Archives quotidiennes : 13 mars 2011

lectio divina 1

Pour une réflexion sur les textes de ce premier dimanche de carême par des gens qui savent de quoi qu’ils causent c’est ici.

Les japonais ont plus de chances de mourir écrabouillés par Godzilla qu’irradiés

Les écolos du monde entier sont sur la brèche! L’accident nucléaire au Japon serait la preuve de la dangerosité du nucléaire. Duflot piaille, Cohn-Bendit demande un référendum sur la sortie du nucléaire, les journalistes en font des tonnes pour vendre du papier et qu’on ne puisse pas les soupçonner de ne pas être des adorateurs de Gaïa qu’ils prient sans doute régulièrement en faisant disparaitre des cucurbitacés dans des endroits sombres de leur anatomie et ainsi de suite.

Vous vous rendez compte? Les taux de radiations ont été multipliés par 1000!

Et pourtant c’est totalmente bidoni comme on dit quand on pratique l’italien aussi bien que moi.

La réalité est la suivante, si les choses ne s’aggravent pas, aucun japonais ne risque de mourir irradié. Point. Vous voyez, nous sommes tous irradiés en permanence, mais nos corps se réparent plus vite qu’ils ne sont abîmés. En temps normal, on reçoit environ 5 micro-rem par heure, donc 1000 fois plus font 5 milli-rem ce qui est la limite à laquelle on évacue les gens avant qu’ils ne soient en danger.

La procédure est suivie, aucun cruel petit jaune n’est donc en danger de se transformer en mutant prêt à tout pour faire une turlutte à Goldorak. Comme d’habitude nous sommes pris pour des ignorants et des débiles ce qui est déplaisant.

C’était donc les 5 minutes éducatives, nous pouvons maintenant recommencer à parler de mort d’animaux par sodomie violente et spontanée.

Pensées du jour

– Le nucléaire ne réussit vraiment pas aux japonais.

– A propos, ça existe toujours la Côte d’Ivoire ou tout le monde est mort et la jungle a repris ses droits?

– C’est moi où les journalistes parlent un tout petit peu plus du ramadan que du Carême?

– DSK a été filmé pendant un an par une équipe d’anal +… On peut supposer qu’elle sera d’une parfaite bonne foi si on a déjà été trépané à une demi-douzaine de reprise.

Rillons

Comme y’a pas de quoi se marrer en ce moment et que Didier Goux m’a dit que la recette de la semaine dernière était pour les lopes, voila:

Ingrédients pour 4 personnes :

1kg de poitrine de porc maigre fraîche, gros sel, poivre noir concassé, 400g de saindoux pure panne, sel fin et poivre noir au moulin.

Préparation:
Découper la poitrine de porc en morceaux cubiques de 5cm de côté environ.

Mélanger 2 cuillerées à soupe bombées de gros sel et 1 cuillerée à soupe rase de poivre concassé dans un bol.

Mettre les morceaux de viande dans une terrine, ajouter le mélange précédent et remuer intimement pour bien les enrober.
Laisser reposer de 3 à 4 heures au frais.

Faire fondre 400g de saindoux dans une cocotte en fonte sur feu modéré.
Lorsque la graisse est complètement fondue, liquide et brillante, poser les morceaux de viande dans la cocotte et les retourner plusieurs fois (procéder en plusieurs fois pour ne pas encombrer le fond de la cocotte).

Les faire cuire doucement, en les surveillant, pendant 2 heures.
Ils doivent être bien dorés, presque bruns mais pas noircis.
En les piquant avec la pointe d’un couteau ou sur une brochette, ils doivent être très tendres.

Les égoutter avec une passoire, puis les éponger sur du papier absorbant et les poudrer de sel fin.

Les laisser refroidir complètement avant de les servir.

Trouvée ici.