Soutenir Marc Lièvremont

Je sais bien que ce n’est que peu bien peu de chose, et mon ami la rose me l’a dit ce matin et ainsi de suite mais je m’égare… Toujours est-il qu’alors que je regardais France-Canada à Singapour (ce qui était impeccable vu que le faible décalage horaire autorisait l’ingestion de force bières et autres spiritueux sans besoin de justification) j’ai eu une sorte d’illumination.

L’équipe de France de rugby et son sélectionneur sont des victimes du tabou qui entoure désormais la violence dans nos sociétés modernisantes. Le rugby est une activité de violence encadrée comme le fut le duel, les empoignades à l’assemblée nationale et autres joyeusetés aujourd’hui interdites parce que non suffisamment bisounourseques et trop viriles au goût du jour.

Face aux Neo-Zélandais, c’était particulièrement flagrant. Les français étaient trop bien élevés, limite s’ils ne tenaient pas la porte à leurs adversaires, alors qu’on sait bien qu’on ne peut les battre qu’en jouant comme des brutes dont le seul but est de boire de la bière dans le crâne des vaincus.

Il en va de même quand Lièvremont envoie justement bouler un journaliste imbécile après une question crétine. Le rugby est un sport d’homme et parfois ses acteurs se comportent encore comme tel.

Alors soutenons l’équipe et le sélectionneur contre vent et marées car c’est ce que font les hommes et surtout les copains, surtout quand il s’agit d’être de mauvaise foi.

Publicités

3 réponses à “Soutenir Marc Lièvremont

  1. D’abord, Lièvremont se goure, il n’y en avait que trente-sept, ensuite d’accord avec vous, la guerre en dentelles a ses limites et si les « petits » enlèvent leurs bas résille, tous les espoirs sont permis.
    Respecter l’adversaire pour les Blacks, c’est boucher la baignoire – avant qu’elle se vide – avec les bajoues du concurrent. L’équipe de France au vu du match en a les moyens techniques et physiques.
    Soyons respectueux !

  2. C’est vrai que ça faisait un peu équipe championne de France cadets contre le vainqueur du bouclier de Brennus. Et malgré cela, nos p’tits bleus ont été capables de pas être ridicules. J’ai craint un instant le 70/6 ou le83/12 comme score final, mais ils ont réussi à sortir la tête … de la baignoire (merci Coach pour l’image)
    Personnellement, j’ai trouvé la réponse de Lièvremont à la question connissime du journaleux (de mes deux) on ne peut plus appropriée. Il a même été très poli vu qu’il ne l’a habillé d’aucun nom d’oiseau.

  3. En même temps je suis toujours étonné d’un tel décalage, les joueurs français ne sont pas vraiment en pain d’épice et ils ont traversé des matchs rugueux à souhait, alors comment expliquer cette domination néo-zélandaise ? Cachetons, intimidations, pharmacopée de folie, tactique inappropriée, ils sont persuadés qu’on ne leur bouffera pas les roustons et ça les désinhibe ?

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s