Archives quotidiennes : 3 mars 2011

Peut-être est-ce aussi une explication

Donc l’occident semble vouloir se détruire. Beaucoup d’explications ont déjà été fournies pour tenter de comprendre ce mouvement collectif sans précédent dans notre histoire. Haine de soi, fatigue existentielle, 68, les gonzesses, l’immigration, le manque de foi, les frères la gratouille et ainsi de suite.

Et bien moi, Amiral Woland, j’ai découvert la seule véritable explication raisonnable pour ce comportement psychotique: le champignon zombificateur! Apparemment il existe dans la nature un champignon qui prend le contrôle de l’esprit de son hôte et le pousse au suicide pour ensuite se développer dans son cadavre.

Donc je suis persuadé que quelqu’un quelque part injecte de ce champignon dans la chaîne alimentaire! Après la question reste de savoir qui et pourquoi et la on retombe sans doute sur la haine de soi, fatigue existentielle, 68, les gonzesses, l’immigration, le manque de foi, les frères la gratouille et ainsi de suite.

Quelles religions posent des problèmes?

Apparemment certains s’offusque qu’on ose envisager un débat sur la laïcité qui viserait en fait l’islam. Donc je pense que ça vaut le coup de sortir mon équipe d’experts de la chambre noire où je les garde comme des poulardes pour les mettre sur cette étude pour savoir de quoi il retourne. Je parle de religions, de leur nature et de leur influence n’est-ce pas, pas des gens qui la pratique même si leur niveau de débilité pourrait-être induit par la religion choisie…

Procédons par ordre alphabétique.

L’animisme: plutôt rigolo sauf quand ils se mettent en quête de vierges à sacrifier pour soigner divers petits bobos comme le sida ou la décapitation. Donne de bonnes excuses pour prendre de la drogue. Peu représenté.

Le bouddhisme: pas vraiment une religion, plus une philosophie puisqu’elle tolère le syncrétisme. Nécessite le port de rideaux en guise de vêtement et le crâne rasé ce qui leur donne un air à mi-chemin entre le skinhead et le type évacué au milieu d’une partouze par une alerte incendie. De toutes façons pas très nombreux (https://amiralwoland.wordpress.com/2008/11/30/le-bouddhisme-est-vraiment-la-religion-moderne-par-excellence/)

Le catholicisme: prône l’amour du prochain et la séparation de l’Église et de l’état. A recouvert le territoire national de trésor culturel. Religion historique du pays. Aujourd’hui souvent représentée par des demi-débiles voulant faire moderne en enchaînant les lip-dub (http://fromageplus.wordpress.com/2011/02/25/lipdublille_def-dm/). Encore relativement nombreux.

Le darwinisme/athéisme: religion qui demande de croire en de très nombreux miracle (big bang, création de la Terre pile au bon endroit, apparition de la vie) et dans les théories sur l’évolution changent tous les 10 ans. Mais à chaque fois ils pensent que c’est la bonne!

L’hindouisme: offre 33 millions de dieux, ce qui est quand même pas mal. En plus permet de réincarner! Très permissive, bref une religion parfaite pour ceux qui ne savent pas ce qu’ils veulent et qui ont loupé leur vie. Peu représenté.

L’islam: mélange allégrement spirituel et temporel. Empêche de manger le meilleur ami de l’homme, le gentil cochon. Selon Attaturk: "L’islam, cette théologie absurde d’un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies." Repose sur un symbolisme absolu et intolérant, ne supporte pas l’humour, considère que tout est contenu dans le Coran, bouche les rues pour la prière, fait abattre les animaux dans des souffrances inutiles, pratique la Taqiya, envoie des avions des des tours non pourvues de pistes d’atterrissage, divise le monde en dar al-islam et en dar al-harb… Environ 10% de la population française.

Le judaïsme: n’aime pas tellement les cochons n’ont plus. Se considèrent comme le peuple élu donc se reproduisent uniquement entre eux et ne cherche pas à convertir ce qui est quand même un atout majeur par rapport à d’autres pour la vie en communauté. Seraient environ 600 000.

L’orthodoxie: ne représente aucun danger vu que quand ils essaient de courir ils se prennent les pieds dans leur belles barbes (ce qui leur fait un point commun avec les muz d’ailleurs…) et qu’ils sont alourdi par de magnifiques croix en or. Peu nombreux sous nos latitudes.

Le protestantisme: pas rigolo et prenant la réussite sur terre comme un signe de celle au ciel donc très sérieux. Pas trop nombreux non plus et vivent peinards depuis les belles peignées qu’ils se sont collées avec leur frères cathos.

Donc voila un rapide tour d’horizon selon mes experts. Ils recommandent d’ailleurs la méthode de la carotte et du bâton pour régler les problèmes que peuvent apparaître certaines religions: "vous prenez une carotte, vous la leur mettez bien profond dans le cul, suivi du bâton puis d’une carotte encore plus grosse".

L’expérience, ce n’est pas fait pour tout le monde

Le monde moderne considère que toutes les expériences sont bonnes et enrichissantes en particulier quand celle-ci sont sexuelles. Or il est évident que d’abord, non toutes les expériences ne sont pas bonnes, j’en sais quelque chose vu que j’ai voyagé à peu près partout, et qu’en plus tout le monde n’est pas fait pour ça. Le snobisme intellectuel trouve que c’est de bon ton de se moquer de ceux qui meurent à 500 mètres de là où ils sont nés après n’avoir presque rien vu. Et pourtant ces gens font partie d’une communauté, vivent les mêmes joies et les mêmes drames que ceux qui se cherchent dans de ridicules voyages au Népal et autres pays arriérés pour trouver de "l’authentique". La vérité ne se trouve pas ailleurs que dans le travail, la famille et la patrie comme le disait ce cher Saint-Eloi. La plupart des expériences qu’on nous vante nous apporte au mieux quelques champignons exotiques et au pire des parties génitales qui se délitent comme du bois pourri.

La pression qui est mise sur la plupart des honnêtes gens pour se "libérer", pour vivre dans la promiscuité sexuelle et pour cracher sur la vie de leur parents est sans doute une des raisons principales du mal-être moderne. Le sexe sans amour n’est rien d’autre qu’un échange de fluides corporels peu ragoûtant. La recherche sans foi fini invariablement en nombrilisme narcissique insupportable pour soi et pour les autres. La vie sans travail pousse les gens à monter en mayonnaise le moindre petit aspect totalement inintéressant de leur vie. La vie sans famille n’a pas de but et ne donne pas envie de laisser quelque chose derrière soi.

Il faut refuser avec l’entêtement le plus intransigeant les diktats modernes et progressistes selon lesquels l’autre représente une expérience bénéfique en elle-même. La dilution de nos traditions qui ont montrées leur valeurs, vu là où on en est, par celles de l’autre qui sont objectivement inférieures, vu là où ils en sont, au nom du besoin à l’expérience est un poison mortel distillé dans nos veines par des gens qui se détestent. Cessons de les écouter, obéissons à notre tête et à ce que tout le monde sait obscurément. Les degauches qui se gaussent à l’idée que les braves gens puissent avoir peur de l’invasion à venir suite aux guerres civiles arabes sont des traîtres qui seront les premiers à être éviscérés par leur nouveaux maîtres. Rien ne nous force à suivre ces joueurs de pipeau comme une horde de rats hypnotisés. Je recommande qu’on les suive jusqu’au bord de l’eau, puis qu’on les pousse à la baille.