Archives quotidiennes : 22 octobre 2011

Kindle, Holy terror et Rant

D’abord, le Kindle d’amazon c’est vraiment très bien. Didier Goux se demandait je ne sais plus quand  s’il devait se procurer ce type d’appareil, et bien je lui dis oui. Moins de 100 euros, une telle facilité d’utilisation que même un luddite comme moi a réussi à le configurer en quelques minutes, tellement de classiques gratuits et faciles à se procurer que mon engin s’est déjà remboursé lui-même, le même confort de lecture qu’avec un livre, et même une petite plate-forme internet toute pourrie qui permet de surfer un peu sur le net. Bref, le kindle, pour quelqu’un qui lit beaucoup de classiques et voyage pas mal, est une vraie petite révolution positive. Je plussoie beaucoup.

Ensuite, j’ai reçu « Holy terror » de Frank Miller. Je ne sais pas très bien quoi en penser. Au départ j’ai trouvé ça incroyablement fouillis et pénible à lire, même pour du Miller, puis j’ai compris que c’était fait exprès. Cette bédé illustre à la fois un cauchemar terrifiant et une soif de vengeance tellement gonflée d’adrénaline qu’on en tremble. Des tas de musulmans terroristes se font bousiller et c’est juste. Certaines personnes ont juste besoin d’être tuées. Ca commence par une citation de Momo le prophète analphabète comme disait Atatürk: « si vous rencontrez l’infidèle, tuez l’infidèle. » Et ça finit par une dédicace à Théo Van Gogh. Bon esprit mais entre les 2 c’est par moment un peu pénible. Donc à acheter comme geste politique, parce qu’on est vraiment un fan de Miller ou pour emmerder votre beau-frère socialo à Noël.

Enfin, j’ai lu « Rant » de Chuck Palahniuk qui est un livre plutôt malin et plein de trouvailles surprenantes (le concept de la tornade de sexe est vraiment tout à fait stupéfiant et la remise en cause du paradoxe du grand-père en ce qui concerne les voyages dans le temps est intéressant). C’est de la belle ouvrage pour qui aime les romans américains underground mais pas trop quand même.

Et demain n’oubliez pas notre rendez vous sur les docks à 10h.