Détournement de sens

Je suis de plus en plus stupéfait par la déformation du vocabulaire par les politique et les journalistes.

Exemples choisis de ce qui en ce moment fait naître chez moi des pulsions de violence sadique réunissant le rectum de celui qui parle ou écrit, un ananas fixé à un bâton et un sac de gros sel de Guérande:

"Réduction des déficits" pour dire ralentissement de l’accroissement de la dette.
"Economies" pour dire taxer plus ceux qui payent déjà le plus gros de l’impôt. Je rappelle que 50% des foyers ne payent pas d’impôt sur le revenu…
"Cadeau aux riches" pour dire qu’on va leur voler un chouilla moins que prévu. Je rappelle que les 10% les plus riches représentent 80 ou 90% des sommes récoltés au titre de l’impôt sur le revenu, que les taxes sur le capital sont prélevés sur des sommes qui ont déjà été taxées une ou plusieurs fois et que les riches font globalement vivre des tas de gens…
"Rigueur" pour dire qu’on va continuer à dépenser autant tout en nous rackettant toujours plus.
"Gratuité de la santé" quand en fait on la paye 3 fois la santé (sécu, mutuelle et ce qui n’est pas remboursé).
"Printemps arabe" pour dire révolution islamiste.
"Jeunes" pour dire immigrés de 35 ans.
‘Boum des naissances" pour dire que nous sommes toujours sous le taux de renouvellement des générations.

Et ainsi de suite. Vous pouvez compléter la liste si ça vous amuse.

Je l’ai déjà dit et je le répète, nommer une chose pour une autre est un moyen classique de rendre les gens fous. Il ne faudra pas s’étonner qu’ils agissent en conséquences. Mais au-delà de ce simple constat, il est évident que cet abâtardissement de la langue nous rend de plus en plus bête, donc il nous faut lutter partout et en permanence pour faire remarquer aux gens que ce qu’ils disent n’a strictement aucun sens. Il faut hurler à la mort systématiquement quand on est témoin de ce type de mensonges éhonté. Couper la parole à l’interlocuteur à coups de pelle. Ce genre de guerre se gagne une personne à la fois, mais elle peut se gagner! C’est de toutes façons le devoir moral de ceux qui veulent encore vivre debout.

En tous cas je ne laisserai personne me fister tout en m’expliquant qu’il a les deux mains dans ses poches.

Publicités

15 réponses à “Détournement de sens

  1. C’est ce que Gombrowicz, dès Ferdydurke, appelait “le viol par les oreilles”, grande spécialité communiste.

  2. C’est quoi ces salamalèques que comme quoi l’Amiral aime pas se faire fister ??

  3. « des pulsions de violence sadique réunissant le rectum de celui qui parle ou écrit, un ananas fixé à un bâton et un sac de gros sel de Guérande »

    Du sel de Guérande, quel gâchis…

  4. Du gros sable, préalablement chauffé (pas trop, on veut pas que ça fonde) c’est bien aussi….

  5. « Le combat était fini : il aimait Big Brother »
    La technique de substitution de langage est, à mon avis, bien décrite dans « 1984 » d’Orwell où on en vient à employer le mot exactement contraire à sa véritable signification.
    Vos exemples sont bien choisis

  6. « En tous cas je ne laisserai personne me fister tout en m’expliquant qu’il a les deux mains dans ses poches. »
    Vous avez raison monsieur l’amiral, une situation pareille ce n’est pas le pied.

  7. La première fois que je me suis rendu compte de la chose, c’est avec l’expression « plan social » que j’ai vue débouler avec son copain le « licenciement économique », le plan étant destiné à atténuer le choc du licenciement. Et puis, le plan social est devenu lui-même la tuile qui tombait sur la tête des futurs chômeurs. Du glissement au dérapage, on se retrouve cul par dessus tête est l’on est obligé d’admettre que le licenciement étant devenu une mesure sociale, manifestation de la sollicitude du DRH, on est viré pour notre bien.

  8. Je suis un nouveau retraité.
    J’ai entendu Sarkosy niant la rigueur au prétexte qu’il ne touchait pas aux pensions, à la protection sociale, etc … Donc il y pense.
    J’ai entendu parler aux nouvelles d’un papi de 75 ans très actif, sans doute un peu déboussolé et que je n’approuve pas. Mais cà laisse à penser …

    Je voulais dire que je connait un président qui devra éviter de trop penser avant de faire le mauvais choix.

  9. Je voulais ajouter que comme nouveau retraité, outre des revenus diminués (loin de 70% du dernier salaire, je n’ai pas choisi le bon plan de carrière), je dois en déduire intégralement ma mutuelle (car maintenant j’en ai besoin alors que je l’ai payée pendant 43 ans pratiquement pour rien).
    Je suis à ras de jouer « les vieux de la vieille » et je vais commencer à chercher des plans de catapultes , c’est moins convaincant au départ qu’un fût de canon ou un fruit exotique, mais très efficace au final.

  10. N’oublions pas le fameux « quartier populaire » qui signifie quartier composé à 75 % -minimum- d’arabes et/ou de noirs.

  11. Oui, le « plan d’économies » de Fillion est un extraordinaire exemple de novlangue. Le contenu de ce plan consiste exclusivement en des augmentations d’impôt.

    En d’autres termes, en Fraônce, quand le gouvernement ne prend pas assez d’argent aux citoyens, on considère qu’il s’agit d’une dépense inconsidérée. On en conclut que, par définition, la totalité des revenus et du patrimoine des Français appartient à l’Etat. Et que, quand celui-ci consent à leur en laisser un peu, il leur donne de l’argent.

    Dit encore autrement, le communisme règne en France.

  12. mieux que « quartier populaire » qui finalement reflète assez bien la triste réalité de notre pays : une classe qu’on ne peux plus vraiment qualifier d’ouvrière (qui suppose une volonté affirmée de « gagner » sa vie par le travail), mais qui a pris sa place qui est effectivement composée à 75% d’exogènes, il y a le mot « quartiers » toujours utilisé au pluriel  » les quartiers » sans adjectif et qui défini clairement ce qu’en français normal on appellerait un coupe-gorge.

  13. @ Robert Marchenoir
    vous savez sans doute que la théorie selon laquelle tout appartient au Prince qui vous laisse uniquement l’usufruit de vos biens remonte à bien longtemps (au moins à Hobbes). Ce qui est relativement nouveau c’est au contraire la théorie bourgeoise, voire petite-bourgeoise pour employer une expression marxiste, selon laquelle vos richesses, le fruit de votre travail, vous appartiennent en propre. C’est pour cela qu’en réaction le droit à la propriété est si fort affirmé dans la DDH de 1789.

  14. @ paul emic
    bien au contraire !
    le droit de propriété est extrèmement ancien en europe
    et même en fraonce
    la preuve par l’absurde , c’est le rapprochement de françois 1er ( que des emmerdes avec les françois , ne votez pas bayrou , c’est un françois , ni fillon , d’ailleurs) avec la sublime porte , le grand turc , quoi
    en effet chez l’ottoman , TOUT appartient au sultan
    il en laisse l’usufruit à ses vizirs , mais l’idée c’est qu’il possède tout
    voilà pourquoi hanchois pommier a noué des liens avec lui au détriment du reste de l’europe ( et aussi , à son détriment , parceque , faut bien l’avouer , à cette époque , aider l’ottoman , c’est se mettre à dos le saint empire , bref )

  15. Je n’ai pas dit que ça remontait à la nuit des temps mais quand même, au Moyen-Age, c’est à dire après que l’héritage germanique se soit un peu dilué, tout se tient du seigneur qui lui même tient son apanage du roi en ligne plus ou moins directe.
    Lorsque quelqu’un meurt sans héritier ou lorsque le seigneur considère que l’héritier a failli, si par exemple il n’a pas résidé de manière continue sur les terres du seigneur, il récupère la mise. Du moins il peut le faire.
    Ensuite avec la théorisation du pouvoir absolu, si Bodin ou Bossuet ne reconnaissent pas au monarque la propriété totale des biens, par contre Hobbes l’auteur du Léviathan, lui n’hésite pas, en contrepartie de la protection que le monarque accorde à ses sujets.
    Nos monarques actuels quel que soit le degré de démocratie du régime s’inspirent largement de cette théorie. Dans cette optique il apparait « normal » qu’une remise d’impôt soit considérée tantôt comme un cadeau tantôt comme une perte pour le monarque fut-il républicain.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s