Filet de koala façon viande séchée

Voici une recette parfaite en cas de rhume vu que le régime alimentaire du koala lui donne des propriétés qui débouchent le nez.

Pour commencer, il vous faut un koala. Pour en trouver un, choisissez l’eucalyptus le plus majestueux possible. Abattez le. Son feuillage devrait contenir 4 ou 5 koalas. Prélevez le plus mûr, ce sera celui avec les oreilles les plus touffues et soyeuses. Si vous avez du mal à repérer les koalas et pour vous éviter de trop fourrager dans les branches de l’arbre, on n’est pas des singes, incendiez l’arbre au sol, les koalas devraient sortir d’eux-même. Veillez à ce que l’incendie soit lent, car le koala n’est pas un rapide et vous risqueriez de finir avec une toute autre recette. Puis, comme le koala est-une espèce protégée, assommez le un peu et prélevez un de ses filets. faites lui quelques points de sutures, enroulez le dans de la gaze pour qu’il cicatrise et catapultez le dans un autre eucalyptus.

Vous voila devenu agriculteur raisonné.

Maintenant il faut saler la viande.

Dans un récipient alimentaire, donc pas la cuvette des toilettes, mettez votre pièce de koala que vous aurez préalablement massée avec des herbes et aromates de votre choix avec de la musique douce, des bougies et tout ce qu’il faut pour la détendre avant de la faire passer à la proverbiale casserole. Je recommande le houblon, l’orge, le malt, le genièvre, l’anis ou même la patate. Une fois le morceau de viande bien imprégné des épices, vous pouvez le frotter au sel que vous aurez préalablement subtilisé de manière plus ou moins violente à un paludier grabataire. Tout le morceau doit avoir été frotté et il doit rester une fine couche sur tout le filet. Après quelques jours, la pièce rend son jus et baigne ainsi dans une saumure de type bio et naturelle. Le morceau de koala va rester au frigo entre 5 jours à 5 semaines …  Il faut qu’il ait commencé à réduire.

Après cette période de salage, il est temps de rincer la viande. Passez la sous l’eau froide, pour enlever le plus gros du sel et mettez la à tremper environ 24 heures dans de l’eau claire que vous changerez toutes les 8 heures. Puis remettez la viande au frigo 24 heures pour qu’elle s’égoutte. 

Une fois la viande égouttée, l’emballer dans un torchon, en la serrant bien. On peut aussi utiliser de la gaze qui vous reste après l’opération du début sur la bestiole. On va mettre notre torchon à sécher de 5 à 20 semaines dans un endroit frais, aéré, sec et à l’abri de la lumière. Le grenier de votre chalet de Courchevel devrait faire l’affaire. Régulièrement, on pressera la viande. Pour lui donner la forme que vous voulez d’une part mais aussi et surtout afin de mieux répartir l’eau et de faciliter ainsi le séchage. Au final, le morceau de viande aura perdu de 45 à 55% de son poids de départ.

Une fois le poids désiré atteint, et que vous considérez la viande comme assez ferme (j’aime ma viande séchée ferme comme le cul d’un garçon de 8 ans élevé au grand air) vous y êtes presque. Si tout s’est bien passé, une couche de « moisissure noble » s’est déposée sur la viande. C’est normal et cela contribue au goût ! Il faut donc nettoyer la viande et … la goûter en fines tranches sur du pain grillé tartiné de saindoux! 

Ca marche aussi avec le boeuf mais je ne sais pas sur quels arbres il pousse.

Et voilà!

Publicités

12 réponses à “Filet de koala façon viande séchée

  1. Ah que voilà une recette qui s’annonce goûteuse. Cependant, son temps de préparation me semble longuet pour qui n’a rien prévu pour demain midi et à fortiori pour le dîner de ce soir.

  2. « j’aime ma viande séchée ferme comme le cul d’un garçon de 8 ans élevé au grand air »

    A noter que sur le cul desdits garçons se trouve aussi assez fréquemment une sorte de « moisissure noble », qui contribue peut-être au goût, je ne sais pas.
    Sinon la recette m’a l’air appétissante mais avant de l’approuver il faudra qu’on en parle avec notre représentant syndical, monsieur Marchenoir.

  3. Jacques, l’avantage du koala sur le boeuf, outre l’exotisme, réside justement là. Si vous constatez lors de la cueillette que vous avez oublié de prévoir le dîner, vous pouvez lui prélever les testicules et vous préparer des suites de koala.

    Ce que j’aime surtout dans votre recette, c’est que si on la rate au début on peu quand même avoir du koala rôti à la Jeanne d’Arc sur son lit de charbon d’eucalyptus.

  4. Jusqu’à la dernière ligne, j’ai tremblé.
    Mais je suis pleinement rassurée. Ya du saindoux.
    Merci Amiral, nous échapperons au scorbut.

  5. Et puis l’avantage du Koala, c’est que grâce à l’Eucalyptus dont il se nourrit exclusivement, en plus ça dégage le nez et les bronches, le séchage concentrant les principes actifs.

  6. Le souci permanent d’économie dans la réalisation de cette recette vous honore monsieur l’amiral, on voit que vous êtes conscient des difficultés terribles dans lesquelles se débattent les classes laborieuses.
    En votre honneur, nous baptiserons ce plat le Koala-Lumpen.

  7. Et si la viande pourri au lieu de sécher noblement? On la donne à Cécile Duflot ?

  8. Amiral, vous êtes un vrai patron social. Les revendications des classes laborieuses qui pédalent dans la soute à commentaires sont satisfaites en quelques heures. Hallalimite, je suis inquiet. Seriez-vous de gauche ?

    • Robert, pas de gauche non, mais sur les bateaux pirates les bons amiraux savent qu’il faut parfois utiliser la politique de la carotte et du bâton avec l’équipage… Et pas seulement pour enfoncer la carotte dans le fondement des marins puis de l’enfoncer plus loin avec le bâton. Cependant, pour les vrais réfractaires, il y a toujours la grande cale comme je le mentionnais plus tôt…

  9. J’ai pas eu le temps de lire en détail… qu’est-ce qu’il raconte, l’Amiral, là ? Qu’il faut sodomiser avec du saindoux des petits culs de jeunes koalas de huit ans mutilés à côté d’eucalyptus incendiés sur lequel on aura grillé des steaks de garçons de ferme ???

    Zoophilie, pédophilie, torture et actes de barbarie, destruction de l’environnement, cannibalisme… eh ben dites donc, on m’avait prévenu mais c’est vrai que c’est hard l’ultra-libéralisme. Marchenoir est un saint à côté. Il est vrai qu’il n’est que libéral.

  10. Peut on utiliser du gorille un peu jeune, les entre-côtes des vieux sont plus dure et puis les dames gorilles seront très heureuses des plaisirs qu’un homme normalement constitué saurait lui procurer, le gorille ‘ayant qu’ un sexe mesurant 5 cm en érection. C’est peut être là le secret du succès de Tarzan.

    Pour faire descendre, un vin de palme bien frais!

  11. Dans un procès pour chèques sans provision, un procureur de la République dresse son réquisitoire en accusant explicitement l’inculpé de n’avoir pas respecté les valeurs communistes :

    Le procureur Vanbremeersch parle d’un « mécanisme » piloté par un homme qui « porte beau », qui a été « soucieux d’acquérir une aisance sociale, mais peut-être un peu trop vite, et surtout pas vraiment en adéquation avec ses valeurs CGTistes. Parce qu’un investisseur CGTiste, ça ne se voit pas tous les jours…… »

    Donc, d’après le procureur, le délit n’est pas tant dans l’escroquerie, que dans le fait qu’un communiste ne devrait pas « investir », car ce n’est pas assez communiste.

    Et après, on prétend que la France est gouvernée par la droite.

    http://www.laprovence.com/article/a-la-une/aix-le-leader-cgt-na-jamais-lache-son-reve-de-maison-de-luxe

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s