Archives quotidiennes : 15 mars 2011

Pensées du mardi 15

– On peut-être surpris par le fait que les Tunisiens et Egyptiens qui ont récemment découvert la liberté, si j’ai bien compris, ne viennent pas du tout en aide à leurs frères libiens qui sont en train de se faire ratatiner.
– Je sais que ce ne sont que des juifs, mais quand même quand des militants palestiniens s’introduisent chez des gens et les égorgent, décapitant au passage un enfant de 3 mois, et que les sauvages locaux célèbrent ça en dansant dans la rue et en distribuant des bonbons, les journaux pourraient en parler un tout petit peu… Mais peut-être que mon philosémitisme m’égare…
– L’énergie éolienne qui pourrit les paysages et bute les chauve-souris et les baleines est-elle vraiment écologique?
– Malabar renvoie son représentant qui était du plus beau type aryen pour le remplacer par un chat noir et malingre. Je soupçonne une discrimination et je saisi la HALDE de ce pas!

XP, le camp des saint et autres considérations sur la littérature.

XP n’aime pas le camp des saints parce que ce roman ne serait pas « occidental » n’est-ce pas… Au-delà du fait que c’est quand même rigolo quelqu’un qui joue à « plus occidental que moi tu meurs » tout en balançant des fatwas sous la forme de certificats d’occidentalité, il faut quand même rappeler deux ou trois petites choses à XP sur l’Occident en général et la France en particulier.

Tout d’abord, l’Occident n’est pas uniquement constitué de salons à frou-frou détachés du monde matériel. Le génie de l’Occident, s’il se manifeste entre autre comme ça, c’est aussi et surtout une capacité d’engagement dans le monde. C’est cet engagement qui permet aux poseurs de faire des phrases en pensant être les seuls à représenter le monde blanc. Sans les missionnaires, les soldats, les ingénieurs, les militants, les révolutionnaires et ainsi de suite, il n’y aurait pas eu d’écrivains ou du moins pas au sens ou XP comprend le terme.

Ensuite, l’art sans cause c’est très bien, mais c’est aussi très moderne. Dans l’histoire de l’art occidental, les artistes ont presque toujours représentés une « cause ». Tout d’abord avec l’illustration de la chrétienté, puis avec l’exaltation des valeurs occidentales (le dilemme cornélien en est un bon exemple). Donc l’art sans cause, et le roman sans cause, c’est bien pour faire intelligent et se prendre au sérieux comme le recteur d’Al Azar, mais moi je préfère les gens qui ont quelque chose à dire même s’ils ne sont pas magnifiquement brillants. Audiard en dit beaucoup plus sur ce que c’est que d’être français que tous les mecs du nouveau roman réunis. Le geste n’est beau que parce qu’il tend vers autre chose que le vide.

Enfin, pour ce qui est de la croyance que la littérature a vocation à nous isoler des masses, pourquoi pas mais il ne faudrait quand même pas oublier d’où vient la littérature. La littérature est issue d’un monde où la télé et internet n’existaient pas encore (oui c’est incroyable mais une telle époque à bel et bien existée), elle est le rejeton des contes que les gens se racontaient au coin du feu pour se divertir et des fables dont la vocation étaient d’éduquer le peuple. Divertissement et éducation sont les raisons d’être de la littérature qui n’est pas faite pour protéger certains êtres délicats de la réalité du monde. Pour eux, je conseille plutôt facebook.

Organisons une Battle Royale en banlieue!

La mort d’un jeune (yay un jeune!) d’Asnière à Gennevilliers ou l’inverse je m’en tape, pour des raisons semble-t-il assez obscures m’a fait réaliser une chose. Pourquoi est-ce qu’on les empêche de s’entretuer? Objectivement, le foot n’est pas regardable, le rugby est triste, le tennis déprimant, personne ne s’intéresse au handball donc c’est le bon moment pour lancer un nouveau divertissement. Les équipes sont apparemment déjà prêtes et les joueurs entraînés! Elles ont évidemment tout le matériel nécessaire puisque ça se marave suffisamment sérieusement pour que les journalistes brise l’omerta de l’insécurité banlieusarde. Les équipes sont déjà rémunérées via les alloc’ et autres subventions, donc c’est professionnel. Même les caméras sont en cours d’installation un peu partout dans les rues! C’est du tout cuit, tout bénef’!

Ca aurait quand même un peu plus de gueule que les séries américaines du samedi soir! Et puis d’un coup ont règle le problème du chômage, celui de l’insécurité, de la laïcité, de l’identité nationale, le FN retombe à 10% et tout le monde est heureux.

Comme règles on pourrait dire que s’ils sortent d’une zone délimitée, la population a le droit de leur tirer dessus à l’arbalète, sauf si pour cela ils se catapultent eux-mêmes hors de la zone. Si Endemol, désire me contacter, mon e-mail est dans la colonne de droite.

Bien sur pour vous faire une meilleure idée de ce que ça pourrait donner je recommande le visionnage de l’excellent film Battle Royale ou encore mieux la lecture du même livre qui m’a laissé un souvenir imérissable il y a quelques années.