Hypocrisie et valeurs

Un argument très amusant qui revient sans cesse dans la bouche des modernes est que les valeurs ne seraient qu’un ramassis d’hypocrisies bonne à foutre à la poubelle. La moindre turpitude d’un mec prônant une certaine forme de morale devient, selon eux, une négation de l’intérêt de cette morale. C’est leur preuve absolue. Leur devise est "comportons nous comme des animaux parce qu’au moins c’est faisable". C’est pour cela qu’ils cognent sur l’Eglise avec un telle gourmandise dès que l’un de ses membres se révèle être un salaud. C’est pour cela qu’ils sont si prompt à excuser les assassins comme Ted Kennedy ou les violeurs d’enfants comme Polanski dès que l’un d’eux est de leur camp.

Ils détestent les hautes valeurs parce que leurs âmes sont rabougries et veules. Etant incapable d’y accéder et ayant le même goût de l’effort qu’un scénariste de série française, ils détestent aussi ceux qui font de leur mieux pour y arriver avec leurs plus ou moins grands moyens. Leur vision de l’égalité ne tolère pas que certains aient l’inspiration de quelque chose de plus grand et de plus beau pour la simple raison que ça voudrait dire que soit l’autre est différent et donc inégal, soit ils pourraient y arriver s’ils se sortaient les doigts, le gode de Tata Robert, la télécommande, le parcmètre. Dans tous les cas cela provoque une réaction chez eux proche du gaz douloureux qui rend le nourrisson violacé et hurlant. Leur réaction atavique est donc de mettre des bâtons dans les roues de ceux qui veulent s’extraire de la gangue d’excréments de la nature humaine. Ils sont comme les embouteilleurs de chats.

Pour eux la réponse à la question de savoir s’il vaut mieux viser les étoiles et finir dans la boue, ou se complaire dans la boue, est évidente. Au menu, un seul type de boue avec une seule saveur, exactement comme chez un marchand de glace soviétique.

Et bien pour moi ce sera les étoiles, ne serait-ce que pour y récupérer les trillions de pintes de bières qui y flottent!

ps: je ne reconnaîtrai avoir bâti ce billet uniquement pour y caler le dernier lien que sous la torture.

Publicités

10 réponses à “Hypocrisie et valeurs

  1. Plusieurs billets par jour…pitié pour nous Amiral, on n’arrive plus à suivre.
    N’oubliez pas qu’ici on est tous des salauds de libéraux et qu’on trime 60h par semaine en exploitant la veuve et l’orphelin pour pouvoir enfin se rouler sur notre tas d’or quand on sera vieux comme Picsou.
    Ceci dit, si vous continuez comme ça vous allez devenir le Gronico de l’estrême drouate, et son classement wikio il pourra toujours se le carrer où je pense le number ouane.
    Ce sera toujours ça de pris.

  2. Je me permets une petite remontrance : le mot “valeur” est principalement mis à toutes les sauces par les modernœuds progressistes (oh, le beau pléonasme !) ; à ce titre il fait partie de ce que j’appelle “les mots de l’ennemi”. Nous devons, nous, réhabiliter autant que faire se peut celui de “morale”, en lieu et place.

    Là-dessus, je retourne au piano de Debussy.

  3. on voit que le lien est ethno-centré et qui plus est entièrement basé sur le mensonge : il n’y a pas de houblon dans l’espace.
    Ce nuage stellaire est nécessairement habité par des Polonais des Russes ou autre peuplade buvant de l’eau de feu, des Écossais à la rigueur.

  4. « Ceci dit, si vous continuez comme ça vous allez devenir le Gronico de l’estrême drouate, et son classement wikio il pourra toujours se le carrer où je pense le number ouane.
    Ce sera toujours ça de pris. »
    Oh oui oh oui !

  5. Tss, tss. Y me cherche, là.

  6. Pas de bol, y a pas d’bière. Juste de l’alcool de qualité suffisante pour des usages industriels, sans plus.

  7. @ Aristide, faut ce qu’il faut pour exister dans cet internet de brutes… Et puis profitez en avant que je tire le rideau pour les vacances.
    @ Didier, vous avez tout à fait tort pour une fois. C’est justement en abandonnant des mots à l’ennemi dans cette grande guerre culturelle que l’on perd. Il faut se réapproprier le langage comme l’étendard du bastion de Saint Gervais.
    @ Paul-Emic, c’est vrai que c’est outrecuidant.
    @ Carine, content de voir que tous ne se plaignent pas de ma profusion passagère.
    @ Robert, qui se permettrait une chose pareille?
    @ Barbara, mais c’est déjà absolument merveilleux!

  8. « je ne reconnaîtrai avoir bâti ce billet uniquement pour y caler le dernier lien que sous la torture. »

    Pourquoi donc? C’est un très beau miracle. la preuve que Dieu existe et qu’il ne s’appelle pas Allah (sinon, il n’aurait pas permis une chose pareille). Une bonne boutade que je pourrais ressortir à tous les musulmans et les pisse-froid que l’on peut croiser en soirée.

  9. @ Mr. Freeze, je n’y avais même pas penser. C’est une excellente remarque!

  10. Ça se mange le modernoeux.

    Pour la bière, vive la Chimay quoiqu’une Queue de charrue mais pas de soupe à base d’eau de mer, sacrilège.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s