De la bonne façon d’utiliser un tazer

Bien entendu, on ne peut se lamenter de la mort d’un malien énergique suite à la résistance d’icelui à une arrestation à priori légitime. D’autant plus que le bougre a si vaillamment défendu sa cause qu’il a fallu 8 flics, dont 4 ont fini au tapis, pour le maîtriser. Dans certaines conditions il faut savoir assumer les risques qu’on prend et l’utilisation du tazer était clairement adaptée à la situation.

Néanmoins, sachant que le quidam est mort asphyxié, on pourra se lamenter sur le manque de formation des poulets. En effet, on doit se servir du tazer comme d’un genre de pistolet. L’utilisateur n’est pas supposé se servir des fils reliant les pointes électrifiées à l’arme proprement dite pour étrangler la cible même si c’est tentant.

9 réponses à “De la bonne façon d’utiliser un tazer

  1. « on ne peut se lamenter « ! j ‘espère que vous vouliez dire « on ne peut QUE se lamenter….sinon ça change tout.
    oubli, lapsus, message crypté?

    ps: pratique l ‘abonnement !

  2. nan, je crois avoir dit ce que je voulais dire: on peut pas quoi.

  3. Moi non plus , je ne me lamente pas , bien au contraire , je pleure sur mon pays déjà alors je peux pas tout faire !
    1) il était dans l’illégalité , aux etats-unis , c’est reconduite à la frontière immédiate , il serait pas resté plus de 10 ans dans cette situation … et
    2) faut peut-etre pleurer sur les gendarmes qui se font massacrer à coups de marteau , bonjour le job !!!
    3) encore une fois belle inversion des valeurs , on pleure sur le bourreau , pas sur les victimes !
    Un vrai monde de fous , au secours !!!

  4. mince alors! moi qui suis gentille j ‘ai pleuré toute la nuit !

    très bonne intervention d ‘un ancien policier chez Taddei hier soir : il a bien remis tout le beau monde en place et expliqué en plus qu’ils n ‘utilisaient pas l’épouvantable Taser sans l’avoir auparavant testé sur eux, que ça faisait partie de la formation.

  5. Je confirme. Par ailleurs le Taser, avec un « s » comme saucisse, a été certifié par l’association française de cardiologie. Si un quelconque risque existait, je pense que ces gens ne se seraient pas mouillés, même contre espèces sonnantes et trébuchantes.
    Ce matin j’ai lu dans les commentaires de je ne sais quel journal : « vous vous rendez compte, 50.000 volts ! Il a été tasé 2 fois, ça fait 100.000 volts« . Capacité de réflexion proprement impressionnante. Quid de l’ampérage ? Ca compte pour du beurre ? 50.000 volts c’est ce qu’on envoie pour faire griller un type sur la chaise aux amériques. Je plains le condamné si ces neuneus essaient de le faire passer ad patres avec un taser.

  6. Lire la nouvelle bouse de J Leroy à ce sujet sur causeur…

  7. La résistance électrique d’un matériau traduit sa capacité à s’opposer plus ou moins au passage du courant électrique lorsqu’il est soumis à une tension.
    Ben s’il résiste le matériau, alors on fait quoi ?

  8. Quitte à étouffer un type, je préfère la corde de piano….

  9. « Il était dans l’illégalité , aux etats-unis , c’est reconduite à la frontière immédiate. » (Pimprenelle)

    Houlàlà, c’est bien les States, mais faut pas leur prêter toutes les vertus, non plus. Le nombre d’immigrants illégaux aux Etats-Unis est énorme : entre 10 et 20 millions. Ils menacent à eux seuls l’équlibre ethnique et politique du pays (ne parlons pas de l’immigration en général.)

    Le pays comprend plusieurs « zones refuges » où la police n’a pas le droit de rechercher les immigrants illégaux. Leur emploi est institutionnalisé dans de nombreux secteurs, dont l’agriculture. Les consulats mexicains leur délivrent une attestation qui est une sorte de titre de séjour parallèle.

    L’Etat d’Arizona a fait scandale récemment, pour avoir adopté une loi qui autorise simplement la police à vérifier si des personnes contrôlées sont des immigrants illégaux, uniquement dans le cas où il existe un autre motif pour les contrôler (par exemple, une infraction routière). Autrement dit, il est interdit à la police, , même en Arizona, de partir à la chasse aux clandestins, et c’est cette loi qui fait s’étrangler de fureur la gauche américaine… Le soutien politique aux clandestins, et à une régularisation massive, est explicite de la part d’une grande partie de la droite — ne parlons pas de la gauche.

    A bien des égards, les Etats-Unis sont beaucoup plus laxistes que la France à l’égard des immigrés clandestins.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s