Archives quotidiennes : 30 mai 2011

Australie, DSK, immigration et zombies

Enfin rentré de chez nos amis des antipodes, je peux dire à quel point c’est un pays qui me fait envie malgré tous leurs défauts. Il me faut cependant noter quelques points:
– La business class de Malaysian airlines n’est pas terrible, le fait que les sièges ne se mettent pas en position horizontale fait qu’un gros comme moi passe la nuit à lutter et finalement à être vaincu par la gravité. Par conséquent je me suis retrouvé tassé au pied de mon siège, étranglé par la ceinture de sécurité. Position très inconfortable quand on est saoul. J’ai réussi à me redresser en m’accrochant à la robe d’une hôtesse de l’air qui s’est donc retrouvé à demi-nue au milieu de l’avion ce qui est apparemment contraire aux enseignements de l’islam.
– Le kangourou est un être assez placide qui ne se défend presque pas quand on le livre en pâture à un émeu. Animal terriblement dangereux et capable d’éventrer un kangourou d’un coup de serres.
– Il faut toujours avoir une planche de surf quand on parle à un australien, elle permet de détourner son attention et de l’exciter comme un petit chien avec une baballe.
– La bière « little creatures », en particulier la pale ale, est hautement buvable.

Sinon, au sujet de DSK je n’ai pas grand chose à dire donc je serai bref. Apparemment tout le monde était au courant du fait que ce monsieur est un grand séducteur entre autre parce qu’il ne comprend pas très bien ce que veut dire non et qu’il n’a qu’une notion assez sommaire de ce qu’est un viol. Pourtant toute une petite coterie s’est organisée autour de lui pour en faire notre prochain chef. Par conséquent, tous ces gens là sont disqualifiés pour nous donner la moindre leçon et même pour parler de ce qui pourrait ressembler, même vaguement, à de la morale. Je n’évoquerai même pas le fait d’avoir des responsabilités au delà de celles d’une dame pipi débutante. Ils ne devraient pas pouvoir sortir de chez eux sans endurer les quolibets de la foule et le jet de légumes pourris occasionnel. S’ils avaient le moindre honneur ils seraient tous volontaires pour un catapultage vers des contrées moins portées sur la notion de droit de la femme.

Au passage, une pensée sur l’immigration suite à la sortie de Claude Guéant sur le rapport du Haut Conseil à l’Intégration qui réalise que tous les immigrés ne réussissent pas de façon spectaculaire à l’école. Ce pourrait-il que certains de nos responsables seraient enfin en train de réaliser qu’à ce niveau d’immigration il ne s’agit plus d’un déplacement de personnes mais de frontières?

Enfin, je suis en train de finir un livre formidable dont le titre est World War Z et qui porte sur la réaction des gouvernements face à une apparition brutale et mondiale de zombies. Et bien je peux vous le dire, on est mal barrés! Mais c’est une lecture très plaisante en particulier le chapitre sur les quisling qui sont des gens non infectés mais qui se comportent quand même comme des zombies… Toutes comparaison avec une situation réelle serait bien entendu non avenue…