Les goûts de Modernoeuds

Pour reprendre un billet récent de l’ami Fromage + à la sauce de Didier Goux, le tout transformé par mes soins, voici quelques petites choses que les modernoeuds aiment bien:

– Le consensus. Rien n’est aussi agréable pour modernoeuds que de se sentir au tiède dans un cocon où tout le monde est d’accord. En gros ça donne que la guerre c’est mal, le sida pas sympa, qu’on est tous pareils, que les peuples sous-développés sont tellement spirituellement plus riches que nous… Bref, la réflexion remplacée par des poncifs les plus éculés évitant d’avoir mal à la tête.

– Vomir à la gueule des beaufs (tout ceux qui ne pensent pas comme eux) tout en prenant leur argent. L’illustration parfaite de ça est Canal+ qui attire le plouc en lui vendant du foot et de la grosse production américaine tout en menant une guerre culturelle permanente lors de leurs émission "d’actu" contre tout ce qui se veut, même de loin, traditionnel, beau ou vaguement sensé. Apparemment on à l’air plus intelligent comme ça… Mais ça n’a pas d’importance vu qu’ils ne fréquentent pas les beaufs.

– La mode. Leur esprit grégaire nécessite des ordres strictes en matières d’accoutrement et d’accessoires. Résultats, les rues grouillent de putes à frange clonées et terrifiantes, féministes tout en illustrant leur connerie et leur suggestibilité, voulant se faire tirer par des blacks tout en ne sortant jamais du 7ème, clamant leur indépendance tout en se regroupant dans les mêmes endroits pour parler des mêmes choses sur les mêmes iphones et ainsi de suite, la liste est longue… Comme disait je ne sais plus qui, être dans le vent est l’ambition des feuilles mortes.

– La Tour Eiffel, cette grosse horreur d’antenne plantée comme une tumeur purulente au coeur de Paris, symbole de la modernité en marche et même pas faite sur les plans du porte-jarretelle comme je l’ai longtemps cru.

– Le soja, le quinoa et autres saletés sans le moindre goûts mais qui ne sont pas lourdes tu vois… Ce qui leur permet de garder ces physiques androgynes et dépressiogènes pour n’importe qui aimant la vie.

– Faire la fête de manière mécanique toutes les semaines, parce que tu vois je peux pas rester chez moi un samedi soir, faut que je fasse la fête quoi! Rien n’est plus déprimant que cette façon forcée de s’amuser. La peur du vide, de la solitude, de se confronter à soi-même habitent Modernoeuds comme un ténia qui se serait logé dans leur cerveau.

La liste est encore longue, je vous invite à la complétée dans vos blogues ou dans les commentaires…

Publicités

25 réponses à “Les goûts de Modernoeuds

  1. C’est quoi cette histoire de Tour Eiffel et de porte jarretelle ? je ne suis pas au courant, merci de m’éclairer :)

  2. Hahaha, la tour Eiffel, ça c’était pour voir si on était réveillés. C’était peut-être le cas pour les modernoeuds de 1900, mais aujourd’hui je vois pas… Cela dit les islamistes aimeraient bien la faire sauter (ils ont déjà essayé).

  3. J’aime beaucoup la tour Eiffel. Ne la boudez pas, c’est un excellent promontoire à catapultes.

  4. Je suis à d’accord sur tout, à l’exception de la Tour Eiffel… Je me suis toujours demander pourquoi vous n’aimiez pas ça. Je la trouve plutôt élégante et, d’un point de vue ingénierie, plutôt bien conçue…

  5. Si les Islamistes essayent de la faire sauter, raison de plus pour la garder…

  6. je ne sais pas quel dessinateur plus ou moins humoristique (Siné ?) a montré que la Tour Eiffel était un porte-jarretelle à l’envers. Ça doit venir de là.

  7. Quand j’étais gosse, il y a longtemps, on disait que la Tour Eiffel écartait ses fesses et cela nous faisiez mourir de rire.

  8. La Tour Eiffel, c’est le symbole incarnant toute une époque : celle où l’ingéniosité à tout va, de la croyance au Progrès et à l’Avenir (substitut laïc de la transcendance), époque Jules Verne où on ne doutait de rien… Aujourd’hui, on doute de tout et on a le Principe de Précaution, nouvelle Arche d’Alliance… La Tour Eiffel, c’est devenu, que ça plaise ou non, le symbole d’une certaine France à laquelle nous tenons. Donc, bas les pattes !

    Le quinoa, en revanche, voilà un symbole magnifique représentatif de l’homo festivus boboïdus precautionnus viagraerectus. Et universel en plus : inodore et sans saveur, convient aux végétaliiens, au Hallal et au Kasher, quelle horreur !

  9. Et Basquiat dans la liste ?
    N’oublions pas Jean-Michel Basquiat et ses horreurs officielles :



    Il a tout pour lui cet homme-là. A lui seul, il résume tout.

  10. Je ne voudrais pas faire mon pénible, mais Modernœud ne prend pas d’s au singulier mais exige un œ. (Pour Mac : alt + o = œ…)

  11. Et je ne suis pas d’accord avec ce qui précède, à propos de Basquiat…

  12. Modernoeuds ( oui, j’ai bien lu mais je n’ai pas de Mac, je suis un homme libre ) apprécient de s’encanailler, ils acceptent, moulés dans leurs petits collants fluorescents, les sentences qu’un Coach débonnaire (copie miniaturisée d’un Chabal mais en plus méchant) assène en déambulant dans les travées :
    Le travail rend libre !
    Pas de progression sans transpiration !
    Il y a des forts et des faibles !
    ( Ce n’est qu’un aperçu publiable sur ce blog modéré. )
    Bref, ils aiment puisqu’ils reviennent.

  13. De la sauce sur le fromage ? C’est quoi ces conneries ?

  14. Henri, catapulteur de base

    Ce que dit l’amiral en peu de mots, mais bien choisis, au sujet du consensus vient d’être développé par Chantal Delsol sur http://www.canalacademie.com/Chantal-Delsol-La-tentation-du.html

    Et puis A. Finkielkraut vient de réchauffer son ouvrage sur les antimodernoeuds dans une émission de France Cul qui a retenu l’attention du NouveauReactionnaire ici: http://n-reac.org/audio/chemins/20110405_Finkielkraut.mp3

    Par contre, seul l’amiral, parmi les grands esprit de notre temps, s’est prononcé sur la tour Eiffel cette semaine …

  15. Didier Goux
    Pouvez-vous m’expliquer ce que vous aimez là-dedans ?

  16. « Dans d’autres cas, Basquiat travaille sur des planches, des morceaux de palissades, des portes récupérées. »

    Solidarité du bâtiment peut-être ? ( tout plein de smileys hein ? )

  17. Carine : je reviens après le déjeuner !

  18. Le métissage.
    Au passage, en ce moment à Bordeaux un bar propose « une nuit du métissage ». J’en ignore le contenu….

  19. Tous les commentaires plus ou moins,ont donné un avis.Mais quand j’ai lu cette ineptie,je mes suis décidé à réagir.Lisez ce qu’a écrit ce Grandcul:
    « Quand j’étais gosse, il y a longtemps, on disait que la Tour Eiffel
    écartait ses fesses et cela nous faisiez mourir de rire ».
    J’ai toujours dit et signalé à l’Amiral que dans son blog il y a cet Énergumène indécent qui ne dit que des grossièretés (fesse, fion, sexe, quéquette)… M’appartient il à moi qui n’est qu’un simple lecteur de vous rappeler que ce n’est qu’un être sans relief et sans réelles convictions,toujours prêt à chahuter les arguments des autres et jamais en mesure d’en donner. constamment prompt à chercher des poux aux chauves, à traquer l’anguille sous roche même lorsqu’il n’y a pas d’eau dans la rivière.un individu sordide forgé dans la suspicion chimérique,une grande gueule et un grandcul aux bras écourtés, fainéant impénitent, terré au fond des nullités et des absences insalubres, sordide jusque dans sa « noble pensée ».
    En plus, je vais de ce pas le dire à sa mère (ma maitresse).Elle ne m’a pas dit que son fils gay faisait l’école buissonnière.La preuve?Lisez ce Français: »cela nous faisiez mourir de rire ».Molière aurait pleuré en corrigeant grandcul par: « cela nous faisait mourir de rire »…
    Bonne continuation.

  20. Bien écoute le baiseur de chèvre, selon toi tu as des roubignolles alors tu mets un numéro de portable, on prend un rencard et je te refais la gueule à coup de pompes .

    Cela te convient il?

  21. baiseur de chèvre?c’est pas bien de dire ça.Si ta maman et ta sœur lisaient ça…Elles ne sont pas des chèvres,et je suis mieux placé pour le dire.Les nuits que je passe avec elles me font douter sur une éventuelle existence d’un autre paradis…Je ne peux pas te donner mon numéro de portable pour ton bien car un gringalet comme toi(ton portrait me vient de ta mère) qui tente un pugilat avec un David douillet, finira transportable (dans une civière).Va réviser le verbe faire à tous les temps au lieu de taquiner les couilles de David Douillet….

  22. Tu es bien comme tous tes compatriotes, baiseur de chèvres, que de la gueule!

    Allez, je te laisse pour ce que tu es , un baiseur de chèvres mais fais attention au bouc, il pourrait t’encorner.

  23. Tout ça, c’est du grand art !

  24. Carine,considérer le bêtisier de grand cul à de l’art,Il faut avouer sans tergiversation que vous faites une grosse bêtise.Son ignorance l’empêche de savoir qu’une étude scientifique(ou scientologue) a permis de découvrir que la copulation Homme/chèvre donnait un lait caillé vitaminé très apprécié par l’Europe .grand cul qui en consomme ne doit pas mordre la quéquette qui le nourrit.Mais l’homme en général,est ingrat…
    tiré d’un extrait du grand art.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s