Archives quotidiennes : 26 février 2011

Le juif et l’auvergnat voila l’ennemi!

Mais, en tous cas pas les musulmans. C’est en substance ce qu’a dit le réalisateur du film césarisé « des hommes et des dieux », Xavier Beauvois, lors de son discours de remerciements au cours duquel il s’en est pris à Zemmour et à Hortefeux, coupables de méchancetés très méchantes et stigmatisantes envers les gentils autres.

Dans l’absolu qu’un réalisateur français disent du mal de ces deux là ne devrait même pas me faire lever un sourcil tant c’est commun pour ces petits bonhommes de se fantasmer la tête décollée de l’hydre fasciste à la main, le pied écrasant son ventre toujours fécond et la bite dans Diam’s qui n’est que diversitude.

Mais vu le sujet de son film, ce petit speech m’a quand même surpris.

Bien entendu je n’ai pas vu ce film allergique que je suis aux trucs encensés par tout le monde, au fait de payer du blé pour voir un spectacle qui consiste en rien du tout et aussi parce que moi mes moines je les préfère soldats que martyrs consentants. Mais tout de même, si ma mémoire est bonne, l’histoire des moines de Tibhirine est celle de gentils catholiques pacifistes qui aidaient autant que faire ce peut leur localité de sauvages et qui en ont été récompensés par un découpage dans le plus pur style de l’école Hokuto de cuisine par des gentils autres non clairement identifiés.

Xavier Beauvois dit qu’il ne faut pas avoir peur des autres, qu’il faut juste se parler. C’est exactement ce que devait se dire ces malheureux moines au moment ou ils se faisaient trancher les testicules, juste avant qu’on ne les leur mette dans leurs propres bouches.

On peut dire avec confiance, que grâce à des hommes comme Xavier Beauvois, le navire coulera dans la cacophonie des hommes essayant de parler pendant que des bêtes leur répondront par des grognements tout en fourrageant dans leurs tripes.