Archives quotidiennes : 8 novembre 2011

Vaguement amusant

Dans le classement wordpress le blog de Charlie Hebdo est juste devant celui d’islam et info.

Ca m’amuse mollement… c’est tout.

Les 4 séquelles principales du féminisme

Le féminisme a eu pour but de détruire le patriarcat qui ne convenait pas à toutes les femmes, j’en conviens, pour le remplacer par un grand vide qui ne convient sans doute pas non plus à toutes les femmes.

1 – Le message du féminisme selon lequel les femmes devaient être libérées sexuellement a été bien écouté. La conséquence est une objectification encore plus grande de la femme et, comme prouvé par une étude récente, de plus grands risques de dépression vu qu’ils augmentent avec le nombre de partenaires sexuels et la diminution de la stabilité sexuelle chez les sujets étudiés.

2 – Les femmes ont privilégié leurs carrières au fait de faire des enfants et d’avoir une vie sentimentale plaisante. Par conséquent, l’Occident souffre d’un terrible manque démographique et des femmes aigries de 40 ans errent comme des âmes en peine à la recherche de « l’âmur » dans les rues terrorisant tout ce qui semble, même de loin, être doté d’un pénis.

3- Pour la première fois dans l’histoire, une immense part des enfants (la majorité?) sont éduqués par des « nounous » qui sont en général étrangère à la famille voir même au pays et à la civilisation occidentale.

4 – Les hommes, privés de famille à supporter, ne se comportent plus comme des chefs de famille mais comme des adolescents attardés.

Pour résumer, les femmes se considèrent elle-même comme des sacs à foutre dont le seul organe à satisfaire serait le clitoris et le vivent mal. Elles bénéficient de la même stabilité qu’un koala posé sur une planche en équilibre sur un ballon et ne retrouvent pas dans leur métier les satisfactions liées à la famille. Les enfants sont élevés n’importe comment par n’importe qui. Les hommes n’en sont plus.

Merci Beauvoir, Friedan, Fourest et autres, la catapulte est par là.