A mort le Royaume-Uni!

Hier des iraniens sont allés se frotter avec le grand enthousiasme d’un verrat couvrant un joug enduit de phéromones à l’ambassade du Royaume-Uni en Iran en criant donc "à mort le Royaume-Uni".

C’est amusant de voir les manifestants proche-orientaux toujours hurler "à mort quelqu’un ou quelque chose", le Royaume-Uni, les Etats-unis, les juifs et ainsi de suite. Et puis ils brûlent des drapeaux. Ils aiment bien ça, brûler des drapeaux, c’est leur truc. A croire que la moitié de leur industrie est concentrée dans la production de drapeaux imbibés d’essence à brûler pour toutes les occasions.

Ils sont rigolos les proches-orientaux. Et puis, dans l’absolu, ils ont parfaitement raison d’être en colère. Seulement, ils ne sont pas en colère pour les bonnes raisons.

Si j’étais eux, je serais en colère contre les tarés ignorants qui les gouvernent et les privent iniquement du bon goût du saucisson. Je me souviens avoir lu que la très grande Oriana Fallaci avait demandé à l’ayatollah Khomeini au cours d’une interview ce qu’il pensait de Bach et de Beethoven. Il répondit qu’il ne connaissait pas ces noms.

Il faut aussi savoir que les ayatollahs n’ont jamais produit autre chose que des commentaires sur des commentaires faits par d’autres. Ils n’ont en général aucun intérêt pour ce qui s’est passé culturellement au cours des 200 dernières années. Cette inculture crasse des dirigeants se répercute en une inculture crasse du reste du pays. C’est pour cette raison que l’islamisme ne portera jamais aucun fruit, car sa véritable devise est "mort à la créativité et à l’inventivité".

Publicités

22 réponses à “A mort le Royaume-Uni!

  1. « les gouvernent [qui] les privent iniquement du bon goût du saucisson. » D’accord, mais c’est pour lutter contre les excès de Cholestérol !
    Encore une ingratitude des Occidentaux.
    Brûlons leurs drapeaux !

  2. Un seul mot : vitrification !

  3. Nouvelle conquête sociale : se faire ramoner le barbu est un droit de l’homme. Euh, je veux dire de la femme :

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/11/30/01016-20111130ARTFIG00475-condamne-pour-avoir-delaisse-sexuellement-son-epouse.php

    10 000 € de dommages et intérêts pour avoir laissé les toiles d’araignée s’accumuler dans le minou de Madame. Et au même moment, les députés s’agitent (hum !…) pour pénaliser les clients des prostituées.

    La justice française est devenue une farce. Lisez aussi « l’avis juridique éclairé » de l’avocat-e de service :

    « La femme a peut-être réellement souffert de l’abstinence, de l’attitude d’un homme qu’elle aimait, a eu le soutien de témoins… »

    Des témoins cachés 24 h sur 24 sous le lit ?

    « .. et apporté une preuve gynécologique de son délaissement. »

    On peut apporter une preuve médicale qu’on ne se fait plus sauter ? La science (féministe) fait des progrès étonnants…

    « Face à elle, son mari n’a peut-être pas su apporter la preuve de sa grande activité professionnelle ou de sa fatigue. »

    Ah oui, parce que là, il y aurait excuse valable. Tandis que s’il ne la trouvait plus baisable, ou s’était simplement rangé des voitures, là il y aurait eu offense grave à Simone de Beauvoir et à ses copines.

    On voit là à l’oeuvre un islam inversé : l’homme musulman a le droit de labourer sa femme quand il l’entend, comme il le le fait de son champ. Le viol conjugal n’existe pas dans l’islam. Tandis que la femme est fréquemment sommée « d’apporter une preuve gynécologique » qu’elle n’a jamais baisé avant le mariage.

    Désormais, dans la France physiquement et mentalement islamisée, pour les Français, c’est l’inverse : l’homme est obligé de sauter sa femme sous peine de dommages et intérêts, et la femme va chez le médecin pour se faire délivrer un certificat de non-baise… qu’elle transformera devant le tribunal en billet d’extorsion de fonds à l’encontre de son mari.

    Les musulmans, chez qui l’homme exerce une dictature sexuelle sur sa femme, envahissent et occupent la France ; au même moment, chez les Français, la femme se met à exercer une dictature sexuelle de fait sur son mari, légitimée par la « justice ».

    La « justice française » commence à devenir un concept aussi baroque que le « droit islamique ».

    Tandis que les musulmans, en France, ont de plus en plus d’incitations à se marier (allocations familiales + droit islamique), les Français en ont de moins en moins (coût extravagant des enfants élevés à l’occidentale + dictature féministe).

    On laurait inventé tout ça dans un roman d’anticipation que cela paraîtrait invraisemblable.

    On nage en pleine folie furieuse.

  4. J’ajoute — mais les lecteurs de ce blog auront tiré la conclusion d’eux-mêmes — qu’on n’agirait pas autrement si on voulait inciter les Français à faire subir les derniers outrages à leur koala de compagnie, plutôt qu’à une légitime épouse.

    Vous noterez également qu’a minima, il s’agit d’une incitation à se pacser, plutôt qu’à se marier. Enfin bref, tout se passe comme si le génocide par substitution était planifié et organisé.

    Les partisans de la théorie du complot ont tout de même des excuses.

  5. Robert, J’avais lu le titre de l’affaire que vous citez, sans aller y voir (!) de plus près.
    J »aime votre conclusion « il s’agit d’une incitation à se pacser, plutôt qu’à se marier », en vous faisant remarquer que le PACS, prévu au départ pour une population laborieuse (je fais référence au nombre élevé de partenaires dans cette population), le Pacs dis-je n’impose pas une efficacité minimum.

  6. Du temps de Mussolini, ce crapaud grotesque et ses sbires causaient chaque jour de raser l’Angleterre pour ses crimes, chantaient la gloire de l’Italie et la mettaient au régime de l’autarcie en se servant assez grassement, envoyaient à la mort des types qui n’avaient que des chaussures en carton pour combattre dans les montagnes grecques et ont fini par tellement désarmer spirituellement leur peuple que les allemands se sont offerts une promenade de santé quand ils ont envahi la péninsule en septembre 1943. Ces gros connards d’Ayatollah sont de la même pelure, eux et leurs supporters et supportrices. L’Oumma parle le langage du fascisme sur tous les forums de l’ONU et que « nous sommes des nations prolétaires » et que « les ventres de nos femmes et leurs trompes de Fallope sont des champs de bataille et la poitrine de nos enfants autant de chairs à engraisser les vers et à multiplier la misère ». La même idéologie à retourner le cerveau, le même crétinisme, la même sottise, le même obscurantisme, les mêmes crimes.

  7. allez allez , critiquez pas les descendants des achéménides , hein
    de bons petits diables les héritiers de cyrus et de darius
    et puis , tant qu’ils me payent les drapeaux que je leur propose …
    ceci dit , ces temps ci , c’est les chinois qui les vendent , les drapeaux….
    obligé de me rabattre sur les effigies en plastoc mousse de sarko , merkelle et grobama ….
    ha non , merde , celles là c’est celles que je vend à merluchon et à ses copains immobilistes et altermondialistes….
    tout bien calculé , j’ai paumé le marché moyen oriental…aucune fidélité commerciale ces gugusses….

  8. « et la femme va chez le médecin pour se faire délivrer un certificat de non-baise… »
    Qu’est-ce qu’elle attend pour aller prendre l’air frais Place Tahrir ou devant l’Ambassade de UK en Iran ?
    Ou bien qu’attend-elle pour se convertir à l’islam ? Son problème devrait être rapidement résolu.

  9. Robert marchenoir;
    « Les partisans de la théorie du complot ont tout de même des excuses. »
    Ah vous voyez ? Vous allez y venir !

  10. Non, franchement, Carine, je ne crois pas. Le complot est tentant parce qu’il fournit une explication, et surtout des coupables. L’homme a besoin de coupables quand ça va mal et qu’il ne comprend pas. D’où les sorcières, les sacrifices humains, la Shoah, etc.

    Mais il n’y a pas de complot. Il y a, certainement, des responsables. Mais il y en a beaucoup.

  11. Oui, les profs ^^
    Chuuut.

  12. Carine, vous ne seriez pas une femme, par hasard ?

    Je veux dire : vous ne tenteriez pas, toujours, de tirer la couverture à vous, de prétendre qu’il est toujours question de vous, de vous mettre sans cesse au centre du sujet ?

  13. Robert, où est votre légendaire humour ?
    Je suis très déçue.

  14. Pas chez vous en tous cas.

  15. Ou pas ce coup-ci.

  16. Seriez-vous influençable ?
    Bof, c’est pas grave.

  17. « On peut apporter une preuve médicale qu’on ne se fait plus sauter ? »

    Vous l’avez dit vous-même : une moule pleine d’araignées. On prélève la plus âgée et on détermine ses années de présence dans le conduit abandonné.

  18. Ces histoires de minouzabandonnés sont nauséabondes, pour le coup.

  19. @ Robert Marchenoir
    30 novembre 2011 à 16 04 12 111211
    Le commentaire référencé ci-dessus est probablement l’un des plus drôles que j’ai lus.

    Je tenais à vous dire que j’admirais votre courage, qui n’a d’égal que votre capacité à défoncer (j’utilise ce terme une nouvelle fois) verbalement vos contradicteurs. Je me refuse dorénavant à commenter sur le blog du Pélicastre, la présence d’un certain nombre de bouffons, doux euphémisme, ayant dépassé et de loin celui des gens susceptibles de comprendre quoi que ce soit (sur le 11 septembre, c’était dur… sur la Shoah, quasiment impossible, mais sur les dettes étatiques, il n’y a plus rien à faire).

    J’étais à deux doigts de céder en lisant le dernier « commentaire » de Marco Polo (concernant l’aveu de Griffon, le national-socialiste de service) mais je me suis retenu. J’ai bien fait: votre réponse est parfaite.

    Bon courage donc pour la suite, ça ne va pas être facile, Sisyphe, Griffon, Roberta Blancourt et d’autres ne risquent pas de quitter les lieux…

  20. Merci, Heimdal, mais vous avez tort d’abandonner le terrain du Pélicastre aux trolls. D’abord parce que s’ils font beaucoup de bruit, ils sont très peu nombreux ! Ensuite, on se focalise sur les gens qui commentent, mais la plupart des gens lisent sans commenter… Et enfin, la guerre culturelle n’est jamais perdue, comme dit Woland. Ce que l’ennemi peut faire, nous aussi on peut le faire, en mieux et en plus honnête.

    Si vous regardez bien, il y a combien de « bouffons », chez le Pélicastre ? Trois ? Dont, peut-être, des trolls à identités multiples, ce qui s’est souvent vu ?

  21. Carine, vous connaissez la plaisanterie :

    Lui : le problème avec les femmes c’est qu’elles prennent tout de manière personnelle.
    Elle : Ca ne s’applique pas à moi.

  22. « Avec une modestie pareille, une autre vient dire qu’elle est lasse de porter le titre de femme sans en jouir; elle vient révéler les mystères cachés dans la nuit du mariage; elle veut qu’on la livre aux regards des experts les plus habiles, et qu’une sentence la rétablisse dans tous les droits de la virginité. Il y en a même qui osent défier leurs maris et leur demander en public un combat que les témoins rendent si difficile; épreuve aussi flétrissante pour la femme qui la soutient, que pour le mari qui y succombe. »

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s