Des roses contre des balles

Il faut savoir admettre que poussée à l’extrême, la civilisation redevient la barbarie. Quand on voit que suite à l’exercice de tir au pigeons d’Anders Behring Breivik, les Norvégiens ne trouvent rien de mieux à faire que de se promener dans la rue, une rose à la main, on se dit qu’ils ont autant de chances de survie face à la terreur en marche qu’un nourrisson enveloppé dans du bacon et fourré à la saucisse de Morteau lâché au milieu d’un chenil de pitbulls.

Quand un salaud du calibre d’ABB, parce qu’il n’y a pas à tortiller du charnu, un type qui abat des gens* qui n’ont pas de moyens de fuir ni de se défendre est un salaud, commet un crime pareil et qu’il n’a pas droit à un bon petit lynchage avec tortures préliminaires plus ou moins raffinées administrées par le bon peuple dans sa juste colère, mais qu’il risque tout au plus 21 piges de cabanon, c’est que paradoxalement on est retourné à l’état de sauvagerie dans lequel les plus psychopathes ne sont pas réellement inquiétés alors que les plus faibles n’ont aucun réel moyen de se défendre puisque l’état maman à confisqué toutes capacités de représailles.

Dans certains cas, la justice ne peut être qu’une parodie avilissante pour les victimes alors que le terroriste bénéficie d’une tribune pour s’exprimer et pour se grandir à la face du monde.

C’est cet absolu de la nature de nos institutions que la Dame de Fer avait parfaitement compris lorsqu’elle a décidé d’envoyer les SAS pour libérer les otages de l’ambassade iranienne avec comme consigne qu’elle ne voulait pas de procès (ce qui a échoué à cause de la présence de caméras qui ont empêché qu’on ramène un terroriste qui s’était fait passer pour un otage à l’intérieur du bâtiment…). Pasqua aussi l’avait compris au moins dans la rhétorique quand il disait qu’il fallait terroriser les terroristes. Apparemment, les norvégiens l’ont oublié et vu le nombre de marche blanche qu’on organise pour un oui ou pour un non, je me demande si nous même l’avons encore vaguement en tête.

* Vous noterez que je parle de gens et non d’innocents vu que d’une ce terme ne veut rien dire pour quelqu’un comme ABB qui les avait jugé coupables et qui donc ne peut pas comprendre que son acte était répugnant pour cette raison, et que de deux, cela me ferait faire dans un pathos que je ne ressens nullement vu que je ne connaissais personne sur place et que des gens qui crèvent la gueule ouverte dans des attentats, il y en a tous les jours partout dans le monde et je ne suis pas du genre à discriminer.

Publicités

19 réponses à “Des roses contre des balles

  1. Il n’est pas innocent celui dont l’esprit vicié imagine fourrer des nourrissons à la saucisse de Morteau …
    Adieu à mon innocence ! J’étais presque candide avant de lire votre article. Avant que vous n’imprimiez dans ma pauvre tête la vision de ces nourrissons malmenés.

  2. Ils n’étaient pas totalement désarmés. Je veux dire par là qu’ils ne se battaient tout simplement pas avec les mêmes armes : nos socialauds se batt(ai)ent avec l’arme qu’est la propagande et le bourrage de crâne en faisant de leur gamins-pas vraiment blancs au demeurant-des petits militants ( de miles, militis= le soldat) de leur cause. ABB, lui, s(av)ait que sur le terrain de la contre-propagande il n’avait aucune chance, donc il s’est battu avec ses propres armes (1).

    Ce qui d’ailleurs renvoie tout à fait à ce que vous disiez sur la barbarie. Parce qu’il a retourné les armes de ses ennemis contre eux en faisant naître leur insécurité via un massacre et en voulant faire du procès qui s’ensuivrait une tribune pour ses idées. C’est d’ailleurs ce qu’a compris le juge qui lui a refusé un procès public.

    D’un autre coté, c’est les gauchos qui sont contents, ils vont pouvoir s’abreuver du sang de 90 de leurs petits militants pour lutter contre le « fachisme ».

    Bon sur ce, je viens de me rendre compte que je viens de faire mon petit gauchiste révolutionnaire, là…
    ———–

    (1) Vu que ses parents étaient travaillistes, il devait connaître leurs méthodes.

  3. Jusqu’à plus ample informé, et jusqu’à son procès, n’oubliez pas que ABB a droit à la présomption d’innocence …

  4. « qu’un nourrisson enveloppé dans du bacon et fourré à la saucisse de Morteau lâché au milieu d’un chenil de pitbulls. »
    Vous avez de ces images, vous alors !

    « ABB a droit à la présomption d’innocence »
    ainsi qu’à la présomption de « j’étais pas seul ». Mais ça, il ne le dira pas.

  5. Pour faire prévaloir son point de vue, il vaut mieux se trouver du côté de la crosse que du canon.

    C’était un communiqué du « Committee for the right to keep and bear arms. »

    Pas d’accord ! Facho !

    C’était un communiqué « Des fleuristes en colère. »

  6. N’oublions pas les marchands de flambeaux.

  7. « qu’un nourrisson enveloppé dans du bacon et fourré à la saucisse de Morteau lâché au milieu d’un chenil de pitbulls. »; avec de la sauce BBQ, là les pitts ont du souci à se faire, je deviens vorace.

  8. pasqua n’a pas fait que dire « vouloir terroriser les terroristes » il a programmé méthodiquement la reprise de la grotte d’ouvéa , dans laquelle étaient séquestrés , en grand danger , nos gentils kébourdins
    cette reprise fut , comme il se doit lorsque l’état a été humilié par des zindépendantistes , sanglante et histrionique
    que pasqua en soit remercié ici
    s’agirait pas que trois pedzouilles , canaques de surcroît , s’imaginent qu’ils vont nous chier dans les bottes
    on veut bien se laisser chambrer mais pas par le premier analphabète venu , tu vois ?

  9. ceci dit , ça aurait plus de sens pour les descendants des vikings , s’ils se promenaient avec des roses , mais dans le cul
    ça aurait de la gueule , pas vrai ?
    y a que le premier pas qui coûte , comme on dit , et dans ce registre , leur social démocrature en a accompli de grands ( des pas , je veux dire)
    après la rose dans le cul , ils pourront , au choix , héberger l’ AUTRE et son altérité , puis quelques anal-plugs et diverses réformes fiscales
    et au moins ,ils ne risqueraient pas la pénurie florale comme en ce moment

  10. ceci dit , entre 20 et 40 couronnes la rose ( oui , LA ROSE) soit 2,5 à 5 euros , ça fait de beaux enfants….
    d’ici qu’on prétende que c’est le syndicat des pépiniéristes qui a commandité l’attentat…..

  11. On commence par les koalas, et on finit par la saucisse de Morteau.

    Quand je pense qu’il y en a qui voudraient légaliser les koalas…

  12. Un jour, vous nous expliquerez cette histoire de Koalas, j’espère. Amiral ou Marchenoir, mais quelqu’un quoi.
    .

  13. @ Carine, c’est lié à un de mes billets sur mon séjour australien qui apparemment à beaucoup secoué notre ami Robert.

  14. Ah merci Amiral, je viens de reposer la question car je n’avais pas vu votre réponse ^^

  15. Et on le trouve où, ce billet orangina ?

  16. Merciiiiii !
    J’étais là pourtant, mais j’ai pas tilté sur les koalas :-)

  17. Oui ça a fait bugger Robert… Et Jean Valgean qui trouve que j’ai été très méchant avec les abos (mais seul moi peut le voir dans les mails fort mécontents qu’il m’envoit…).

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s