Scénario parfait pour le FN

Marine et ses petits gars ne pouvaient pas rêver mieux que les résultats du deuxième tour des cantonales. Une forte progression en terme de voix, quasiment aucun élus et un score minimisé avec délectation par nozélites. Tous les ingrédients nécessaires à un carton en 2012.

D’abord, la progression en nombre de voix démontre la capacité du FN à mobiliser de plus en plus. Malgré les appels "républicains" avec trémolos dans la voix et rappel aux HLPSDNH, la progression entre les 2 tours est incontestable. Le FN est officiellement décontaminé au delà du point de bascule. Une fois que 40% des gens dans un endroit sont prêt à voter pour un parti, c’est qu’il est rentré dans le paysage. Après, par capillarité, discussions de bistrot et autre l’idée de voter FN va devenir parfaitement acceptable pour une majorité de français. Les 20% d’anti-racistes rabiques pourront toujours pleurer toutes les larmes de leurs petits corps palots et flasques, ça ne changera rien à l’affaire.

Ensuite le fait de ne pas avoir d’élus est une bonne chose pour le FN. La non-concrétisation du vote permet la continuation du fantasme. Les victoires ont toujours un goût de "post coïtum animal triste", la petite mort quoi. Alors que là les électeurs sont plus en mode tantrique et on peut être sur que le désir s’accroit quand l’effet se recule. Arrivé si près du but et se voir frustrer est la meilleur recette pour les y faire revenir.

Enfin, la minimisation du score du FN montre que nos chers chefs n’ont toujours pas compris. Ils poussent un grand soupir de soulagement comme la pute de prison qui après s’être bien fait graisser l’oignon voit que finalement le caïd n’a pas envie de lui dérider le plissé. Donc ils se disent que c’est bon, il sont tranquilles à part qu’en faisant ça; ils continuent de dire aux électeurs: "arrêtez votre caprice". De plus, ils rassurent ceux qui ne veulent pas de victoire du FN tout en votant pour lui. En effet, voter pour un parti qui fait un petit score ne prête pas à d’autres conséquences que celle de la pure contestation, c’est quelque chose qu’on peut faire en toute bonne conscience. Ce qui nourrit mon premier point et la haine d’un tas de gens pour ces chimpanzés plein de morgue.

Et voilà! S’ils ont quelques analystes politiques pas trop gland dans leur QG, il doit être l’heure de sabrer puis de sabler le champagne.

Publicités

24 réponses à “Scénario parfait pour le FN

  1. Vous avez raison.
    Merci pour cet excellent texte.

  2. René de Sévérac

    « un grand soupir de soulagement comme la pute de prison qui après s’être bien fait graisser l’oignon voit que finalement le caïd n’a pas envie de lui dérider le plissé. »
    Cette expression manque de clarté (pour moi); est-il possible de disposer d’un minimum d’exégèse ?

  3. René de Sévérac

    Ah. J’oubliais l’objet de mon commentaire.
    J’ai voté FN hier; ce fut difficile mais comme le risque des « camps de concentration » restait virtuel, (comme les « chars du Pacte de Varsovie » dans les rues de Paris, le 10 mai 1981) mes risques étaient tout de même limités.

  4. Il ne vous faut pas grand chose pour être satisfait, heureuse nature!
    vous me direz, c’est l’éternelle histoire du verre à moitié plein, certains (dont moi) ont tendance à le voir à moitié, sinon aux 3/4 vide : 60 départements pour la gauche, -et beaucoup de cantons où la droite n’est passée qu’en souscrivant au « front républicain », comme Devedjian dans le 92- : permettez moi de ne pas etre aussi optimiste quant à la prise de conscience de nos concitoyens. Reste à espérer que les socialos-communards feront tellement de bourdes lorsqu’ils ont repris le pouvoir en 2012 que celà ouvrira ultérieurement un boulevard à nos idées. Mais ne sera-t-il pas trop tard en 2017 ?

  5. Tout à fait d’accord sur les trois points.
    Concernant la minimisation, je pense que les politiques de tous bords ne peuvent pas faire autrement. Ils se trouvent, après des décennies de déni (allitérations en dé et ni en souvenir de Maître Capello), dans la position de ce que l’on appelle aux échecs le zugzwang: le coup forcé. Reconnaitre un minimum de réalité au vote FN revient à avouer qu’ils se trompent depuis 20 ans.

  6. Je me méfie toujours du mode tantrique, car tant va la trique à l’eau qu’à la fin elle se lasse.
    Sinon, « Pourvu que ça dure ! »

  7. @ René de Severac
    je pense que Woland a voulu dire:
     » …..l’aimable courtisane exerçant son office au sein des lieux d’incarcération est soulagée de constater que le vil coquin qui daigne honorer son connet s’abstient d’user de son intumescence génésique aux fins de se substituer temporairement aux matières qui sont la contrepartie à la nature des substances solides dont ladite courtisane se nourrit. »

  8. Si les politiques et leurs féaux commentateurs minimisent la portée des reports de voix du second tour, c’est qu’ils ont tendance à prendre les français pour des cons. Ils se disent que s’ils n’en parlent pas, personne ne verra ce qui s’est passé. Leur hymne devrait être « Tout va très bien madame la marquise ». Je doute comme vous que ça marche.
    Sans qu’elle ait eu une coupe à la main, l’attitude de Marine Le Pen hier soir montrait bien qu’elle avait pleinement conscience de son succès.

  9. Hier soir, j’ai zyeuté 30 secondes ( pas plus) la tête de Barouin; il avait l’air de celui qui aurait fait une mauvaise descente de coke ou soigné sa cuite au pastis pur.
    quelqu’un(e) aurait t’il ( elle) fait une observation similaire?

  10.  » Ils poussent un grand soupir de soulagement comme la pute de prison qui après s’être bien fait graisser l’oignon voit que finalement le caïd n’a pas envie de lui dérider le plissé.  » ha, ha, ha .

  11. René de Sévérac

    @ Hippocrate
    Votre traduction est excellente sauf que
    « aux fins de se substituer temporairement aux matières qui sont la contrepartie à la nature des substances solides dont ladite courtisane se nourrit.  » me laisse dans la perplexité.
    « intumescence génésique » ça c’est de la poésie.

  12. @ René de Sévérac
     » aux fins de ….. »
    est une évocation de san Antonio, qui nous dit, dans l’un de ses ouvrages:
     » Béru se souvient brusquement qu’il doit à la nature une contrepartie aux liquides qu’il absorbe »

    et SA de rajouter en note » J’ai réussi à ne pas dire qu’il pissait »

  13. René de Sévérac

    @ Hippocrate
    Ah, vous me rappelez ma jeunesse :
    je fus moi aussi un fervent de Frédéric Dard.
    Cela dit, j’avais approximativement compris.

  14. @René de Sévérac
    Quel que soit l’âge, Frédéric Dard reste indémodable; ne vous privez pas de relire ses bouquins; c’est toujours aussi drôle et émouvant.
    D’ailleurs, si l’on me demande à brûle pourpoint ce qu’est la fameuse « identité française », la première réponse qui me vient à l’esprit c’est « San Antonio ».

  15. Hippocrate : c’est fort indûment que vous assimilâtes le plissé à un connet (je lui eusse du reste préféré conin) : si les deux orifices sont voisins, ils n’en sont pas moins distincts. D’autant que la saynète se passe dans les geôles du roy, lesquelles sont le plus souvent monosexuelles…

    • pour l’éxégèse, Didier a raison. La pute de prison est un prisonnier faible et travesti par des plus fort que lui à des fins sexuelles. L’oignon c’est le trou de balle. Dérider le plissé est une façon de parler de sodomie.
      Et moi ma bible c’est plus Simonin que Dard. Je préfère m’adresser à Dieu qu’à ses saints.

  16. Perso je préfère m’adresser aux seins qu’à Dieu…

  17. Ah, c’est bien ce qu’il me semblait. Parce que tout de même, des putes en prison…même s’il est vrai que de nos jours…(mais peut-être est-ce pour cela que Didier Goux parle des geôles du roy. Celles de la République ne sont pas si sévères, à ce que j’ai entendu dire).

  18. Rebelles.info a sauté.

  19. Rebelles.info, c’était quoi ? (désolée, mais je ne connaissais pas )

  20. C’était ça :

    http://bit.ly/egZ4DG

    RIP.

  21. @Didier Goux et Woland
    Vous avez raison.
    J’étais parti sur l’hypothèse des « facilités conjugales » offertes par nos geôles.
    Pour ce qui est des geôles prérobespierristes (même en remontant au moyen-âge occidental), n’oublions pas qu’un prisonnier suffisamment argenté, voire fortuné, pouvait obtenir satisfaction d’à peu près tout ce qu’il pouvait désirer, la liberté mise à part, bien entendu

  22. Merci beaucoup Sébastien. Pas étonnant qu’il ait fait les frais de la censure. Je crois qu’ici nous sommes en sursis.

  23. Robert Marchenoir

    Si quelqu’un a davantage d’informations sur Rebelles Info, elles sont les bienvenues. Qu’un site ne soit plus en ligne ne signifie pas nécessairement qu’il ait été censuré.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s