Mort à la pauvreté et à la maladie!

En général, le but des politiques est de faire en sorte que des habitudes humaines jugées néfastes soient plus difficiles à poursuivre. Par exemple pour que les gens ne conduisent pas bourrés on met en place des contrôles de police strictes avec des grosses amendes et de la prison à la clef, on taxe les grosses voitures qui polluent au nom de la croyance irrationnelle en un changement climatique, on punit les malfaisants, on taxe les clopes à mort, on empêche les distributions de cochons aux clodos et les prières de rue… quoique dans les deux derniers cas ce ne soit pas si clairs…

Enfin bon, tout ça pour dire que globalement le gouvernement tend à pénaliser ceux qu’il considère comme des anti-sociaux et à récompenser ceux qu’il considère comme des bons petits citoyens.

Dans ces conditions on ne peut qu’être surpris par le fait que 2 grands fléaux éternels ne soient pas punis. Je parle bien entendu de la maladie et de la pauvreté. Si ces 2 états étaient taxés et surtaxés, on peut-être à peu près certains qu’ils seront rapidement éradiqués! Aujourd’hui les riches et les bien-portants s’expatrient par wagonnets entiers alors qu’ils sont les deux jambes sur lesquelles la Nation tient alors qu’on importe de pleins avions et radeaux de pauvres et de malades. Grâce à ma proposition on inverserait ces flux migratoires ce qui rendrait à la France sont statut de lumière du monde. Nos rues seraient de nouveaux sûres (puisqu’on sait bien que les méchants ne sont pas méchants, ils sont juste pauvres!) et la sécu croulerait sous des caisses pleines de bon pognon. Le chômage n’existerait plus et on se garerait plus facilement. On pourrait enfin se consacrer aux vrais problèmes sans avoir à écouter geindre des improductifs à longueur de journées.

C’est simple mais il suffisait d’y penser.

4 réponses à “Mort à la pauvreté et à la maladie!

  1. Là, vous commettez une erreur flagrante.
    Les pauvres venus du tiers monde ont vocation a donner une sentiment d’aisance (pas une fosse !) à la grande majorité de nos concitoyens.

    Un Dominicain Coréen (Kim En Joong) nous dit :
    « Tant qu’on n’a pas pris conscience de son dénuement, on n’est pas victime de la pauvreté ». Et il sait de quoi il parle !

    En France, il n’y a pas de pauvreté car un tel sentiment ne se développe que sous la pression des « associations subventionnées » qui en vivent.
    Imaginez les années 50 ou 60 où les vrais pauvres (ça existait, j’en étais !) ne manifestaient pas derrières les banderoles du DAL et autres.

  2. Bravo!
    En voilà une idée qu’elle est bonne!

    Une critique cependant: l’extinction du paupérisme et de la maladie aurait pour conséquence fatale de réduire à l’inactivité bien des braves gens de ce pays, à savoir tous les militants associatifs qui luttent contre ces fléaux.

    Imaginez la mine déconfite (à supposer qu’elle ait jamais été confite) du grand vizir des restos du cœur annonçant que sa boutique va fermer faute d’ayant droits!

    Imaginez l’ennui mortel du militant pour la défense des enfants pauvres , contraint de rentrer chez lui s’occuper de ses propres enfants faute de clients!

    Imaginez le désarroi des participants au Téléthon s’emmerdant comme des rats morts au long d’un interminable week-end faute de défis sponsorisés à relever!

    Imaginez la triste fin de vie de Stéphane Hessel continuant de prôner l’indignation mais incapable de trouver à celle-ci le moindre motif!

    Ne vaudrait-il pas mieux au nom du bonheur des belles âmes de ce pays que perdure tout de même un peu de misère et de maladie ?

    Je soumets humblement ces remarques à votre réflexion.

  3. Si les pauvres n’ont pas d’argent, ils n’ont qu’a en acheter…

  4. Tapie était un précurseur incompris, avec son idée de mettre le chômage hors-la-loi.
    C’était beau, j’trouve.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s