Montecaos

Voici la seconde recette promise pour ce week-end riche en émotion.

Je vous propose de faire de montecaos, biscuit fort commun en Espagne et Afrique du Nord où ils les font avec de l’huile. Pour le prochain 1er avrîl vous pourrez faire croire que vous avez utilisé la recette huileuse, alors qu’en fait non, et proposer ces délicieux gateaux à qui vous voudrez. Quelle bonne farce!

Pour une vingtaine de biscuits :
250g de farine
125g de sucre
125g de saindoux

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients du bout des doigts, comme pour une pâte à crumble. On obtient alors une préparation très sablée. Préchauffer le four à 150°C. Former des petites boules de pâte et les déposer sur une feuille de papier sulfurisé. Les aplatir légèrement et les saupoudrer de cannelle, de lardons ou de ce que vous voulez, la pâte est suffisamment neutre pour tolérer à peu près n’importe quoi. On dirait un électeur UMP
Enfourner et laisser cuire environ 15 minutes. Surveiller la cuisson, les biscuits ne doivent pas commencer à dorer, ils doivent rester normaux (blancs et catholiques quoi). Ils sont cuits quand ils commencent à craqueler comme le sol des pays qui souffrent de la sécheresse qui est due au réchauffement climatique, ainsi que les inondations et le temps normal.

Et voilà!

6 réponses à “Montecaos

  1. Ça m’a pas l’ait cochon comme recette ! J’attends que mes choux de Bruxelles aient atteint une taille convenable pour l’essayer. Je suis sûr qu’en fin d’apéro ça sera super.

  2. En réalité ces gâteaux s’appellent « mAntecaos » qui est une déformation populaire du mot « mantecado » qui évoque l’ingrédient principal de cette préparation. En effet en espagnol manteca veut dire saindoux, et mantecado donc en est l’adjectif dérivé.
    A part cette petite remarque philologique, la recette donnée ici est excellente!

  3. J’ai failli demander si on pouvait remplacer les saindoux par du beurre fondu et les lardons par des petits morceaux de maroilles.
    Qu’est-ce que j’ai ? C’est grave, Amiral ?
    C’est pas un début de scorbut ?

  4. Si l’on en croit Marmiton, la cuisson se joue à une minute près…
    Ce n’est plus de la cuisine, c’est de l’horlogerie !

  5. Encore une revendication syndicale satisfaite, ça va devenir frustrant. Si on ne peut même plus gueuler contre le grand patronat blogosphérique…

    Du saindoux dans les gâteaux ? Vraiment ? Ces Espagnols sont vraiment… gnols… Enfin ces gens-là ne sont pas comme nous, quoi.

  6. Depuis que j’ai trouvé ma femme au lit avec un Lumbago, je me méfie des Espagnols.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s