Ruralité 2.0

Depuis quelques jours ils se passent des choses étranges chez le formidable Fromage + et chez l’excellent Didier Goux.

Des soi-disant paysans, je dis soit-disant parce qu’avec le oueb on ne sait jamais, hyper connectés et défendant les jolis villages d’autrefois avec les gogues au fond du jardin, les pieds dans la boue et tout et tout, se mettent sur la gueule avec des soi-disant citadins libéraux plein de café starbucks, d’apparts trop petits et les pieds dans les défécations canines, menés par Robert Marchenoir, sur le sujet suivant ou à peu près: "la campagne est-elle ce qu’elle était?"

D’un côté, il faut bien reconnaître que les pécores ne sont plus autre chose que des fonctionnaires passant la moitié de leur temps à manifester pour obtenir plus de mon argent via des subventions, ce qui ne me les rend pas tellement sympathique. D’un autre côté, il faut reconnaître que l’on peut regretter que des villages ayant encore un peu d’âme et de valeur esthétique soient abandonnés au profit de lotissements cauchemardesques, sans être pour autant un stalinien aux petits pieds.

Surtout, il est quand même dommage que des gens a priori globalement du même bord se tirent les cheveux aussi consciencieusement sur un sujet aussi important que le bout par lequel on doit ouvrir un oeuf à la coque (si quelqu’un répond par le gros bout, il ne mérite pas autre chose que la catapulte).

Donc je vais faire le juge de paix. D’une part, les bouseux feraient bien d’arrêter de croire qu’ils sont la vraie France, n’oubliez pas que comme on le disait au Moyen-Âge, l’air de la ville rend libre, et d’autre part les citadins libéraux devraient cesser de se considérer comme les vrais détenteurs de vrais morceaux de la vraie croix.

Les paysans sont victimes de la professionnalisation, alors que les citadins sont victimes d’un complexe de supériorité bien légitime, en effet, ils savent lire.

Maintenant nous pouvons tous nous réconcilier autour d’un méchouis de socialistes!

Publicités

25 réponses à “Ruralité 2.0

  1. Bien dit.

    Mais personnellement, je propose de catapulter Marchenoir d’office, pour nous ouvrir l’appétit avant le barbecue.

  2. Un méchoui n’est pas forcément socialiste, au contraire : j’en ai connus, en Algérie, où les Européens se contentaient de manger et boire, tandis que deux ou trois miséreux locaux avaient été recrutés pour se cramer la face en tournant la broche. C’était délicieusement néo-colonialiste…

  3. @ Fikmonskov, je ne suis pas vraiment d’accord, je l’aime bien moi le RM, je suis sur qu’il ferait un excellent compagnon de pique-nique.
    @ Didier, en fait je voulais parler d’un méchouis de socialistes… Mais c’est plus drôle comme ça en fait.

  4. Du même bord ?
    Rien a voir avec les fraudeurs.

  5. C’était passionnant ces débats, mais il manquait des chiffres fiables pour étayer les diverses prises de position.
    Si ça peut aider : Adjudant-chef Coach Berny, 39 ans de service (après 10 années sous contrat, la fameuse sécurité de l’emploi), 7 mutations (imposées), pas de blessure, ni à l’improviste ni à l’amour-propre, mis à la retraite d’office pour cause de limite d’âge (comme les yaourts).
    Actuellement locataire d’un 100m2 dans l’agglomération Orléanaise.
    Dernière solde : 2701.65€
    Première pension : 1608.71€ (les fameux 90% du dernier salaire)
    (pour les dons éventuels, écrire à monsieur l’amiral qui transmettra.)
    Voilà pour un fonctionnaire d’état s’il en est, pour les autres…chais pas.

  6. Je propose un « vis ma vie  » spécial web-fachos avec les web-fachos citadins chez les web-fachos ruraux et l’inverse.

    Comme ça tout le monde sera heureux. Y compris Endemol.

  7. Aux dernières nouvelles, Marchenoir était occupé à dégommer du fonctionnaire (avec l’aide sans prétention de votre serviteur), mais nul doute qu’il viendra nous rejoindre ici pour mettre un peu d’ambiance.
    Quel animateur de soirée quand même !

  8. continuez ! continuez !

    PS : Le méchoui de mouton c’est bon (la porchetta aussi…) mais le méchoui DE socialo, c’est rarement bio (et saturé d’oestrogènes de synthèse…)

  9. Bien d’accord avec vous, Plouc-émissaire, le méchoui de socialo me semble de prime abord indigeste.
    Mais n’oublions pas que le maître des lieux est un fin cuisinier. Peut-être connaît-il une recette propre à rendre le résultat acceptable (je n’ose espérer mieux, mais qui sait…).

  10. Robert Marchenoir

    Le problème, c’est que chez les néo-ruraux de Fromage Plus, il y a beaucoup de socialauds d’esstrêm’ drouâte.

    Je ne suis donc pas sûr qu’ils soient d’accord pour aller se mettre gentiment dans le méchoui.

    D’ailleurs, ce genre de viande ayant visiblement subi des mutations inquiétantes, des traficotages génétiques pas clairs, ça me paraît moyennement bon pour la santé. Je préfère le cochon de nos régions.

  11. Cochon qui s’en dédit !

    Je me suis posé une question toute simple, les paysans qui ont autant de temps à traîner leurs bottes sur le net, ont ils des commis pour faire le boulot.

    Sans parler de la dame , mère de 8 enfants avec un époux qui reconstruit des maisons campagnardes en Nouvelle-Calédonie avec pour paysage une plage de sable blanc; je serais plus souvent à écouter le ressac de la mer que lire les diatribes du camarade Bob Blackmarket.

  12. Didier Goux
    Rien n’a changé,dans le sud ouest lorsque l’on fait un méchoui,on recrute toujours quelques un de nos ouvriers(marocains en général dans l’arboriculture il n’y a que ça) pour se cramer la gueule,et le petit parfum dont vous parliez reste exquis ici aussi

  13. @ A.g., c’est le systême qui est pourri, les gens sont ce qu’ils sont…
    @ Coach, c’est sur que les miloufs méritent sans doute plus que les mecs de l’ANPE.
    @ vrykolakas, excellente idée, y’a moyen de se faire des sioux avec ça!
    @ Aristide, il serait malvenu de lui enlever ça.
    @ Plouc, Barbara et Robert, mais ce n’est pas pour manger! C’est plus en mode « gaucho te casse pas la tête, on s’en occuppe ».
    @ grandpas, je dois avouer m’être posé la même question. Sinon avez vous remarquez l’absence de jean valgean? Je vous rassure, il va bien et continue à me dire des gracieusetés (la dernière en date étant sur le fait que je ne dis pas assez de mal des juifs cf mon billet précédent), mais maintenant c’est filtré.
    @ Zen aztec, il est bon de voir que certaines traditions perdurent.

  14. Souhaiteriez-vous (l’air de rien) profiter du vaste mouvement démarré chez F+ pour vous retrouvez avec un fil de 200 commentaires ? Attention, ça pourrait vous coûter du temps en modération de commentaires et catapultage.

    V.

    • @ Vincent Tlse, aucun risque, j’ai remarqué que certains blogs se sont transformés en « forums » (F+, le Pélicastre), alors que le mien non. C’est peut-être une question de contenu car d’après le classement wordpress nous avons environ le même nombre de visiteurs: http://botd.wordpress.com/?lang=fr
      Tout ça pour dire que je ne suis que modérément inquiet, mais merci de votre sollicitude.

  15. Robert Marchenoir

    Sonia est en Nouvelle-Calédonie ???… Mais quel culot… Jouer les coloniaux à l’autre bout du monde au bord d’une plage, et venir donner des leçons de vie aux braves cons qui doivent se taper le RER en France… Non mais je rêve…

    J’ai connu, comme ça, un commentateur de gauche bon teint, chez Bilger, qui expliquait doctement qu’il ne fallait pas avoir peur dans le RER, que c’était fasciste de ne pas prendre les transports en commun… Et le tenancier du blog m’a appris longtemps après qu’il écrivait cela de Sao Paulo…

    Sao Paulo, ville où ceux qui en ont les moyens prennent l’hélicoptère pour échapper, non pas même aux transports en commun, mais au risque de se faire kidnapper ou tuer par des bandits au volant de sa voiture…

    Non seulement les gauchistes nous cassent les couilles sur place, mais quand ils partent à l’autre bout du monde, ils continuent à nous expliquer à distance comment il faudrait qu’on vive… Putain, quelle sale race… Le méchoui est encore trop bon pour eux.

  16. Cher Amiral,

    Je me doutais bien que la bête venait roder mais elle a trouvé un autre poulailler, chez Skandal qui est bien patient le brave.

    Petite remarque d’un vieux con valétudinaire et cacochyme , les années après la trentaine glissent comme la pluie sur du caoutchouc, c’est démoralisant.

    Conseils:

    Le Lundi: boire comme un boit-sans-soif

    Le Mardi: fumer comme un pompier

    Le Mercredi: Se drogue comme un défoncé

    Le Jeudi: Bouffer comme un cochon.

    Le Vendredi: Si t’es pas PD tu vas pas aimer!

  17. « Surtout, il est quand même dommage que des gens a priori globalement du même bord se tirent les cheveux aussi consciencieusement sur un sujet aussi important que le bout par lequel on doit ouvrir un oeuf à la coque (si quelqu’un répond par le gros bout, il ne mérite pas autre chose que la catapulte). »
    Tout est dit.
    Surtout que la baston a commencé jusqu’après que B.M. ait dit en gros: plus de bastons entre gens du même bord.
    Quelle autorité ^^

  18. Certes, je suis patient mais j’estime aussi que même les personnes avec des déficiences mentales ont le droit de s’exprimer. Et puis ce type défend tellement mal ses idées que chaque commentaires qu’il produit ne donnent que plus de poids à mes arguments.

  19. Tiens c’est marrant je vous voyais plus vieux. Ça doit être le  » tiens ce soir je me tape 4kilo 8 de porc flambé au pruneaux ».
    Mais vous allez voir 30 ans c’est horrible. 31 c’est pire. A 32 je vais profiter de ma dernière érection partielle et me pendre.

  20. @Woland
    @Woland
    Je me permet de répondre.
    Non. 3 fois non. Le système c’est les gens. Sur l’honnêteté puisque c’est pour moi le coeur de la discussion sur F+, la ruralité n’en étant que le décor, au moins jusqu’à la participation de Pakounta.
    C’est les individus qui composent ce système les responsables.
    Le même genre de gens qui trouve normal de prendre un sac à main qu’une cliente laissé pour rentrer dans une cabine d’essayage. Le même genre de gens (vendeuse) qui préfère se taire quand elle voit faire. Le même genre de gens qui vous regardent horrifiés et qui vous font la leçon après avoirs stoppé le voleur d’un direct sous le nez. Le même genre de gens (cliente) qui vous sortent que c’est de leurs fautes « parce qu’il n’aurait pas du le laisser ». Comme si il y avait une pancarte « Servez vous ! ».
    Cette mentalité de merde nous l’avons clairement exprimée dans les commentaires « ruraux ». C’est pas grave. C’est pas partout. D’autres le font. Y a pire.
    Elle est là la cause de pourrissement de la société. Et le socialisme encourage cette mentalité

  21. Robert Marchenoir

    « Le système c’est les gens. » (A.g.)

    Exactement. « Les gens » ne peuvent pas changer la société d’un seul coup, créer de l’emploi là où il n’y en a pas, catapulter les racailles quand elles sont incrustées, remplacer les lotissements de merde par de pittoresques villages du XVIIIème siècle, etc.

    Mais ils peuvent choisir de mentir ou pas. D’être honnêtes ou pas. D’être polis ou pas. De bien faire leur boulot ou pas. Ce qui fait une énorme différence.

    Et là, je regrette, après avoir bien, bien observé, j’en suis arrivé à une conclusion personnelle : les Français sont malhonnêtes.

    Je ne peux pas le dire autrement.

  22. Il y a Sonia, la néo-colonialiste qui nous fait son numéro de philosophe de Monoprix, même la mer ne veut pas d’elle.

  23. @RM
    Dans le même genre, notre ami jeannot écrit depuis ce beau pays, entièrement construit par la France puis abandonner aux dictateurs et autres massacreurs d’innocents, j’ai nommé l’Algérie…

    Pour le reste, il y a des connards partout mais probablement plus dans les grandes villes et surtout les grandes banlieues que dans les petits villages du Cantal ou du Marais Poitevin…

    C’est pas une argumentation, je vous l’accorde….

  24. Il se passe quoi, exactement? Il y a une éruption solaire ? Les moustiques ont énervé tout le monde?
    C’est parti en vrille chez Monsieur Fromage, en sucette chez Didier Goux, et il me semble que c’est en train de partir en couille ici même.
    Ordralfabetix, Cetautomatix, Agecanonix et les autres…j’hésite entre le rire et les larmes. Encore qu’à titre ethnologique c’est intéressant : c’est un festival de lieux communs. Je m’ouvre une bière et je continue à profiter du spectacle.

    Popeye

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s