Archives quotidiennes : 24 mars 2011

Divagations du jeudi 24

– Je ne sais pas si Zemmour est un vilain pour avoir dit que les tribunaux étaient pleins de noirs et d’arabes, mais ce qui est sur c’est que, comme me le faisait remarquer une lectrice, Interpol n’est pas du tout politiquement correct. Allez donc faire un tour sur la liste de leur most wanted si vous voulez comprendre de quoi je veux parler…
– L’impôt sur les successions est un impôt portant sur des biens sur lesquels des impôts ont déjà été payés et qui donne le droit de continuer à payer des impôts sur les mêmes biens. Suis-je le seul à trouver cette multiple imposition un tantinet immorale?
– Apparemment les musulmans seraient bien moins nombreux que ce qu’on croit… Donc ça veut dire qu’ils arrivent (pas tous seuls hein, ils sont bien aidés quand même) à mettre un tel merdier alors qu’ils sont si peu? Mais qu’est-ce que ce serait s’ils étaient vraiment entre 6 et 8 millions alors?
– Chavez pense que le capitalisme a détruit la vie sur Mars… Pas besoin d’en rajouter, c’est déjà assez marrant comme ça. Le peuple bolivarien à la lumière qu’il peut…
– Des députés européens se sont fait choper à monnayer leur vote. Je ne voudrais pas faire monter les partis anti-systême tout ça, mais faut reconnaître qu’on en a assez peu parlé dans la presse… En tous cas, je suis content et fier de leur avoir céder ma souveraineté nationale. Je vois que les parlementaires européens valent bien les français.

Responsable de la montée du FN?

La gôche veut faire porter le chapeau de la montée du FN à Sarko comme si c’était une de ces maladies vénériennes où on a le gland comme un un morceau de fêta fraîche, qu’il brûle et qu’il goutte comme ce robinet infernal qui vous empêche de dormir dans la maison de vos beau-parents.

J’imagine que ça doit être une stratégie électorale sensée pour les gens qui ne sont pas content de voir la montée du Front et qui ont besoin d’un agneau émissaire.

Cependant il faut reconnaître que si on veut jouer à planter la queue de l’âne dans l’oeil du voisin (non ce n’est pas un nouveau truc coquin) il faut être plusieurs. Et comme je suis d’un naturel joueur, moi aussi j’ai décidé d’inventer des raisons expliquant la poussée de Marine sans aucun lien avec la réalité de la situation de merde dans laquelle les partis de gouvernement plonge la France à tour de rôle depuis environ 60 piges.

Alors moi je dis que c’est la faute aux degauches parce qu’à force de comparer Sarko et son gouvernement de gentils centristes à des gros fachos en vert de gris ou à des clones des natios et ben ils ont donné l’impression aux gens que d’une, Sarko et Marine c’était pareil (le but du jeu) et que de deux, La Marine ne devait pas être si terrible que ça vu que c’est la même chose que l’UMP qui à la même capacité de nuisance moderne qu’un chihuahua aux dents arrachées par le dentiste de la petite boutique des horreurs (deuxième effet kiss-cool). Donc en amalgamant, le PS a autorisé les électeurs à passer d’abord mentalement puis dans l’isoloir de l’UMP au FN.

Ouè, c’est toi le chat!

La pilule condamnée à l’exil par catapultage

Parlons un peu de la pilule. Pas de celle que vous prenez pour réussir à la lever, pour soulager votre gueule de bois ou pour nettoyer vos artères. Il s’agit ici bien évidemment de la pilule. Celle qui évite d’avoir des enfants quand on folâtre dans les champs d’un meilleur avril et qu’on lutine la fille du facteur derrière les sureaux. La pilule comme le symbole de l’avènement de la modernité.

Donc la pilule est un symbole de la modernité. Tout d’abord parce qu’elle serait libératrice de la femme. Et oui, jeunes que vous êtes, vous n’avez pas connu le temps ou les femmes étaient esclaves de l’enfantement alors que les hommes pouvaient coller des cartouches aux quatre vents sans se soucier des conséquences. La pilule est donc moderne car elle a réparée une grave inégalité inventée.

Ensuite la pilule est un symbole de modernité car elle devrait poser des problèmes insolubles aux modernistes. En effet, le moderniste est féministe, or il faut bien reconnaître que l’avènement de la pilule est aussi celui de la femme en tant qu’objet. La déconnection entre la sexualité et la procréation qu’elle autorise permet aux femmes de devenir des simples jouets de concupiscence que l’on peut utiliser sans aucune conséquence. Des sacs à foutre plus ou moins auto-nettoyant quoi. Le moderniste est aussi écolo, or les femmes gavées d’oestrogènes pissent dans les rivières ce qui a un effet modérément bon pour les poissons par exemple qui se retrouvent castrés sans procédure judiciaire préalable. Ce qui n’est quand même pas très gentil. Le moderniste est précautionneux avec son petit corps et on ne connaît pas toute l’étendue des dégâts que provoque la pilule. Si le bisphénol A est mauvais pour la santé au niveau hormonal, je ne vois pas comment se remplir d’hormones de synthèse pourrait être bon pour le beau sexe. Le fait que les femmes ont souvent du mal à avoir des bébés après avoir utilisé la pilule pendant des années alors qu’elles ont moins de 30 devrait au moins mettre la puce à l’oreille de certains.

Donc pour ces raisons et d’autres, la pilule devrait faire péter la tête des progressistes comme une cocotte minute s’ils prenaient la peine d’y réfléchir 2 secondes. Ce qu’il ne font pas à cause de mon dernier point (c’est quand même hachement bien construit comme billet, si si!).

Enfin, la pilule est un symbole de modernité car elle a une valeur de néo-religion. Il faut être un blasphémateur de la pire engeance pour dire le moindre mal de la pilule. Jamais vous ne serez invité sur un plateau télé pour en parler, jamais vous ne lirez un article dessus dans un grand journal. La pilule, au même titre que la diversité et l’avortement fait partie de la nouvelle trinité païenne et la remettre en cause revient à être marqué au fer rouge de la folie infamante.

Et je ne m’attarderais même pas sur les effets démographiques désastreux de cette saleté en vente libre tellement ils sont évidents.

Donc la pilule est coupable et doit être catapulté hors de nos frontières vers des latitudes ou un peu moins de reproduction ne serait pas si grave… La Seine-Saint-Denis par exemple?