Ministre, économies et outrage à la fonction

Au cours de mes vacances j’ai eu l’immense honneur d’être invité à la même table qu’un ministre, je vous rassure tout de suite, pas un gros ministre qu’on voit à la télé, plutôt un inconnu à qui on a offert un hochet pour ses 30 années de bons et loyaux services, mais un ministre quand même!

Je dois reconnaître que j’ai été parfaitement odieux avec lui.

Les hostilités ont été ouvertes alors qu’il me bloquait l’accès aux rafraîchissements avec une personne de son âge avec qui il discutait. Remarquant que je ne pouvais atteindre la bouteille de pastis qui me tendait les bras il dit à son interlocuteur qu’ils étaient en train de s’accaparer les biens de consommation, ce à quoi je répondis qu’ils étaient simplement dans leur rôle de baby-boomers. A ce moment là il souriait encore.

Puis vint le moment de passer à table et je me débrouillais pour me retrouver en face du dit ministre. La conversation s’est doucement échauffée grâce à différents sujets sur lesquels il me disait que le gouvernement faisait ce qu’il pouvait et que je lui répondais qu’ils étaient payés pour faire ce qu’ils doivent et non ce qu’ils peuvent puis nous en arrivâmes à l’état des finances publiques. Et là je dois bien reconnaître que ça a dérapé assez sévèrement quand il m’a affirmé qu’en ne remplaçant pas un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, le gouvernement faisait des économies. C’est à ce moment qu’une lumière s’est éteinte dans ma tête et que je suis devenu littéralement ivre de rage. Je lui fis la démonstration que d’abord c’était un mensonge puisque mathématiquement en remplaçant un fonctionnaire sur deux on continue à accroître les coûts pour la communauté (le calcul est aisé à faire, le coût global diminue en ne remplaçant qu’un fonctionnaire sur trois ou quatre), puis que c’était encore un mensonge car faire des économies signifie être capable de rembourser une partie de la dette et non de la creuser, que s’il ne le comprenait c’est qu’il était incompétent ou de mauvaise foi et ainsi de suite et que dans tous les cas il devait être dans une très grande confusion mentale et donc très malheureux s’il pensait faire des économies alors que le trou devenait de plus en plus profond. Je lui dis aussi en substance que la France dont ils avaient héritée n’avait rien à voir avec celle qu’ils nous transmettent et qu’ils devraient tous en être honteux.

Puis je suis allé discuter avec quelqu’un d’autre pour me calmer ce que je n’ai pas réussi à faire. Alors je sais bien qu’il n’est qu’une petite main irresponsable, mais je ne dis pas que ce n’est pas injuste, seulement que ça soulage. Il faut que de temps en temps, nos élites soient traités comme les exécrables employés et les traîtres à la nation qu’ils sont dans la réalité.

Publicités

8 réponses à “Ministre, économies et outrage à la fonction

  1. « Remarquant que je ne pouvais atteindre la bouteille de pastis qui me tendait les bras il dit à son interlocuteur qu’ils étaient en train de s’accaparer les biens de consommation, ce à quoi je répondis qu’ils étaient simplement dans leur rôle de baby-boomers. »
    J’adore ! Je vous la pique. Ne m’en veuillez pas.

  2. C’est qui, c’est qui , c’est qui c’est qui?

  3. Oh, allez Amiral, donnez nous un indice, qu’on puisse essayer de deviner.

  4. On veut des noms Amiral !!!!

  5. Le ministre de la marine, évidemment. Celui qui crèche au ministère du même nom. A moins que ce ne soit le ministre de la Marine ?

  6. je me pense que l’amiral va se choper un contrôle fiscal d’anthologie
    ça va faire mal !
    sur la côte nord du finistère , un vieux ministre/sinistre/sénateur avait fait construire un sam’suffit sans permis de construire et en violant les lois littoral ( à l’époque , il n’y avait pas encore les trucs natura 2000)
    c’était au tournant des 90’s
    le voisinage s’en était ému , comme vous pouvez le penser , et donc pétition/procès toute la lyre
    TOUS les signataires de la pétition , au delà d’un certain niveau de revenu (300 000 fr de l’époque , je crois ), ont eu un contrôle fiscal ( je n’ai pas écrit fistal , mais ça aurait pu)

  7. Excusez, j’ai pas compris votre démonstration mathématique sur la réduction du nombre de fonctionnaires.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s