De la qualité du genre « zombie »

A la drill baby drill corp. boîte d’ingénieurs s’il en fut, je passe pour une espèce d’esthète parce que je lis énormément. Un livre est toujours posé sur mon bureau. C’est pour cette raison qu’au cours d’une conversation qui eut lieu lors de ma dernière mission, mes collègues furent fort surpris quand je fis l’apologie de la littérature et de la cinématographie tournant autour des zombies. Ils ne pouvaient pas comprendre l’intérêt que j’y trouvais alors que de leurs propres aveux, ils n’y connaissaient nib. J’eus beau leur expliquer que le fait de mettre des zombies dedans ne change rien à la qualité du divertissement, qu’on reste toujours sur le principe de la situation initiale/évènement extraordinaire/quète ou aventure initiatique/retour à une situation plus ou moins normale, que les zombies peuvent être des allégories de ce qu’on veut, ils se sont braqués comme si je les avais trahi. Comme si, étant incapable d’utiliser un ordinateur je ne pouvais pas partager certains goûts avec des nerds. Leurs regards devinrent vitreux, leurs visages inexpressifs, Ils étaient comme plongés dans une attitude narquoise et se voulant vaguement condescendante. L’observateur extérieur aurait pu les croire en train de sombrer dans l’hébétude pré-accident cérébral tellement leur air bovin s’aggravait.

La bizarrerie et l’outrecuidance des gens ne semblent connaître aucune limite. Il est donc nécessaire des les emmerder le plus possible et de leur faire savoir. Ce que j’ai fait en enfonçant le clou jusqu’à ce qu’ils se tiennent coi, le nez dans leurs bières et reconnaissant dans un souffle leur incompétence la plus totale en matière de littérature puisqu’ils n’en ont pas lu depuis la sortie du lycée. Je les ai donc renvoyé au vissage d’écrou et aux colonnes de chiffres. Par soucis d’anonymat, je ne transporte malheureusement pas de catapulte avec moi.

Donc oui j’aime les histoires de zombies, comme j’aime la tarte aux fraises, quand elles sont bien faites. J’attends d’ailleurs avec impatience la version filmée de "World War Z".

Et je ne crois pas que les zombies puissent survivre au fond de l’océan, ça c’est absurde. Et les vampires c’est pour les tatas, surtout quand ils scintillent.

Publicités

22 réponses à “De la qualité du genre « zombie »

  1. Je vous appuie sans réserve, à propos des zombis, tout en me demandant pourquoi vous leur cloquez un « e » dont ils n’ont nul besoin. Sauf si vous ne vous intéressez qu’aux femelles, ce qui ne m’étonnerais pas de vous.

    • Didier, je crois qu’on peut l’écrire indifféremment des deux manières. Ou c’est un des ces anglicismes dont je suis coutumié… Mais c’est vrai qu’un porno-zombie ça aurait de la gueule!

  2. DANS MES BRAS AMIRAL !!! Personnellement, j’ai à peu près tout vu en ce qui concerne les zombis, j’ai également pas mal lu.

    Les zombies sont d’ailleurs la seule chose qui me fasse peur et je reste persuader que l’invasion de zombis est plus probable que l’hiver nucléaire ou la fin du monde cataclysmique hollywoodienne

    Je suis d’accord avec vous, ils ne peuvent survivre au fond de l’océan, leur cerveau à quand même besoins d’oxygène pour fonctionner (a minima). Néanmoins, le fait que leur métabolisme basal soit extremement faible doit pouvoir leur permettre de rester quand même relativement longtemps sous l’eau…

  3. le problème avec les zombies c’est quand même l’odeur comme disait Chirac

  4. Un zombi noyé peut être ressuscité, il suffit de le poser dans un cendrier plein.

    Signé : Zombi la mouche.

  5. J’imagine que la fascination occidentale actuelle pour le genre zombi vient d’une appréhension – dissimulée ou non – envers une démographie tiers-mondiste galopante, et la crainte de nous voir – nous, individus – submerger par des hordes de semi-cadavres en haillons, pas bien subtils mais inflexibles et innombrables. C’est l’industrie des catapultes lourdes qui doit se frotter les mains !

  6. Connaissez-vous cette variation sur Jane Austen, « Pride and Prejudice and Zombies » ?

    http://www.amazon.fr/Pride-Prejudice-Zombies-Classic-Ultraviolent/dp/1594743347/

  7. Quelques conseils cinématographiques ?

  8. On ce moment sort les Zombies aux primaires !

  9. Le comic The walking dead est un petit bijou

  10. La nuit des morts vivants, le top

  11. Je viens d’apprendre, en vous lisant, que vous êtes aussi un formaliste et un fétichiste, Amiral et ce dans un monde qui cause emprunt sur la baraque, dernier i-phone, torchage des mômes et manière de se hausser le col à partir de la cravate qu’on a plus. Ce que vous dîtes des zombies m’inspire la remarque suivante. Du temps des super-héros, le super-héros, héritier des romans de chevalerie, faisait honte aux hommes de n’être que des hommes. Dans notre temps, le super-héros est devenu un homme normal qui se débat au milieu non pas de monstres mais d’hommes dégénérés. C’est le génie de Romero de l’avoir compris le premier

    • Memento Mouloud, et c’est une bonne chose ou une mauvaise chose d’etre formaliste et fétichiste dans un monde de pure consommation? Sinon j’abonde dans le sens de votre deuxième partie de commentaire.

  12. Il faudrait aussi mettre fin au scandale des zombis-qui-courent-très-vite : un vrai zombi, qui se respecte, qui assume sa condition de zombi, qui est prêt à organiser des zombi-prides, se doit de tituber avec lenteur, de manière à ce que les vivants puissent leur échapper sans problème.

  13. le meilleur film de zombies, c’est Zombie, justement, la version de 1978 de George Romero, il y a tout dedans

  14. Comprenez-vous dans votre exégèse les films d’ infectés comme le chef d’oeuvre « 28 jours plus tard » ?

  15. Un classique ce « 28 jours plus tard », la suite « 28 semaine plus tard » et même « 28 mois plus tard » est pas mal non plus. Sinon la série « the walking dead » est très bonne.

    « Dawn of the dead » de Romero et sa version parodique excellente (et anglaise) « Shaun of the dead ». Dans le genre comédie « Zombieland » est pas mal aussi.

    « l’armée des morts » de Zach Snyder

    « Braindead » de Peter Jackson (très très spécial, rien à voir avec Lord of the ring…)

    « Chronique des morts-vivants » de Romero (en fait tout les films de Romero…)

    la serie de « Evil Dead » de Sam Raimi

    Pour les fans de jeux video la série des « Resident Evil » (même si c’est vraiment pas terrible…)

    Et j’en oublie tellement mais j’en ai tellement vu aussi….

  16. Hors sujet, mais je suis sûr que tout le monde ici brûle d’apprendre que selon une étude australienne qui vient de sortir, le cri du koala en rut (qui pèse dans les 8 kilos) est aussi fort que celui d’une vache (qui pèse une tonne).

    Le koala crie très fort, dans l’espoir de faire comprendre aux femelles alentour qu’il est le plus gros mâle du secteur.

    Il était de mon devoir d’informer les masses laborieuses de cette découverte capitale, toutes affaires cessantes.

  17. « 28 mois plus tard » c’est pour l’année prochaine..

    Merci Robert pour cette info !!!!

  18. Bonne chose, c’est une qualité rare d’être capable de formaliser en une phrase la grande forme qu’on trouve dans tous les romans de chevalerie et tous les westerns et de nous indiquer que vous réagissez, devant les films, en « collectionneur » (Jünger collectionnait les papillons, vous les films de zombie, en quelque sorte. Dans les deux cas c’est le même réflexe du chasseur, celui qui traque la petite différence). Je vous conseille les mémoires de George Sanders, je suis sûr que ça vous plaira

  19. Un porno-zombie? Voilà qui s’en rapproche:

  20. je suis d’accord avec didier goux. des zombies qui courent c’est du n’importe quoi ! c’est pour cela que j’ai arrêté de jouer à left4dead d’ailleurs… pas moyen de les sniper gentiment.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s