Archives quotidiennes : 11 novembre 2011

Indignation, peau de lapin, la maîtresse en maillot de bain

Je n’ai pas pris le dernier billet d’Ygor Yanka plus personnellement que ça, cependant il m’a fait me poser certaines questions auxquelles je vais répondre en mon nom et brièvement, parce que quand même j’ai des biscuits au saindoux en train de cuire et une catapulte à astiquer.

Pourquoi se moquer sans relâche des gens de gauche? D’abord parce qu’ils le méritent et ce n’est pas cher payé par rapport aux crimes que ceux qui se disent encore communiste endossent de facto. Ensuite parce que nous sommes, je le crois sincèrement, dans une guerre culturelle contre eux et que plus nous les ridiculiserons et moins ils auront droit de cité. Enfin, parce que pour envisager un début de synthèse avec eux, il faut les faire descendre du piédestal mental sur lequel ils se voient car en réalité ils sont au fond d’une fosse à purin.

Est-il possible de « travailler » avec les gens de gauche? Si je ne pense pas que tous les gens de gauche sont des débiles légers, je pense néanmoins que leur morale et leurs buts sont fort différents des miens. Nous réunir eux et moi reviendrait à atteler des boeufs à chaque extrémité d’un condamné et à les faire tirer dans un sens opposé sans même avoir pris le temps de sectionner les ligaments d’icelui. Je suis pour la liberté et eux pour l’égalité. Nous ne pouvons nous retrouver nulle part et c’est pour cela qu’il est absolument aberrant de vouloir relier ces mondes qui se livrent à une lutte à mort et sans fin. Je ne veux rien avoir à faire avec des gens qui voient les catastrophes dues à l’action du gouvernement et qui réclament encore plus de gouvernement. Je ne veux rien avoir à faire avec les anarchistes en peau de lapin qui ne désirent rien de plus qu’une régulation de leur vie dans le moindre détail par l’état.

Et puis accessoirement, ils sentent très très mauvais.