Archives mensuelles : décembre 2010

Le drame de la timidité

"Le train s’arrête à Fosses (Val d’Oise), il descend, sent la blessure à sa jambe. «J’avais la tête qui tournait», répète-t-il deux fois. Il se tait et relève la tête vers le jury. Sur lui-même, il ne dira pas grand chose. «Mon défaut, c’est d’être timide», lance-t-il en jetant de brefs regards au jury." (http://www.liberation.fr/societe/01012307807-elle-s-est-mise-a-crier-j-ai-donne-des-coups-de-couteau).

Sans déconner? Le type qui a donné 34 coups de couteau à Anne-Lorraine, jeune fille qui ne demandait rien à personne se reconnaît le défaut d’être timide? Et bien sur, selon sa maman c’est un gentil garçon…

Alors oui, on sait bien que la timidité est un fléau… Ca fait qu’on ose pas parler aux gens qu’on ne connaît pas, on ne s’impose pas en public et puis on larde des innocents de coups de couteau après avoir essayé de les violer.

A quand des cellules psychologiques pour les grands timides? Et puis quand est-ce que la HALDE poursuivra les gens qui discriminent contre les pauvres petits timides? Et à quand un grand plan pour soigner la timidité? Il nous faut des lois, des directives, des articles de éditos, des campagnes de sensibilisation…

Ou peut-être juste des catapultes et des endroits pour que les familles en deuil puissent se recueillir.

Finances

Je suis sans doute vieux jeu mais j’ai quand même tendance à considérer que la création de richesses doit reposer sur du concret. On prend un truc (du bois et de la corde), on le transforme (on fait une jolie catapulte) et on fait un bénéfice (en la louant comme un moyen de transport plus économoqie que les charters). Sinon on est dans le concept des lutins des southpark dont le programme est: 1) voler des slips, 2)…, 3) des profits!

C’est pour ça que je ne comprends pas très bien comment le système veut sauver son cul en organisant le financement de pays ruinés par des pays qui n’ont plus un rond. Je sais bien que mùon esprit manque de raffinement et de subtilité mais là quelque chose m’échappe vraiment.

Un lecteur aurait-il l’amabilité de m’expliquer comment l’eurozone pourrait ne pas exploser dans ces conditions (quand l’Espagne et l’Italie vont être mises à genoux) en janvier?

Prières d’occupation

Il m’a fallu un certain temps (sans doute le signe que je suis encore plus gravement atteint que je ne pensais…) pour comprendre pourquoi nozélites criaient à la mort suite aux propos de Le Pen juniore sur les « prières d’occupation ». La réponse m’est venue soudainement: en fait nozélites considèrent que ce n’est pas gentil de parler d’occupation parce que les braves gens qui bloquent les routes et remplissent l’air des magnifiques incantations muezzinesques sont en fait chez eux! Que ces gens qui sont éventuellement français de papiers mais c’est loin d’être systématique, que ces gens qui ne se reconnaissent pas dans nos institutions et nos valeurs sont de facto français. Et oui, c’est ça les gens censés nous diriger et qui ont juré de protéger notre pays et sa constitution ne voient aucun mal à ce que la voie publique soit utilisée à des fins privées et religieuses sans aucune autorisation. Ils se contentent de se servir et les responsables se contentent de détourner le regard.

Je les soupçonne même de considérer que ces joyeux prieurs sont mieux français que les autres parce que plus divers.

Parfois comprendre, même quand on sait, est plus douloureux qu’autre chose.

Opération chaos!

J’ai appris que les primaires du parti socialiste étaient ouvertes à tous. Donc je fais le même appel que Rush Limbaugh, même si je n’ai pas de favoris pour la présidentielle de 2012, même si je n’irais d’ailleurs sans doute pas voter, allez tous voter pour le candidat le plus improbable du PS! Rien que pour le plaisir de foutre la merde, rien que pour retourner la pseudo-démocratie contre elle-même, rien que pour faire trembler la gueuse sur ses grosses jambes pataudes. Quand les petits candidats à demi-attardés auront fait des bons scores, les gros seront obligés de leur donner des gages de bonne volonté, ou ils se déchireront.

Que du bonheur comme disent les animateurs télé au sourire de figue éclatée.

De toutes façons, bien malin qui est capable de dire où nous en serons dans 2 ans. Statu quo ou explosion de l’euro? Soulèvement populaire ou perennisation du totalitarisme soft? On verra bien. En attendant autant rigoler un peu en faisant pleurer les autres.

To wikileaks or not to wikileaks, that is the question!

L’affaire de wikileaks me plonge dans l’embarras. D’un côté, mon patriotisme ne supporte pas l’idée que des secrets plus ou moins vitaux à la nation soient divulgués et donc rendus accessibles à nos ennemis de tous poils. De l’autre, ma haine du système se délecte de tout ce qui peut le faire trébucher ou plus.

Il faut aussi reconnaître qu’Assange a tout à fait l’air de quelqu’un de détestable. Il faut aussi se demander quels sont les intérêts qu’il sert vu qu’il est peu probable qu’il est réussi à tout faire tout seul. De plus, pour le moment on a rien appris.

Néanmoins, voir tous les membres de nozélites mondiales trépigner de rage impuissante en secouant leur petits poings dans tous les sens et sans aucun résultat est absolument réjouissant.

A priori, si pensais qu’il restait quelque chose à sauver, je serais pour mettre Assange dans une catapulte pour l’envoyer dans un pays vraiment pourri pour lui apprendre la différence entre nos démocraties (imparfaites mais au top de ce qu’on peut faire) et les autres pays de sauvages. Mais comme il faut tout raser pour rebâtir sur quelque chose de plus sain et bien pourquoi pas. Toute étincelle pouvant foutre le feu est la bien venue.

De la bonne façon d’utiliser un tazer

Bien entendu, on ne peut se lamenter de la mort d’un malien énergique suite à la résistance d’icelui à une arrestation à priori légitime. D’autant plus que le bougre a si vaillamment défendu sa cause qu’il a fallu 8 flics, dont 4 ont fini au tapis, pour le maîtriser. Dans certaines conditions il faut savoir assumer les risques qu’on prend et l’utilisation du tazer était clairement adaptée à la situation.

Néanmoins, sachant que le quidam est mort asphyxié, on pourra se lamenter sur le manque de formation des poulets. En effet, on doit se servir du tazer comme d’un genre de pistolet. L’utilisateur n’est pas supposé se servir des fils reliant les pointes électrifiées à l’arme proprement dite pour étrangler la cible même si c’est tentant.

Le choix du choix

L’autre soir je me suis retrouvé dans une réunion de préparation au baptême pour le petit mousse. Ce fut une expérience fort déplaisante.

Entouré de gens qui ne savaient pas pourquoi ils étaient là à part "ben parce que c’est comme ça" mais qui bien entendu laisseront le "choix" à l’enfant, autrement dit, on fait ça parce que ça permet de taxer papi et mamie mais ne nous demandez pas d’élever mon moutard dans la foi catho, on reste des relativistes avant tout.

Au-delà du fait que l’Église n’est pas un distributeur automatique de sacrements, il faut quand même revenir sur cette notion de choix dans l’éducation. Si la liberté vient de la connaissance et de la capacité de choisir en conscience et en prenant ses responsabilités, comment peut-on dire qu’on laissera son enfant choisir quand il aura été élevé dans une ambiance ou l’Église catholique est en permanence raillée et conspuée dans tous les médias alors que les autres religions sont présentées sous le jour le plus favorable pour les modernes: "être autre" vu qu’être soi est ce qu’il y a de pire.

Par la-même, on refuse le choix aux enfants en leur lavant le cerveau depuis leur plus jeune âge. Ils se retrouveront dans une situation où soit ils seront de gentils petits moutons décérébrés, soit ils seront en rupture avec une société qui leur aura menti consciencieusement depuis leur enfance.

Tout ça pour dire que les parents ont le devoir moral et psychologique de se tenir à leurs décisions. Un truc qui paraissait évident il y a encore peu de temps mais qui semble être devenu assez exceptionnel.

En plus des catapultes, va peut-être falloir que je mette en place un programme de stérilisation forcée quand je prendrais le pouvoir.

Anelka, Booba et un journaliste des Inrocks sont dans une catapulte

OK, alors j’ai acheté les inrocks aujourd’hui pour la première fois de ma vie pour lire l’interviou de 2 de nos plus grands esprits contemporains, j’ai nommé Booba, rappeur et Anelka, joueur de foot. L’époque moderne s’offre les cerveaux qu’elle peut… Et j’avais besoin d’un coup de fouet ce matin vu que ma chère et tendre a fini la cocaïne dans le biberon du petit moussaillon.

C’est évidemment navrant. Ils détestent tous les 2 la France, bien entendu, mais pour des raisons relativement obscures. Ils disent qu’on leur reproche d’avoir réussi parce qu’ils viennent de la banlieue (comprendre qu’ils sont bronzés parce que c’est bien connu qu’il n’y a pas de blancs en banlieue). Booba, fait dans le surréalisme en disant "on ne parle pas du fait que Johnny Hallyday se déplace en hélicoptère", pour souligner la différence de traitement des gens en fonction de leur milieu social… Comme si JH venait d’un milieu favorisé.

En fait ils en veulent aux blancs, c’est assez clair. Booba fait l’apologie du communautarisme en disant que Guerlain se serait fait "massacrer" (sans doute métaphoriquement) aux USA. Il enchaîne avec un autre grand moment dans lequel il dit qu’il n’aurait pas pu dire ce qu’à dit Guerlain (?) et que c’est pour ça qu’il chante "fuck la France" (ce qui lui vaut des ovations sur canal +…). Ils sous-entend aussi clairement que si les noirs veulent quelque chose ils doivent tout simplement le prendre, par la violence si nécessaire.

Anelka part dans des fantasmes sur la France qui ne lui a posé que des soucis, oppose Gourcuff le bon français (blanc chrétien) à Ribery le "musulman", ce qu’aucun média n’a fait (le fait que Ribéry soit musulman n’est que la cerise sur le gâteau en ce qui concerne ce sous-homme bien blanc).

Et le meilleur pour la fin: ils détestent la Marseillaise, Anelka apparemment sans raison et Booba parce qu’on y parle d’un sang impur qui serait celui des algériens et des africains… voila, voila…

On se demande où ces machines là vont chercher leur références. Qui a bien pu leur faire découvrir de si grandes vérités?

Sinon, mention spéciale au pseudo journaliste qui a aucun moment ne leur demande de se justifier ou d’expliquer leur propos pourtant si… surprenant.

Voila qui devrait être parfait pour faire comprendre à certains, que le vivrensemble est vraiment une grande réussite.

PS: regardez en haut à droite de l’écran, voilà, maintenant abonnez vous à mon bon blog!