Renfort

Alors que j’étais en train de bougonner dans un coin sombre de la cale cherchant une dernière bouteille de rhum avec qui passer la soirée, une gigantesque silhouette sortie de l’ombre. Nous eûmes cette conversation.

"Amiral Woland:- Mais bordel vous êtes qui vous? Vous avez bien du bol que ce soit la dernière bouteille de rhum dans ma main sinon je l’aurais déjà brisée contre une chaîne pour vous en planter le tesson dans le scrotum puis le remonter jusqu’à votre gorge, vous sortir la langue par l’ouverture ainsi pratiquée et vous pendre avec au mât de misaine. Pour l’exemple quoi.
Silhouette: – Ah oui, quand même…
AW: – ben oui quand même.
S: – Et bien profitons de ce coup de chance. Je suis là car vos patrons ne sont pas content.
AW: – Mes patrons? Vous rigolez des genoux? Je bosse pour personne moi. Même pas pour moi.
S. – C’est ce que croyez mais en fait vous êtes un pion dans l’immense conspiration judéo-maconni-illumninati-strèmistidedrouate mise en place par les serruriers communistes au rayon bleu. Comme tous les bloggueurs d’ailleurs.
AW: (débouchant la bouteille puis en en buvant une énorme lampée dégoutant dans sa barbe) – Z’êtes un con. Descendez de mon bateau ou je vous balance à la baille en vous attrapant comme à sac par les narines et l’anus.
S: – Je disais donc que vos patrons ne sont pas content, vous stagnez et n’attirez pas les jeunes. Il faut prendre des mesures afin d’élargir l’audience de votre blog.
AW: – Les quoi?
S: – les jeunes, vous savez ces êtres aux vêtements grotesques et aux coiffures toutes en piques et en mèches à qui ont peut vendre n’importe quoi même du Justin Bieber.
AW:- Jamais entendu parler. Et réflexion faite, j’aimerais que ça continue. Barrez vous.
S: – Donc, nous allons vous adjoindre une partenaire qui fera venir les jeunes ici en parlant de musique tout ça.
AW: – je ne travaille pas en équipe. Depuis tout petit on a toujours remarqué à mon sujet que je ne joue pas bien avec les autres. Ca vous dirait d’être écorché vif puis mis à tremper dans un tonneau de sel?
S: – La décision est déjà prise et vous ne pouvez rien y faire. Elle à les codes du bateau et elle est déjà à bord.
AW. – …
S: – Mais que faites vous? Lâchez moi! Je représente les puissances occultes du monde! Où est-ce que vous voulez mettre ce koala? Vous me faites mal! Au mon Dieu! Non! Nooooooooon!"

Mais il était déjà trop tard. Donc je vous annonce l’arrivée prochaine d’une nouvelle contributrice à Brèves 3.0. Je la laisse se présenter elle-même quand elle en aura envie. En attendant je vais finir la bouteille de rhum et utiliser le sang fraîchement recueilli pour baptiser ma dernière catapulte.

Publicités

11 réponses à “Renfort

  1. S’il n’y a pas de photos, c’est pas la peine Amiral…

  2. La photo, le pédigrée, les mensurations, les certificats validés de punkette à diplôme et tout et tout…
    Encore une boutique artisanale qui se met en société de capitaux (capiteux j’espère), peut-être même une grande surface genre Ilys…
    J’te jure…
    Vous gardez au moins les codes de déverrouillage de la catapulte ?

  3. Ah, merde alors! si on ne peut même plus radoter tranquillement entre vieux schnocks, où va-t-on?
    Déjà qu’on doit se farcir le jeunisme omniprésent dès qu’on sort de chez soi, il va EN PLUS falloir supporter une jeune pouffe (forcément) sotte et prétentieuse dans l’un des derniers endroits où l’on pouvait nauséabonder tranquilles.
    Je proteste énergiquement en agitant ma béquille au dessus de ma tête – mais pas trop fort quand même pour ne pas risquer l’infarctus.
    Et je soutiens mes petits camarades pour exiger des photos de la donzelle.
    Sinon j’avale mon dentier et vous aurez ma mort sur la conscience.

    Et puis voulez-vous bien laisser ce pauvre koala tranquille.

  4. En tout cas, histoire de vous rassurer tous, ce n’est pas moi…
    Zen !

  5. Quand je vous disais que le blog servait avant tout à choper de la galinette cendrée.

  6. Du Rhum, des femmes de la bière nom de Dieu, etc,etc…

  7. A propos de rhum :

    http://www.whisky.fr/black-tot-royal-naval.html

    Bon il faut des €uros mais quand on aime on ne compte pas, mais tout de même.

  8. L’Amiral ne « chope » pas. D’ailleurs il n’a pas dragué depuis les années 90… Il ne sait même plus ce que c’est que de galèrer pour ne pas rentrer tout seul un samedi soir….

    Lui, il a Madame Woland et le petit mousse qui l’attendent…

  9. Mince je pariais sur Carine !
    Bon, en gros, z’êtes foutu ?

  10. Si on comprend bien,après le mousse vous aurez la mousse!

  11. Robespierre,
    Vous me faisiez beaucoup d’honneur !

    « Bon, en gros, z’êtes foutu ? »
    mais c’était pas la peine de vous prendre vous-même au mot…

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s