
    Votre nombrilisme est exaspérant et surtout très arriéré.
    Si les chinois et les américains polluent sans écouter nos conseils (puisque chacun ses affaires) et que le climat se dérègle en France, vous direz quoi ?
    On est tous sur le même bateau, le malheur des autres fait le notre.
    Que vous soyez individualistes, c’est pas le problème, mais vous, vous pratiquez un individualisme extrême, qui refuse toutes idées de partage puisque vous avez décidé que ces idées n’ont pas lieu d’être.
    Vous avez vraiment une mentalité d’un autre temps, vous ne comprenez pas que quand un réacteur nucléaire explose en Ukraine, ce n’est pas chacun sa merde…tout se qui se passe sur cette planète concerne tout le monde.
    Vraiment ça m’exaspère ce genre de réflexion.

  5.  » Qui non progreditur, regreditur. »
    Fuyons cette tentation de nous enfermer derrière de hauts murs, ouvrons nous au monde, compte tenu du grand passé commun unissant nos peuples -injustement favorisés- et ceux en souffrance, RECOLONISONS !

  6. ouais mais tout ça c’est trop logique comme raisonnement , notre époque et , de loin préfère les paralogismes , genre pourquoi faire simple quand on peut etc …
    Et aussi la mauvaise foi , le bon sens c’est fasciste quoi , merde alors !
    Quant au nucléaire , ni ici , ni ailleurs , mais je vois pas le rapport !
    allez le combattre en ukraine ou ici ou au sahara avec greepeace ou sortir du réseau , you’re welcomme !

  7. Le bon sens est effectivement fasciste quand c’est le bon sens d’un facho.

    • C’est cela oui, vous n’avez pas trop mal à la tête l’indien de faire carburer vos petits neurones si fort?… Le bon sens par définition est neutre… c’est du bon sens. Cependant Thatcher disait souvent que la réalité est conservatrice.

  8. Facho ? C’est un comble ! Alors que nous sommes pour construire des maisons de tolérance et des réserves indiennes.

  9. On observera que ceux qui se sont lancés dans l’aventure colonialiste étaient des socialistes qui au nom de l’universalisme et des valeurs républicaines voulaient faire le bonheur des populations du Tonkin, de l’Annam, de la Cochinchine, de l’Algérie et des peuplades d’Afrique noire, même contre leur gré.

    On observera que leurs alliés objectifs de l’époque furent les libéraux.

    On observera également qu’en Afrique comme au Maghreb beaucoup regrettent la férule occidentale qui avait permis la création de dispensaires, d’écoles, de pistes entretenues, d’une police plutôt efficace et peu corrompue. Même les sudaf’ commencent à regretter les afrikaners, ce qui en dit long sur la capacité de ces peuples à gérer des structures modernes.

    L’Indien, je ne suis pas citoyen du monde. Je suis d’abord auvergnat puis français et enfin pour finir européen, blanc, de culture gréco-latine et de religion chrétienne. Si je puis me soucier du sort de peuples lointains qui ont rejeté notre tutelle, je ne suis pas prêt et ne le serait jamais à leur concéder quelque bout de notre sol et moins encore quelque droit dessus. Ces gens ont voulu s’émanciper et bien qu’ils assument. Qu’ils vivent selon leurs règles tribales, mais chez eux. S’ils déforestent comme des cons pour gagner une année de récolte, c’est leur affaire. S’ils n’ont pas l’idée de creuser pour trouver l’eau qui court sous leurs pieds, qu’y puis-je ? Après tout ils ont décidé qu’ils étaient majeurs et aptes à se prendre en main. Ceci dit je leur reconnais un talent certain en matière de massacres : Rwanda, Sierra Leone, Liberia,… toute cette liberté pour avoir le droit de s’entretuer. Ils ne leur reste plus qu’à apprendre à baiser durable, car leur continent crève de surpopulation.

    Quant au climat, nous pouvons observer cette année, comme la précédente, les effets du réchauffement climatique.

  10. Un Auvergnat !!!! Embrassez moi mon frère !!

  11. Yo brother !

  12. Elle est à toi cette chanson ploum ploum ploum !

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s