Relever le challenge de la famille

Alors, qu’encore dans un demi-sommeil, je donnais son petit-déjeuner au petit mousse, un délicieux mélange de couenne de jambon et de chocolat en poudre mixés, j’ai entendu des chiffres terribles. Les femmes seraient 60% dans la fonction publique mais seulement environ 25% au sein de la maison poulaga. Le journaliste de service, désirant plus que tout comprendre la justification de ce manque évident de parité, tendit son micro à un syndicaliste lui-même de service de chez France-Police comme on tend la perche aux jeux olympiques gays. Selon notre joli syndicaliste, qui a du sacrément se racler le ciboulot pour en arriver là, la raison terriblement attristante de cet état de faits navrant serait que les femmes préfèrent relever le challenge de la famille plutôt que de rentrer chez les bleus qui se complaisent dans un monde misogyne et pas moderne (je paraphrase d’après mes souvenirs embrumés).

Certains seraient donc surpris qu’au lieu de toucher un salaire de misère, de prendre des frigos sur la tête, de risquer de se faire agresser et insulter en permanence, de bosser à des heures infernales, d’être ridiculisées à longueur d’ondes par des ricaneurs subventionnés, des journalistes à la tête si profondément enfoncée dans le trou de balle qu’ils voient le jour, des réalisateurs de films français, d’être spoliées de toute forme de pouvoir par des juges marxistes, d’être confrontées en permanence à la laideur du monde la plus crue, les femmes préfèrent relever le challenge de la famille?

Les femmes sont donc démontrablement moins connes que les thuriféraires de la parité partout, tout le temps et à n’importe quel coût.

Publicités

12 réponses à “Relever le challenge de la famille

  1. « Les femmes sont donc démontrablement moins connes que les thuriféraires de la parité … »
    Voilà une conclusion sensée !
    Comme « la femme est l’avenir de l’homme »,
    il y a lieu de penser que tout va dans la bonne direction et que le mâles seront AUSSI de moins en moins nombreux dans la police (*).
    D’ailleurs, ce n’est pas gênant du fait que l’application de la loi islamique n’exige pas de forces de l’ordre, en bleu en tous cas.

    (*) 25% aussi. Les 50% manquant ce seront les … (censuré)

  2. « un délicieux mélange de couenne de jambon et de chocolat en poudre mixés »
    Excellents débuts de moussaillon.

  3. Message personnel à petit mousse :
    Demande à papa d’ajouter de l’ail à sa mixture, l’ail possède des propriétés vasodilatatrices.

  4. Je ne me prononcerai pas sur la conclusion, parce que j’en connais qui sont pour la parité devant les (hauts-) fourneaux.

  5. Donc les femmes sont des ignobles machistes, comme je l’avais déjà prouvé à l’évidence :

    http://fikmonskov.skyrock.com/2387472761-R-A-T-P-Liberte-egalite-mixite.html

    Ça fait toujours du bien d’en avoir de nouvelles preuves.

  6. La parité devant les hauts fourneaux ? Pourquoi pas. Mais si les Grands Chefs sont presque toujours des hommes c’est que la vie dans une cuisine est très très difficile. Comme la vie dans la police…

    Les femmes ont bien raison. Elle sont nettement mieux a s’occuper de bébé qu’a se faire insulter toute la journée, coller des contredances à tout va, et ceux pour un salaire de maçon chinois.

  7. coach, bien le conseil mais quand bébé fera son rôt , bonjour les effluves!

  8. Excellent post et très bonne description des journalistes.

  9. @ René, vous voulez dire des robots? Comme dans robocop? Coule! Enfin un futur sympa…
    @ Carine, faut commencer tôt pour avoir de l’estomac ce qui sera indispensable pour supporter les conneries que nous réserve l’avenir. Pour les fourneaux, je suis aussi pour la parité! Je cuisine tout le temps.
    @ Coach, bah d’ici là la medecine aura fait des progrès considérables ou le monde ne sera plus un endroit très plaisant…
    @ En tous cas la mienne l’est cliarement.
    @ Skandal, les femmes sont plus douées que les hommes pour certaines choses et inversement.
    @ grandpas, l’haleine d’un bébé sent toujours bon… en fait pas vraiment…
    @ Paul-Emic, z’êtes bien aimable.

  10. Je suis le papa de 4 « bouffeurs de temps », je connais donc les z’aleines de p’tiots et dans certains cas, on a l’ impression qu’ ils ont avalé un pot de chambre.

    Allez de musique, ACDC à la mode ELVIS

  11. « l’haleine d’un bébé sent toujours bon… en fait pas vraiment… »:
    ça s’appelle la botte de la réalité.

  12. si je comprends bien l’amour rend aveugle mais pas anosmique.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s