Archives quotidiennes : 28 mars 2011

Scénario parfait pour le FN

Marine et ses petits gars ne pouvaient pas rêver mieux que les résultats du deuxième tour des cantonales. Une forte progression en terme de voix, quasiment aucun élus et un score minimisé avec délectation par nozélites. Tous les ingrédients nécessaires à un carton en 2012.

D’abord, la progression en nombre de voix démontre la capacité du FN à mobiliser de plus en plus. Malgré les appels "républicains" avec trémolos dans la voix et rappel aux HLPSDNH, la progression entre les 2 tours est incontestable. Le FN est officiellement décontaminé au delà du point de bascule. Une fois que 40% des gens dans un endroit sont prêt à voter pour un parti, c’est qu’il est rentré dans le paysage. Après, par capillarité, discussions de bistrot et autre l’idée de voter FN va devenir parfaitement acceptable pour une majorité de français. Les 20% d’anti-racistes rabiques pourront toujours pleurer toutes les larmes de leurs petits corps palots et flasques, ça ne changera rien à l’affaire.

Ensuite le fait de ne pas avoir d’élus est une bonne chose pour le FN. La non-concrétisation du vote permet la continuation du fantasme. Les victoires ont toujours un goût de "post coïtum animal triste", la petite mort quoi. Alors que là les électeurs sont plus en mode tantrique et on peut être sur que le désir s’accroit quand l’effet se recule. Arrivé si près du but et se voir frustrer est la meilleur recette pour les y faire revenir.

Enfin, la minimisation du score du FN montre que nos chers chefs n’ont toujours pas compris. Ils poussent un grand soupir de soulagement comme la pute de prison qui après s’être bien fait graisser l’oignon voit que finalement le caïd n’a pas envie de lui dérider le plissé. Donc ils se disent que c’est bon, il sont tranquilles à part qu’en faisant ça; ils continuent de dire aux électeurs: "arrêtez votre caprice". De plus, ils rassurent ceux qui ne veulent pas de victoire du FN tout en votant pour lui. En effet, voter pour un parti qui fait un petit score ne prête pas à d’autres conséquences que celle de la pure contestation, c’est quelque chose qu’on peut faire en toute bonne conscience. Ce qui nourrit mon premier point et la haine d’un tas de gens pour ces chimpanzés plein de morgue.

Et voilà! S’ils ont quelques analystes politiques pas trop gland dans leur QG, il doit être l’heure de sabrer puis de sabler le champagne.