Archives quotidiennes : 31 mai 2011

Fétichisme des pieds et autres pensées de la fin mai

– En fait ce qui me chafouine le plus dans l’affaire de podophilie de Georges Tron est qu’un type qui promeut les médecines alternatives puisse être ministre. Nous sommes vraiment rentré dans une époque dénuée de logique.

– J’ai appris en Australie qu’un koala est plus fort qu’un ornithorynque sur la terre ferme mais que dans l’eau, même si on lui cloue un couteau à la patte, il ne fait pas le poids.

– D’ailleurs, contrairement à ce que je pensais crânement depuis mes 6 ans, l’ornithorynque n’est pas le seul mammifère ovipare, l’échnidné l’est aussi! Je ne sais pas pourquoi on tolère de telles aberrations de la nature qui prouve par là, une fois encore, à quel point elle est une belle salope. La prochaine fois que je rencontre Gaia je lui jette des morceaux de plastique non recyclabe à la figure.

– Je suis toujours surpris que les israeliens n’aient pas encore trouvé une bonne réponse quand les gens leur demande pourquoi ils ne sont pas plus gentils avec ceux qui veulent les éradiquer.

– Il parait que nos politiciens sont sexistes… Peut-être, mais est-ce que ça n’aurait pas à voir avec le fait que les gens qui font de la politique leur gagne-pain sont tous plus ou moins attardés mentaux? En tous cas c’est la seule raison objective pouvant expliquer leurs résultats.

– L’Iran accuse l’Europe de lui voler sa pluie… Pourquoi pas accuser les écureuils de comploter la domination mondiale au travers du ramassage de glands ou dénoncer le gamin du bas de ma rue pour son élevage de crocodiles dans les égouts. A ce niveau de folie, il me semble que la seule solution humaine de gérer Ahmadinejad serait l’euthanasie par catapultage.

– Les frasques de DSK me rappellent ce proverbe arabe: "un chameau qui trébuche attire de nombreux couteaux…"

Printemps pour les arabes, automne pour les juifs et hiver pour les chrétiens

Comme apparemment ce n’est pas tellement la mode d’en parler, je tiens à rappeler à mes fidèles lecteurs que dans l’Egypte 2.0, l’Egypte fessebouque, l’Egypte démocratique, l’Egypte dont il faut saluer le soulèvement populaire à moins d’être rien qu’un salaud de néocolonialiste, l’Egypte des frères musulmans qui ne sont rien d’autres qu’un groupe de prières et éventuellement d’aides aux démunis et pas du tout une organisation révolutionnaire salafiste, et bien dans cette magnifique Egypte il se passe des choses qui mériteraient de recevoir un peu plus d’attention:
– Des églises Coptes sont presque quotidiennement brûlées et les coptes eux-mêmes assassinés ou blessés. On n’en parle pas sauf éventuellement en parlant de "heurts" entre des chrétiens et des musulmans. J’imagine que cette expression est utilisée dans l’esprit du poing d’un voyou heurtant le visage d’une victime.
– Une journaliste de CBS s’est faite gangbangée aux cris de Allah Akbar place Tahrir parce que certains l’auraient prises pour une espionne juuuuuuuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive.
– Pendant ce temps, ce pitre d’El Baradei, présenté chez nous comme un progressiste quasiment occidental, un pacifiste digne de faire partie du gouvernement Villepin, un phare de lumière face à la crétinerie de Bush 43, tout ça tout ça, menace Israël afin de récolté des voix dans sa quête du pouvoir en Egypte où le protocole des sages de Sion et Mein Kampf sont toujours en tête des ventes.

Bref, l’Egypte est en train de basculer du côté de l’abîme, mais chut! Il ne faut pas le dire parce que c’est toujours beau une révolution même quand elle est faite par des arriérés complets… Dans ces conditions je pense qu’il faut extrader tous les gens normaux de ce pays et construire un grand mur tout autour et les laissé dégénérer tranquillement entres eux.