Archives quotidiennes : 18 mars 2011

Féminisme à géométrie variable

"Elle entre dans l’hôtel Saint-Aygulf (Var). Jeans, bottes à talons, plus sexy que son père. Si je n’étais pas féministe et partisan de la parité au Parlement, je me serais dit que c’est exactement le genre de fille qu’on a envie de sauter entre deux portes en espérant qu’elle vous demande de lui donner des baffes avant de jouir pour pouvoir se mettre un instant dans la peau d’un sans-papiers macho et irascible."

Voila ce que l’on a le droit d’écrire quand on est de gauche et qu’on parle d’une femme. C’est très élégant.

Enfin j’imagine que Marine Le Pen n’est pas vraiment une femme aux yeux des moderno-gauchistes. Je me demande si les mêmes choses pourraient être écrites au sujet de Duflot par exemple dans le Figaro par un écrivain étiqueté de droite sans que ça fasse réagir. Quand je vous dit que nous sommes dans une guerre culturelle…

Les qualités des éoliennes…

Non seulement ces grandes machines du diable sont une pollution visuelle, font peur aux chevaux et aux enfants, découpent les oiseaux, font exploser les chauve-souris, explosent, leurs pales se détachent, font chuter le prix de l’immobilier, rendent les gens fous avec leur ronronnement infrasonique, ne fournissent pas d’électricité à un prix compétitif, ne produisent pas d’électricité, nécessitent l’utilisation de minerais rares et donc causent de la pollution, sont subventionnées avec nos sous, sont subventionnnées par EDF donc avec plus de nos sous, donnent envie à tous les gens normaux de cramer la campagne, hantent les rêves des psy, annoncent la fin du monde, ne laissent aucune chance à Don Quichotte, sont le symbole de l’imbécillité écologiste appliquée, mais en plus:

ELLE TUENT DES BALEINES!

Ok, ce ne sont que des soupçons mais vu tout ce qu’elles sont capables de faire je ne vois pas pourquoi elles ne pourraient pas en plus bousiller le sonar des baleines.

En tous cas, voilà une délicieuse ironie. Je croyais que la baleine était vraiment "l’animal" emblèmes des pastèques (verts dehors rouges dedans, je ne m’en lasserais jamais de celle-là). Les baleines sont sans doute LA raison pour laquelle la moitié d’entre eux sont devenus écolos au départ. N’hésitez pas à leur mettre le nez dedans à la première occasion et à toutes les suivantes aussi.

C’est intolérable tant de bonheur.

Remarques du vendredi 18

– Ca vous plaît ces brèves encore plus brèves? Je me suis rendu-compte que j’avais plein d’idées qui se perdaient car elles ne fournissaient pas assez de matière ,à un billet entier… Donc voila!
– Heureusement que les arabes ont les juifs pour cristalliser leur haine parce que sinon vu comme ils se détestent les uns les autres ils se feraient la guerre en permanence et ce serait la merde pour le pétrole.
– Les gens qui se précipitent dans les avions pour fuir le Japon sont-ils au courant de la masse de radiations qu’ils prennent dans la tronche en utilisant ce moyen de transport?
– Les écolos savent-ils que l’industrie éolienne à fait plus de mort que le nucléaire au cours des 10 dernières années? Sont-ils mal informés ou débiles? Je sais que c’est une question récurrente
– Paul-Eric Blanrue, dont j’ai appris l’existence hier mais qui est apparemment bien connu dans certains cercles de la fachosphère, s’est converti à l’islam. C’est sans doute le signe de quelque chose… Je veux dire à part celui évident que ce type n’a aucun respect pour lui-même et sa culture.
– Vu qu’on (les nauséabonds) représente un cinquième de la population, pourquoi est-ce qu’il n’y a pas plus de divertissements pour nous? Je sens une opportunité de business. Faut que je me remette à écrire de la fiction.