Petits bâtards

Conversation régulière:

"X:- Tiens, tu sais que Machine est enceinte?
Amiral Woland:- Je ne savais même pas qu’elle s’était mariée cette mocheté congénitale. Elle s’est trouvé un aveugle et sourd?
X:- Mais elle n’est pas mariée.
AW:- Et elle fait un môme?
X:- Ben oui, pourquoi?
AW:- Pourquoi? Sans déconner? Tu ne vois pas le lien entre le fait d’avoir un enfant et le fait d’être marié?
X:- Ben non. Ca ne se passe plus comme ça aujourd’hui.
AW:- T’as raison, c’est sans doute mieux pour tout le monde que des gonzesses à la limite de la date de péremption se trouvent un géniteur au hasard histoire de démouler un petit bâtard débile et futur mal élevé sur lequel ledit géniteur n’aura aucun droit.
X:- holala, tu voudrais pas te mettre à vivre avec ton temps un peu?
AW:- Ca dépend. Tu crois vraiment que je suis le dernier à être choqué par ce genre de choses?
X:- Clairement oui.
AW:- Dans ce cas, le temps en question tu peux te le fourrer où le soleil ne brille pas.
X:-…"

Apparemment, les moeurs changent plus vite que prévu (ou justement aussi vite que prévu) et il va être de plus en plus facile de passer pour un brontosaure. Tant mieux. Le petit mousse aura la chance incroyable par rapport à sa génération de bénéficier d’une famille digne de ce nom.

Publicités

10 réponses à “Petits bâtards

  1. Je vous promets Amiral, c’est pas moi le père !!

  2. JE me tape rarement des moches, et si je le fais, je prend bien garde de ne pas leur semer ma petite graine…

  3. Quand j’étais tout môme, « on » m’avait persuadé que si je n’arrivais pas un jour au bachot, je ne pourrais pas me marier…

    Bien sûr, je ne suis pas non plus le père du contenu du ventre de la connasse dont s’agit. Et, bien sûr, je pourrais être votre père…

    Transmettez mes encouragements à votre propre morveux…

  4. Vous, vous savez comment vous faire des amis.

  5. Sauf que, tantôt, le moussaillon va exiger de ses parents qu’ils divorcent, afin d’être enfin comme tout le monde. Et les petits Jean-Baptiste vont demander à être rebaptisés Kevin ou Mohammed…

  6. Didier, Moktar c’est beaucoup plus à la mode que Mohammmed…

  7. En même temps, nous sommes dans une drôle d’époque puritaine. Je crois que la formule de notre temps, c’est puritanisme + non-formalisme. Des filles mal fagotées, mal élevées au possible, rendant un culte au « naturel » et au fait d' »être soi-même », qui se mettent dans tous leurs états si on questionne leur fidélité ou celle de leur conjoint (mariés ou pas). Avant c’était plutôt formalisme + libertinage.

    Je crois d’ailleurs qu’on confond souvent puritanisme et formalisme, ce qui nous fait croire que les époques antérieures étaient puritaines, alors qu’elles pratiquaient souvent un libertinage, mais un libertinage formaliste : discret et reconnu à la fois, poli, formel etc. Enfin, quelqu’un de plus doué que moi devrait creuser ça.

  8. Et ben ! ça ne nous rajeunit pas cette conversation, 1972 snif ! snif !

    Un enfant,
    Un enfant de toi,
    Sans être marié,
    Un petit bébé,
    Dis si tu m’en donnes un,
    Si tu m’en fais un,
    Tu pourras retourner,
    Avec tes copains.

  9. Et encore, vous n’avez aucune idée de la manière dont elle l’a fait son lardon, votre Machine. Y a peut-être de l’éprouvette là dessous !

  10. Ou un petit coup rapide dans l’arrière cours d’un McDonald….

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s