Archives quotidiennes : 31 janvier 2011

Non, ce n’est pas la chute du mur de Berlin

Alors que je suis la révolution égyptienne du pays du kama sutra et des kikis trop petits pour les capotes de taille normale (je peux d’ailleurs observer la destruction d’un bidon-ville depuis la fenêtre de ma chambre…) je vois que beaucoup de gens comparent ce qui se passe dans les pays arabes avec la chute du mur de Berlin. Ils semblent ne pas prendre en compte un facteur essentiel ayant joué dans la joie ressentie par de nombreuses personnes à l’époque: "on savait ce qui allait se passer". En d’autres termes, la chute du mur correspondait à la victoire des démocraties libérales sur les sociopathes cocos.

Dans le monde arabe, ce n’est pas tout à fait le cas. Alors oui, on peut se réjouir de les voir se cramer les uns les autres, c’est vrai que c’est toujours amusant, mais à plus long terme il faut bien reconnaître que nul ne sait ce qui va en éclore. Par exemple, je crois comprendre que seul les occidentaux voient en El Baradei, qui a été totalement inepte dans son rôle comme directeur de l’agence internationale de l’énergie atomique, un suppléant crédible au vieux Moubarak. Les locaux aimeraient sans doute des gens plus… locaux qui expliquent si élégamment que tout est de la fautes des ricains et des juuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiifs… Ce qui ne sent pas très bon pour nous.

Donc, observons cela avec un oeil attentif et éventuellement avec un doigt sur le bouton pour vitrifier la région comme on anéanti une expérience du style de celles du docteur Moreau quand elles tournent mal. En tous cas c’est ce que je ferais si j’étais aux manettes.