Salauds de pauvres et autres réflexions profondes comme certaines gorges

– Apparemment c’est très mal de penser, et encore plus de dire que les pauvres sont des profiteurs du système. Cependant, par définition si quelqu’un reçoit plus qu’il ne donne c’est bien qu’il fait un profit. Donc quelqu’un qui perçoit plus d’allocations et autres qu’il ne paye d’impôts et de taxes est objectivement un profiteur. Je ne vois pas où est le problème. Les mots ont (encore) un sens.
– Dans le même ordre d’idée, un joueur de foot semble être très en colère parce qu’un arbitre lui aurait dit "dégage l’arabe". Vu que le joueur de foot en question semble être arabe, je ne vois pas où est l’insulte raciste.
– Selon Didier Goux et Robert Marchenoir, j’écris à la tronçonneuse. L’idée me plaît bien, mais il faut quand même être très adroit pour y arriver sans se blesser.
– Attention, l’UE veut votre épanouissement! M. Van Rompuy a envoyé à tous les chefs de l’Europe pour Noël le "livre mondial du bonheur" qui compile les travaux de 100 chercheurs de la joie de partout dans le monde. Il demande aussi à ce que le bonheur et le bien-être des gens soient la priorité politique des gouvernants pour 2012. Rien ne pourrait me faire plus sentir l’étreinte glacée de la peur panique que ce genre de chose. Comme disait Reagan, les mots les plus terrifiants sont "nous sommes du gouvernement fédéral et nous sommes là pour vous aider". Ca va encore finir en camps cette histoire là. En tous cas c’est sur les bons rails pour ça (huhuhu).
– En parlant de camps, Kim Jong Il est tout mort. Joie! Ben Laden, Kadhafi, Kim Jong Il… 2011 n’aura pas été une si mauvaise année. Pour 2012, je souhaite la même chose à Fidel, Chavez et pourquoi pas Jacob Zuma. Et si je peux choisir, j’aimerais qu’on leur inocule une bonne petite fasciite nécrosante.
– J’aime beaucoup les dessins de Voutch. Cette dérision noire n’est pas loin d’être mon genre d’humour préféré, surtout quand elle porte sur la modernité.
VOUTCH-ET-LE-MARKETING.jpg

– Non seulement Christian Bale est un bon acteur, mais en plus il a assez de baloches pour défendre un opposant chinois en Chine. Ca suffit à lui valoir tout mon respect, ce qui est assez loin d’être donné à tout le monde. Comme me le disait mon frère l’autre jour: "les conversations avec toi seraient beaucoup plus courtes si tu te contentais de parler des gens que tu ne méprises pas absolument. Maintenant pose ce couteau à steack doucement et descend de la table!"
– Je viens de finir "Las Vegas Parano" de Hunter S. Thompson. Je me souviens avoir vu le film qui a dû glisser sur moi comme un pet sur une toile cirée vu que pas une seule de ses images n’est resté dans ma tête. Le livre au contraire est particulièrement réjouissant et marquant. Cette grande virée paranoïaque sous psychotropes puissants et abondants à la poursuite du rêve américain est réellement à lire. Quitte à écrire n’importe quelles débilités, les journaux seraient sans doute moins proches de la faillite s’ils s’inspiraient plus de Thompson que de l’immonde.
– A-t-on encore le droit d’exprimer à quel point la vraie place de Nicolas Canteloup est au fond d’un théâtre auto-géré de province avec 3 spectateurs attardés mentaux et incapables de ne pas se tirer frénétiquement sur une nouille maintenue molle par les anxyolitiques plutôt qu’à une heure de grande écoute sur une "grande" chaîne nationale? Ou est-il définitivement passé au rang d’icône intouchable dont le statut s’auto-alimente désormais?

Publicités

91 réponses à “Salauds de pauvres et autres réflexions profondes comme certaines gorges

  1. Vraiment , je dis merci à Twitter de vous avoir découvert.
    Oui Van Rompuy n’est pas un démocrate mais allez demander en France qui il est…
    Il y a en Europe un recul effrayant de la démocratie souligné par les Anglais et les Suisses ( j’ai relevé un article samedi dans la Tribune de Genève ).
    Bonne journée , Votre blog est vivifiant !

  2. J’ajoute, bravo pour cette photo de Michel Simon dans le vieil homme et l’enfant ! ( C’est bien cela? Je crois reconnaître l’image)

  3. Bonjour Amiral

    Avez vous par hasard des références ( sites, biblio etc..) ou il serait possible de se procurer tout ou partie du livre que vous citez
    « livre mondial du bonheur »

    Quant à ce qu’est Von Rompuy, il n’ y a qu’à le regarder; à son âge, il est responsable de sa tronche, non?

  4. A Hippocrate,
    Mais ce  » livre mondial du bonheur  » est ce nouveau traité infâme qu’il nous pond avec ses cent experts et qu’il compte nous faire avaler de façon non démocratique…
    Pas de panique, les Anglais sont là…

  5. Merci Amiral; je ne dis pas que c’est pire que ce que j’imaginais, mais c’est au moins une confirmation.
    De ce que l’on peut deviner en rebondissant de liens en liens, c’est que le « secret du bonheur » réside dans les techniques de manipulation mentale pratiquées sur et enseignées aux étudiants d’écoles de commerce, dans la pure lignée des gouroutages « behaviouristes- new age » ( de type: pensée positive, PNL et autres cuistreries)

    @ Le Pinson: effectivement, il n’est pas impossible que Cameron ( qui ne me paraît pas être un vrai conservateur cependant) se soit souvenu qu’il était Anglais…mais je ne fie pas à ce coco.

  6. Ah, Voutch… Un Sempé moderne et méchant.

    Grand.

  7. Vous citez la cas du footballer maghrébin …
    J’ai fait la même remarque,
    est-ce que « va-t-en l’Aveyronnais » n’aurait blessé ?
    Non; donc Arabe a quelque chose de raciste !
    c’est pas faux donc il faut dire « va-t-en le Magrhébin »

  8. Ouai et encore, pour Canteloup, je ne suis pas sur qu’un théâtre auto géré veuille de lui… Il est mauvais et n’a aucun esprit. Je lui préfère de loin Gerra!

  9. Non mais franchement, un numéro 7 acculé sur ses buts, on lui dit de dégager, mais qu’il dégage bon sang !

  10. Amiral si vous avez aimé Las Vegas, alors lisez « Fear and Loathing on the Campaign Trail ’72 »

    Thompson chroniquant la campagne de McGovern, la passion de Nixon pour le football, les primaires des deux partis, les coups tordus lors des conventions, les séances de serrage de cuillère lors d’élections locales, la vie des journalistes suivant les candidats de patelin en patelin, de motels miteux en bus de campagne, gavés de sandwichs avalés sur un coin de table et rincés à coup de café et de bourbon, etc… il y a tout pour vous plaire là-dedans, si ce n’est un tropisme pro-démocrate sous une ère Nixon il est vrai un peu chargée.

  11. « Apparemment c’est très mal de penser, et encore plus de dire que les pauvres sont des profiteurs du système. Cependant, par définition si quelqu’un reçoit plus qu’il ne donne c’est bien qu’il fait un profit. Donc quelqu’un qui perçoit plus d’allocations et autres qu’il ne paye d’impôts et de taxes est objectivement un profiteur. Je ne vois pas où est le problème. Les mots ont (encore) un sens. »

    Le système qui permet au pauvre de recevoir en contrepartie de nada s’appelle la solidarité. Si vous donnez trois sous et une clope à un mendiant, vous les lui DONNEZ, point barre. Et si ce système tient encore, malgré certains abus, c’est tout simplement parce que les dirigeants préfèrent un pauvre qui ne fout rien avec un litron de mauvais vin qui dépasse de sa poche que le même, sans pain ni thunes, mais muni d’un solide bâton et la rage au ventre.

  12. Au fait Amiral, ça se passe comment Twitter ?

    Que vous y soyez passer devrait me pousser à m’y mettre mais je me refuse à seulement penser : « Je twitte » le mot m’énerve….

  13. Pour compléter Ygor, les Romains avaient quand même une super technique pour remettre la populace dans le droit chemin, la satisfaire et éviter les révoltes : les jeux du cirques !!

    Du sang, de la violence, des filles nues, à boire et à manger, voila un vrai programme présidentiel.

  14. @Skandal

    « Du sang, de la violence, des filles nues, à boire et à manger, voila un vrai programme présidentiel. » Chiche!
    D’ailleurs, je recommande sur ce thème le « roman philosophique » de Pirerre Boulle  » les jeux de l’esprit »

  15. M. Van Rompuy a envoyé à tous les chefs de l’Europe pour Noël le « livre mondial du bonheur ».

    J’ai dû vérifier pour m’assurer que ce n’était pas un hoax. Les fascistes sont vraiment au pouvoir.

    Voutch est un génie.

    Twitter c’est de la merde (et je n’ai jamais essayé).

  16. « profiteurs du système » : Vous faîtes sans doute allusion à ce débat époustouflant entre Audrey Pulvar (sainte laïque de la gauche en transe) et Laurent Wauquiez (social-démocrate honteux encarté à l’UMP) ?

  17. Memento, ce débat n’est que la dernière manifestation de quelque chose qui revient souvent.
    Robert, Comme si j’inventais des trucs… pffff.
    Skandal, je n’y comprend rien mais ça permet de suivre les engueulades de Polydamas et Baroque et Fatigué et ça c’est rigolo.

  18. Goretteux, je note merci.
    Ygor, cépafo.
    Coach, mais bien entendu! Bon sang mais c’est bien sur!
    Hippocrate, croyez bien que ça me désole aussi.
    Fik ,il y a de ça oui.
    René, faut croire…
    E, oui Gerra est un peu mieux… mais on est pas non plus dans le top hein.

  19. —« les conversations avec toi seraient beaucoup plus courtes si tu te contentais de parler des gens que tu ne méprises pas absolument. Maintenant pose ce couteau à steack doucement et descend de la table! »—

    Parole, j’utilise la même méthode dialectique de pointe lors de mes discutes alcoolisées !

  20. « …En parlant de camps, Kim Jong Il est tout mort. Joie! Ben Laden, Kadhafi, Kim Jong Il… 2011 n’aura pas été une si mauvaise année. Pour 2012, je souhaite la même chose à Fidel, Chavez et pourquoi pas Jacob Zuma. Et si je peux choisir, j’aimerais qu’on leur inocule une bonne petite fasciite nécrosante…. »
    SVP n’oubliez pas Mugabe du Zimbabwe, ce serait dommage

  21. Le Pape terrasse le politiquement correct

    Sous ses apparences de bisounours, le koala méchant s’emploie à détruire la civilisation.

    B 16, n’écoutant que son courage, lui tire les oreilles et sauve le monde.

    Quelle magnifique allégorie.

  22. Non Robert, c’est l’inverse.
    Notre saint-père s’apprête à lâcher son féroce koala de combat sur tous les ennemis de la foi et de l’Occident.
    Il est en train de le housker en lui fredonnant à l’oreille une chanson de Bénabar.
    Grrr, Grrr! Ksss, Ksss!

  23. Les pauvres sont des profiteurs parce qu’ils reçoivent plus qu’ils donnent.

    L’aide au logement, pour rester dans l’assistanat, elle atterrie dans la poche de qui. Celle du bailleur ou de l’assisté profiteur ?

  24. Ma question fut : Qui profite de l’aide ?
    Et non : Faut-il supprimer l’aide au logement ?

  25. « L’aide au logement, pour rester dans l’assistanat, elle atterrie dans la poche de qui. Celle du bailleur ou de l’assisté profiteur ? »

    Question idiote. L’aide au logement est destinée à aider les gens à se loger. Par conséquent, elle atterrit dans la poche du locateire assisté, puis celle du propriétaire.

    C’est bien ce que demandaient ceux qui réclament ce genre d’aide, n’est-ce pas ? Rassurez-moi : ils ne voulaient pas l’aide au logement pour s’acheter une télévision ?

    Autre question idiote, pour comparer : le salaire, il atterrit dans la poche de qui ? Le salarié, ou le boulanger qui lui fournit son pain ?

    Si l’Etat a pris des mesures pour adresser directement l’aide au logements aux propriétaires, c’est bien que les salauds de pauvres se la mettaient dans la poche, puis en profitaient pour ne pas payer leur loyer. C’est mal. C’est très mal.

  26. Ma question se rapporte à votre niveau ! Qualifiez-la ou le comme vous voulez.

  27. Ah oui. Le gars qui parle de niveau, et qui ne s’exprime même pas en français.

    Une race très répandue sur le Web… Plus on est ignorant, plus on reproche aux autres leur inculture. C’est l’exception française ®.

  28. Pourquoi des pseudos ?
    Vous offrez en pâture des personnes à visage découvert.
    J’aime bien comprendre et n’aime pas naviguer en eaux troubles.

    • Dominique, pourquoi des pseudos? Mais parce que rien ne s’efface jamais sur internet et que la parole et la pensée sont réprimées pénalement en France.

  29. Robert,
    A tout prendre je préfère être ignorant que de partager votre érudition qui m’est mentalement inaccessible, je le concède.

    Woland,
    Vous n’écririez pas le quart des vos bêtises à visage découvert. Vous vous servez de d’anonymat sous couvert de police de la pensée pour dégueuler tout un tas d’ânerie comme ce mépris affiché des pauvres. Ceci n’est pas pénalement répréhensible.

    • Grochon, mais quel mépris des pauvres? Ceux que je méprise sont ceux qui transforme le français pour le dépouiller de son sens. Et puis vous aussi.

  30. Dominique,
    Si l’habit fait le moine, un simple coup d’oeil à votre page face-book indique que vous êtes hors la loi.

  31. C’est quand même étonnant la propension qu’on certains commentateurs à ne jamais saisir le second degré, l’ironie ou le cynisme…

  32. —Ceci n’est pas pénalement répréhensible.—

    Oh putain, y a un « vide juridique », là. Vite, une loi contre le mépris anti-pauvre et la pauvrophobie !

  33. « – Apparemment c’est très mal de penser, et encore plus de dire que les pauvres sont des profiteurs du système. Cependant, par définition si quelqu’un reçoit plus qu’il ne donne c’est bien qu’il fait un profit. Donc quelqu’un qui perçoit plus d’allocations et autres qu’il ne paye d’impôts et de taxes est objectivement un profiteur. Je ne vois pas où est le problème. Les mots ont (encore) un sens. »

    les mots ont un sens, la bonne blague :
    Profiteur : personne qui cherche à tirer profit de toute occasion, en général aux dépens des autres. (Larousse).

    Prétendre qu’un pauvre qui bénéficie d’aide – avec ou sans balance comptable positive – est un profiteur ne correspond pas à la définition du terme. L’ amalgame pitoyable « profiteur/pauvre » est flagrant. Appelez cela du second degré ou comme vous voulez. Si vous croyez que vous allez aider les français avec vos balivernes….

    Vous voulez faire œuvre pour la France et les français,…un conseil, fermez votre blog.

    • Grochon, parce que vous me semblez être en train de baver sur votre clavier, je vais vous réexpliquer. Prenez le temps de lire à votre rythme, aussi lentement que nécessaire.
      Les gens qui profitent de plus d’alloc qu’ils ne payent d’impôts, font tout ce qui est possible pour les toucher. Elles ne tombent pas toutes seules dans leurs popoches. Donc ils tirent effectivement profit de toutes les occasions. Ensuite, comme ils touchent un argent qu’ils n’ont pas gagné et qui est prélevé sur ceux qui ont travaillé en utilisant leur intelligence et leur énergie, c’est par définition aux dépends des autres qu’ils touchent plus qu’ils ne versent.

      Vous comprenez? Voilà, respirez bien dans votre sac en papier maintenant.

  34. quand on regarde bien, un petit groupe de personnes se pavanent dans le luxe et d’autres plus nombreux galèrent, sans qu’il y ait fondamentalement de réelles différences entre ces gens.
    alors a première vue les profiteurs sont ceux qui font du profit, aux dépens des autre, aux dépens du système qui favorise les riches.
    Que les plus démunis vivent aux dépens des plus aisés ne fait pas d’eux des profiteurs si le système ne leur laisse pas le choix.
    vous réfléchissez comme si les pauvres n’avaient pas les capacités d’êtres plus riches, mais il faut aussi envisager le fait que l’organisation de la société ne leur permet pas beaucoup de perspectives d’évolution.
    certes il y’a des incapables, mais généralement l’égalité des chances n’est pas respectée.
    enfin vous n’avez établi ces idées sur une réflexion approfondie de tous les paramètres a prendre en compte, c’était juste ce qu’il fallait dire pour provoquer et égratigner la bienpensance…donc rien de très objectif et peu crédible scientifiquement parlant.

    • L’indien, « vous réfléchissez comme si les pauvres n’avaient pas les capacités d’êtres plus riches ». C’est justement parce que je pense exactement le contraire que je suis opposé à l’assitanat qui ne force pas des gens de qualité à se sortir les doigts.

  35. bref dire que les pauvres profitent des riches dans un système organisé de façon a ce que les riches profitent des pauvres, c’est quand même faire preuve d’un manque d’observation des choses dans leur ensemble

  36. « les profiteurs sont ceux qui font du profit, aux dépens des autre, aux dépens du système qui favorise les riches. » Il faudra nous expliquer en quoi le système social et fiscal français favorise les riches…

    « mais généralement l’égalité des chances n’est pas respectée. » C’est vrai, certains sont beaucoup plus cons que d’autres.

  37. « dans un système organisé de façon a ce que les riches profitent des pauvres ». Démonstration ? Faits ? Preuves ?

    Les pauvres « profitent » surtout de l’exteme générosité de l’état français en faillite, qui pour restaurer ses finances tue la croissance. Et sur qui ça retombe le plus ? Les pauvres et les classes moyennes.

    Au final tout est de la faute de l’Etat.

  38. Et puis surotut, c’est tellement plus simple d’emprunter de l’argent pour financer l’assistanat que de faire une véritable politique économique et industrielle…

  39. vous critiquez l’assistanat que je considère aussi comme un frein au développement des assistés, mais vous ne voyez pas que les riches tiennent une place privilégiée qu’ils ne souhaite pas partager, et de cette situation s’établit des gens qui n’ont pas accès a mieux, qu’ils se sortent les doigts ou pas.
    vous considérez que les pauvres le sont parcequ’ils ne font pas les efforts nécessaires, mais ne devez pas nier que nous ne jouons pas tous avec les memes règles.
    je suis pas certain que les pdg de auchan du haut de leurs 30 milliards se soient autant sorti les doigts qu’un type de banlieue qui trime sur deux métiers pour par beaucoup au final.
    il y’a un élitisme établi, qui dit que certaines routes sont vouées a traverser la richesse et d’autres la galère, ne l’oublions pas.
    il n’est pas pour autant question d’effacer les héritages familiaux, mais certaines lois que vous jugez de l’assistanat, ont pour objectif d’adoucir les inégalités financières peu représentatives des inégalités intellectuelles.
    si vous préférez penser que le système n’a pas a etre autrement et que les pauvres méritent leur sort, et bien je pense que vous n’y croyez pas vraiment, mais ça vous plait quand meme de le dire car ça va contre l’idéologie socialiste que vous avez décidé de détester dans tout son ensemble avec tout votre extrémisme qui vous définit.

    • L’indien, c’est fantastique de me lire depuis si longtemps et de ne toujours pas comprendre ce que je raconte. Où avez vous vu que je voulais conserver le système?

  40. Cette idée que l’organisation de la société ne permet pas aux pauvres de s’en sortir est exactement celle qui est à l’origine du développement de l’Etat-providence; cette machine diabolique qui a réussit à créer des classes de pauvres héréditaires au sein du régime le plus favorable à la mobilité sociale qui ait, probablement, jamais existé.
    L’Etat-providence existe pour donner un sens à l’expression « l’enfer est pavé de bonnes intentions ».

  41. HA ! L’indien, il comprend toujours rien (tient, ça rime…).

    L’Amiral, comme moi même et d’autres également, sommes justement pour la ruine de ce systéme !!

    Aristide : vous avez raison !!! De la même façon que je suis intimement persuader que l’insécurité est entretenue par l’état (de manière cliarement voulue ou non d’ailleurs) je pense que pour la pauvreté c’est la même chose.

    Un exemple , La désindustrialisation de la France qui nuit surtout à la classe ouvrière, du au défaut de compétitivité donc en grande partie au coup du travail, lui même causé par les prélèvements obligatoires afin de subventionné la pauvreté cette même classe ouvrière est entretenu par la droite, mais surtout par la gauche afin de disposer d’une réserve électorale.

    Ce qui au finalse retourne contre eux puisque les ouvriers votent Le Pen….

  42. @woland
    je trouve que vous semblez satisfait du système en critiquant les quelques lois sociales qui vont contre la nature pas très solidaire du système.

    c’est ce que je vous ai toujours reproché, de juger chaque chose en fonction de sa position par rapport a la gauche…ce qui n’est pas une façon convenable selon moi de s’établir une base idéologique.

    de par cet anti socialiste extreme,vous ne pouvez pas dire que vous etes pour des changements fondamentaux et en meme temps critiquer des lois sociales qui sont faites pour contrer les failles du système.
    mais je crois que vous pensez que le système est trop socialiste, c’est pour ça que vous ne pensez pas etre en contradiction, pourtant il me parait clair que les valeurs d’entraide sociale et de recherche d’équilibre ou d’égalité sociale ne sont pas dominantes.

    bref on peut par exemple en sport dire qu’une équipe mérite sa défaite si l’arbitre est impartial, vous semblez ici considérer que l’arbitre l’est, donc que le système est assez viable pour juger bon de dire que les perdants méritent leur sort.

    @aristide
    certains arrivent a un niveau ou ils ne peuvent plus s’aider eux meme, celà ne m’amènera jamais a penser qu’il faut les laisser creuver pour surtout pas faire d’ assistanat.
    ça ne s’explique pas, c’est une question de morale que vous appelez bonnes intentions, si la morale mène a l’enfer alors de quoi sont fait les pavés qui mènent vers l’enfer?

  43. Votre érudition nous échappe, à nous autre les pauvres, il est vrai que l’on achètent des télés avec les allocs, pis on regarde TFONE, alors forcément, on ne peut pas s’acheter des dictionnaires et manier si bien la langue française que vous même.

    Votre érudition, nous fait comprendre que l’on est trop con, alors autant attendre que çà se passe et toucher le pactole, en plus on peut l’agrémenter de petits larcins, histoire d’améliorer l’ordinaire, on envoie les gosses, ca risque rien. Parce qu’avec TFONE, toute la journée, c’est qu’on commence à avoir des gouts de luxe. Nous aussi on voudrait bien être bloqué dans les aéroports, ou dans les bouchons parce qu’on ne sait pas mettre les chaines à l’Audi, sur la route des sports d’hiver.

    Quel pied la pauvreté, heureusement qu’il y a des Woland qui veulent nous sortir de la torpeur dans laquelle, nous nous complaisons à nous touiller le derrière toute la journée. Hum, encore un peu de vaseline, ça commence à venir.

  44. « vous réfléchissez comme si les pauvres n’avaient pas les capacités d’êtres plus riches, mais il faut aussi envisager le fait que l’organisation de la société ne leur permet pas beaucoup de perspectives d’évolution. »

    « certains arrivent a un niveau ou ils ne peuvent plus s’aider eux meme, »

    Est-ce que vous vous rendez-compte que les deux sont contradictoire?
    Si c’est « l’organisation de la société » qui est responsable de la pauvreté des pauvres il est absurde de supposer que certains pourraient s’aider eux-mêmes. Les pauvres sont tous des victimes, des victimes du « système ».
    Et voilà précisément pourquoi l’Etat-providence est une catastrophe, voilà pourquoi il écrase ceux qu’il est censé aider. Il refuse de faire la distinction élémentaire entre pauvreté méritée et pauvreté imméritée, il traite le pauvre vertueux et le pauvre vicieux (oui, oui, je sais, j’emploie un vocabulaire daté. C’est fait exprès) exactement de la même manière et encourage le premier à se conduire comme le second.
    Et il y réussit très bien.

  45. @aristide
    ne soyez pas si manichéen, ce n’est pas parce que je suis pour qu’il y’ait un peu d’entraide sociale, que je suis pour que les gens soient complétement dépendants.
    aussi, relisez bien ma deuxième phrase dans son ensemble, verrez qu’il y’a une différence entre les deux, la première parle de perspectives d’évolution, l’autre de gens qui crèvent car ils sont au fond du gouffre.

    Quand vous comprendrez que la société ne récompense pas forcément les plus intelligents, les plus méritants, mais peut etre aussi les plus cupides, les plus individualistes, les plus avares qui sont de mon point de vue des valeurs qui ne méritent pas.
    il y’a l’idée d’une injustice, alors je ne vais pas reprocher a ceux qui en sont victime de ne pas faire le nécessaire.
    vous aurez beau me dire d’arreter avec la victimisation, vous devrez reconnaitre qu’on n’est pas en pleine anarchie quand meme, les gens ne sont pas complètement libres, il existe un réel bloc qui maintient la société dans cet état qui arrange ses instigateurs.
    certains auront beau se sortir les doigts et etre intelligents ils seront toujours scotchés dans leur merde.

    c’est certain que de vrais changements seraient mieux pour tout le monde que quelques les cache misères que sont les aides sociales actuelles.

  46. « On ne peut pas s’acheter des dictionnaires et manier si bien la langue française que vous même. » (Grochon)

    Ah ! ne nous la faites pas au chouineur hypocrite, hein. Vous pouvez vous acheter des dictionnaires (ou les consulter gratuitement sur Internet, ce qui revient au même), puisque vous venez de citer une définition du dictionnaire pour « prouver » la véracité de vos arguments.

    Le problème est que vous ne vous savez pas vous en servir, d’un dictionnaire. Vous appartenez à cette classe étonnamment nombreuse, apparue depuis peu, en France, qui s’imagine qu’on peut défendre une opinion en recopiant le dictionnaire.

    Savoir se servir d’un dictionnaire, cela ne s’achète pas. Ce n’est pas une question d’argent, ni de « justice sociale ».

    « …Pis on regarde TFONE, alors forcément… »

    Ben voyez, moi je ne regarde pas TFONE. Je ne sais même pas ce que c’est. Quelle injustice sociale ! L’Etat doit m’apprendre ce que c’est que TFONE ! Il doit me permettre de le regarder ! Je vais organiser une manifestation puor défendre mes justes revendications ! Je suis en colère ! Ca va pas ! Pas du tout !

    Je remarque que vous prétendez ne pas avoir assez d’argent pour acheter un dictionnaire, mais que vous en avez suffisamment pour vous payer un ordinateur et un accès à Internet tous les mois, ce qui coûte infiniment plus cher.

    Faites-nous pleurer, tiens.

  47. @Robert,

    J’ai bien ri en vous lisant – vous en tenez un bonne -. Je me suis juste contenté de vous produire INITIALEMENT une définition d’un lexique reconnu. Les mots ont un sens, comme dirait l’autre. Le Larousse est une référence bien plus probante que la stylistique de votre camarade.

    Je crains – en toute modestie – que je pourrai vous torcher , question lexique, sémiologie, étymologie…

    Pitié, fermez votre clapet, vous allez nous faire passer Hollande.

  48. L’Indien n’a qu’un argument et il ressasse à chaque commentaire…

    Au moins répondez nous sur nos arguments.

    Le système social actuel n’incite pas au travail et enferme les pauvres dans la pauvreté. L’ascenseur social qui devait être l’école ne l’ai plus depuis qu’on l’on nivelle le niveau par le bas pour ne pas « stigmatiser » une minorité qui n’a, ou rien à faire en France, ou rien à faire à l’école classique.

    Idem pour Science Po, ou la Fac ou le BAC, en baissant le niveau on bloque l’ascenseur social.

    Si ça vous satisfait, tant mieux pour vous, c’est pour ceux que vous « défendez » que c’est plus embêtant…

  49. @skandal
    parce que mettre tous les problèmes du système français sur le dos des immigrés c’est pas ressasser peut etre ?
    « ….on rien a faire en France… »
    c’est pas a vous d’en juger.
    @woland
    devriez convertir la photo en jpg pour une meilleure qualité.

  50. Si vous saviez lire, vous liriez « ou rien à faire en France, ou rien à faire à l’école classique. » Ce qui incluent des gens qui n’ont rien à faire en France (donc des immigrés) et d’autre qui n’ont rien à faire à l’école générale, immigrés ou non…

    Donc je ne mets pas tous les problèmes du système sur le dos des immigrés, au contraire, je mets les problèmes des immigrés sur e dos du système français.

    Mais je conçois que la subtilité vous échappe.

  51. wai je la connais la fameuse subtilité du front national, qui consiste a faire passer des idées anti immigrés sans paraitre pour un raciste.
    t’essaye de te rattraper comme tu peux, mais j’ai bien compris le message, le problème des immigrés c’est que leur situation par rapport au pays d’accueuil leur pose problème a eux meme…ou comment dire a des gens ce qui serait mieux pour eux a savoir ce qui t’arrange, qu’il partent.

    En fin de compte ce qu’il y’ a comprendre c’est que les immigrés sont trop cons pour vivre en France et que du coup ils nous mettent dans la merde et s’y mettent aussi.
    subtilité quand tu nous tient.

  52. Grochon : vous êtes typiquement le genre d’abruti hargneux et prétentieux que la Déséducation Nazionale produit à la chaîne.

  53. Procès d’intention, comme à votre habitude. La marque du totalitarisme.

    Vous devez probablement savoir mieux que moi ce que je pense.

    Ou est-ce que j’ai dis qu’il fallait renvoyer les gens d’ou ils venaient ?

    Ou est je dis que les immigrés nous mettaient dans la merde ?

    Ce qui est fascinant avec vous c’est la force que vous mettez à vous persuadez de choses que nous ne disons pas.

    C’est l’état qui nous met dans la merde, pas les immigrés. Voila bien l’énorme et significative différence entre moi et le FN.

    C’est pourtant simple : je ne vois pas en quoi accueillir des gens, souvent pauvres et illettrés, dans un pays sans logements, sans travail et sans argent est une bonne chose…

    Sauf si vous m’expliquez que les parquer dans d’immondes cités et les nourrir aux aides sociales est ce qui se fait de plus humaniste…

    C’est sur quand votre petite pensée étriqué, tout cela est difficile à concevoir.

  54. j’aurais du le voir venir ça, l’histoire du procès d’intention de celui vient de se faire décortiquer sa pseudo subtilité.
    « Ou est-ce que j’ai dis qu’il fallait renvoyer les gens d’ou ils venaient ?  »
    « Ou est je dis que les immigrés nous mettaient dans la merde ? »
    « L’ascenseur social….ne l’ai plus depuis qu’on l’on nivelle le niveau par le bas pour ne pas “stigmatiser” une minorité qui n’a, rien à faire en France »
    dans la meme phrase il y’a donc l’idée que les immigrés nivèlent par le bas, donc qu’ils nous mettent dans la merde et puis je lis aussi qu’ils n’ont rien a faire en France…
    enfin tout est là, aucun procès d’intention.

    donc tu dis que c’est de la faute des immigrés puis après que c’est la faute de l’état….faut savoir.
    « je ne vois pas en quoi accueillir des gens…soit une bonne chose »
    que les conséquences de leur venue ici soient ce qu’elles sont ne change rien a la justification de leurs motivations a venir ici.
    un pays ne peut pas décider si il doit accepter ou non des immigrés, et ce n’est pas a toi de juger s’ils ont raison de venir ici.

  55. « dans la meme phrase il y’a donc l’idée que les immigrés nivèlent par le bas, donc qu’ils nous mettent dans la merde et puis je lis aussi qu’ils n’ont rien a faire en France… »

    Et bien vous ne savez pas lire.

    C’est l’état qui nivelle le niveau par le bas, pas les immigrés… Le sujet du verbe niveler est bien « on ».

    De plus je n’ai pas que les étrangers n’avaient rien à faire en France, j’ai dit qu’une minorité n’avait rien à faire en France.

     » un pays ne peut pas décider si il doit accepter ou non des immigrés » Et bien justement si, c’est me principe même de pays, de nation, d’état.

     » ce n’est pas a toi de juger s’ils ont raison de venir ici. » J’en déduis que vous, vous pensez qu’ils ont raison de venir non ? Donc vous semblez satisfait des conditions de vie de ces gens, sinon vous ne seriez pas pour qu’ils viennent en ce moment. Donc vous êtes une crevure de faire vivre des gens dans ces conditions.

    A aucun moment je n’ai dit que c’était le faute des immigrés, tout simplement parce que je ne le pense.

    Et si je le pensais je n’aurai aucuns soucis à l’écrire.

    De la même façon que je pense ,après vos propos, que vous n’êtes qu’une pure saloperie de fasciste à faire dire aux gens ce qu’ils ne disent pas en recopiant leurs phrases tout en oubliant une partie de celle-ci.

  56. bon on va pas chipoter pendant des heures sur le sens d’une phrase, je pense que t’es de mauvaise foi sur ce coup là, dans l’ensemble il est clair que tu dis que l’état en faisant venir (ou laissant entrer) des immigrés, nivèle par le bas, puis quand tu parles de minorité, tu parles d’une minorité de français, c’est a dire les immigrés. tu ne te rends meme pas compte de ce que tu dis, et quand ça te saute aux yeux tu préfères le nier aveuglément.
    tu n’as surement aucune haine envers les immigrés, mais tu dois te rendre compte qu’indirectement tu exprimes l’idée qu’ils seraient mieux ailleurs et que ça serait mieux pour nous comme pour eux.
    de là il est facile de comprendre que tu penses savoir mieux qu’eux ce qu’il devraient faire et qu’en gros ils nous tirent vers le bas. le vrai raciste dira qu’ils sont moins bons que nous totu simplement, toi tu penses qu’ils sont pas adaptés a notre système. généralement les gens prennent soin de s’exprimer clairement de peur de passer pour ce qu’ils ne sont pas.
    Le problème avec toi et les réacs ou les gens du fn en général c’est que le but est la provocation donc on garde une subtilité dans le discours derrière laquelle on peut se cacher.
    je trouve celà malsain et certains au jeu de la provoc finissent pas croire en leurs conneries.

    Je ne suis pas satisfait des conditions de vis de ces gens ici, mais celà ne me permet pas de savoir mieux qu’eux s’ils ont eu raison de venir, c’est leur choix et ils ont leurs raisons qui selon moi valent le coup.

  57. « je pense que t’es de mauvaise foi »
    « quand tu parles de minorité, tu parles d’une minorité de français »
    « tu ne te rends meme pas compte de ce que tu dis »
    « tu dois te rendre compte »

    Vous voulez tout décider pour moi ? Ce que je pense, ce que je dis, ce que je devrais faire ?

    Vous êtes vraiment un putain de totalitariste.

  58. mais non, mélange pas tout, je te dis ce que je pense de tes propos, comment selon moi ils sont perçus par la plus part des gens.
    je ne suis pas totalitariste, je sais que ma façon de penser n’est pas la seule valable, je suis trop relativiste pour ça.
    si on peut plus donner son avis sans se faire traiter de dictateur.

  59. Woland: ma question était au delà de cette réponse un peu simplette. Si je puis me permettre.

    Anonyme: qu’ entendez vous par « hors la loi »? à aucun moment, je n’entre dans une polémique quelconque même si certaines personnes se lâchent sur mon mur , ce dernier reste éclectique et bon enfant.
    Sur la page vous pouvez juste constater que je suis de « culture catholique » ce qui n’est ,en rien, hors la loi.
    Et que je reconnais le président de la république comme étant chef de l’armée. Pas hors la loi non plus. Cela n’indique en rien ce que je pense étant donné que je vote à bulletin secret comme c’est la loi dans mon Pays.

    Avoir envie de faire passer des idées derrière un pseudo, donc masqué, doit certainement faciliter le règlement de comptes , l’aigreur ,voir la haine. C’est pourquoi je posais la question benoîtement.
    En clair, je ne trouve pas cela très glorieux.
    D’autant plus que certaines idées émises chez les uns et les autres seraient intéressantes explicitées avec moins de passion et plus de courtoisie.
    Maintenant, bien cachés, vous pouvez me lâcher les chiens ; j’assume.

  60. « Avoir envie de faire passer des idées derrière un pseudo, donc masqué, doit certainement faciliter le règlement de comptes , l’aigreur ,voir la haine. »

    Mon Dieu mon Dieu mon Dieu. Ainsi, il y aurait des gens qui en haïraient d’autres ? Mais quelle horreur ! Dans quel monde vit-on, ma bonne dame…

    Si j’en crois la page Facebook de l’auteur de cette réflexion, cette dame fait partie de la Marine nationale…

    Il est tout à fait certain que le métier des armes n’a absolument rien à voir avec la haine. Tout le monde sait bien que personne, dans l’armée, n’agit sous un faux nom, et que la notion de secret est parfaitement étrangère à la corporation militaire.

    Voilà ce que sont devenues nos forces armées. Voilà où conduit la présence de femmes dans les armées du monde occidental.

  61. « Il faut que les consommateurs comprennent que ce n’est pas la monnaie unique qui génère de l’inflation mais le manque de concurrence et de régulation dans certains secteurs, explique Alain Bazot [le président de l’UFC-Que Choisir]. C’est la conséquence d’une libéralisation des prix insuffisamment régulée. »

    Nouveau concept issu des têtes pensantes de l’exception stato-gauchiste française : la libéralisation insuffisamment régulée.

    La hausse des prix, c’est la faute au manque de concurrence ET de régulation, nous dit le chef de Que Choisir, grand expert de référence qui a micro ouvert dans les médias.

    C’est un peu comme l’eau sèche, voyez.

    Y FO plus de concurrence, mais
    Y FO plus de régulation, aussi.

    Alain Bazot est un communiste libéral, je suppose.

    Et tout ça est publié par l’Expansion, magazine « économique » qui ne trouve absolument rien à redire à de telles absurdités.

    http://lexpansion.lexpress.fr/economie/hausse-des-prix-l-euro-est-il-vraiment-coupable_276458.html

  62. « Il est tout à fait certain que le métier des armes n’a absolument rien à voir avec la haine. Tout le monde sait bien que personne, dans l’armée, n’agit sous un faux nom, et que la notion de secret est parfaitement étrangère à la corporation militaire. »
    Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu !

  63. Soyez un peu plus explicite, Coach.

  64. Tirer une conclusion du post d’un enseigne de vaisseau de première classe, avançant à découvert dans la jungle « réacowebienne » et un militaire de métier exécutant les ordres reçus dans un cadre donné par les autorités responsables.
    Je n’ai pas trouvé mieux que Mon Dieu ! Mon Dieu ! Mon Dieu !

  65. Tout à fait, Coach. Je tire des conclusions. Il ne faut pas ? Les militaires sont des vaches sacrées ? Un peu comme nos amis issus de la « diversité », alors ?

    Vous êtes un ancien militaire ? Vous êtes pour la liberté quand ça vous arrange ? On a le droit de critiquer tout le monde sauf votre corporation à vous, c’est bien ça ?

    Si vous trouvez mes « conclusions » erronées, vous n’avez qu’à expliquer pourquoi. Qui vous en empêche ?

    Est-ce que madame Machin « exécute les ordres reçus dans un cadre donné par les autorités responsables », quand elle vient ici déverser son inquiétant bisounoursisme, et se livrer à une provocation stupide concernant le mode d’expression usuel sur les blogs du monde entier, à savoir l’anonymat ?

    Madame Machin est comme un spectateur qui irait pour la première fois au théâtre, et qui s’indignerait qu’Isabelle Adjani joue une prostituée alors qu’elle n’en n’est pas une, ou qu’Alain Delon incarne un médecin alors qu’il n’a jamais mis les pieds à la faculté de médecine.

    Au fait, Coach Berny, c’est votre vrai nom ?

  66. Ah ! Si seulement elle avait pu s’appeler madame Machin sans profil Facebook, ou en serions-nous ?
    Réponse : « Mon Dieu mon Dieu mon Dieu. Ainsi, il y aurait des gens qui en haïraient d’autres ? Mais quelle horreur ! Dans quel monde vit-on, ma bonne dame… »
    Et hop ! Coach Berny passe à autre chose avec le sourire, en pensant la pauvre elle n’aurait jamais dû monter à bord.

    Manque de pot, elle est militaire, badaboum ! Les militaires sont haineux, ont de fausses identités et ont la manie du secret.
    En plus c’est une gonzesse? badaboum ! « Voilà ce que sont devenues nos forces armées. Voilà où conduit la présence de femmes dans les armées du monde occidental. »
    Et vous voulez que je m’emmerde à vous expliquer pourquoi vos « conclusions » sont érronées ?

    Je répond également à vos questions.
    – Je suis pour la liberté quand ça m’arrange, pas vous ?
    – Vous êtes un ancien militaire ? Oui.
    – Coach Berny, c’est votre vrai nom ? Non.

  67. Rectifions le tir.
    La bisounourse machin stupide, est dans la réserve opérationnelle et effectue des E.S.R uniquement.
    C’est de la citoyenneté et du patriotisme.
    Le but n’étant pas d’attaquer mais de protéger et de défendre.
    Mon métier principal et à plein temps étant celui de « maman ».
    Toutes mes démarches sont totalement personnelles. Et ce, depuis toujours !
    Au départ, je suis infirmière .Le principe étant de soigner plutôt que de tuer.
    Les études de sciences humaines ,puis de psychologie du travail ,ont fait que mes contrats dans la marine ont été utilisés dans le recrutement.
    Je vous précise cela ,cher Robert  » Marchdanlnoir », afin que vous ne fonciez pas droit dans vos humeurs, sans étudier les sujets que vous abordez. (Je parle de l’Armée également).

    Un grand merci à Coach Berny pour son esprit de corps, et ses réactions saines.
    Je le trouve fort civil pour un militaire. ( jeu de mot affligeant , je sais!… honte)

    Etant fille, épouse, mère, nièce, belle fille etc… de militaires. Je pense connaître assezle domaine pour rassurer Robert sur la valeur de l’Armée Française.
    Il peut dormir au chaud pendant que les autres font plus que veiller pour lui.
    Quelque soit leurs identités, ce sont toujours leurs propres vies qu’ils mettent au service de leur Pays et de ceux qui y vivent.

  68. Robert est taquin, c’est pour cela qu’on l’aime…

    A mon avis ce n’est pas une question de courage que de se cacher derrière un pseudo ou pas mais la liberté de parole en France étant ce qu’elle est, et la propension de certains à menacer physiquement voir à franchement agresser ceux qui ne seraient pas d’accord avec eux (voir ce qui est arrivé à Charlie Hebdo) poussent certains d’entre nous à limiter les risques pris.

    Avoir son nom, son adresse, son numéro de téléphone et éventuellement son lieu de travail exposé sur le net par certains « démocrates républicains » (se disant de gauche d’ailleurs) est une expérience suffisamment désagréable pour ne la souhaiter à personne.

  69. http://www.in-nocence.org/public_forum/read.php?3,98514,page=1

    Il y a du grain à moudre, j’avoue cependant qu’à la moitié des commentaires, j’avais déjà oublié mon nom.

  70. Le problème c’est que sous couvert de cet argument, vous versez votre bile sans retenu, bien planqué que vous êtes, derrière vos écrans. En définitive, il conviendrait de faire preuve d’un peu plus de respect et de retenu (que l’inverse). Consulter un médecin pourrait aussi s’avérer utile. » dédoublement de la personnalité ».

    Preux chevalier sur la toile et une petite vie douillette (Paris Ouest, la Baule, Deauville, Le Touquet)… Pas sur de me tromper du tout, mais je ne vais pas vous fustiger comme vous le faite des pauvres, vous n’y êtes pour rien.

    Vous n’avez rien fait par vos mains, pour mériter quoique ce soit; pas même votre cursus du supérieur qui découle statistiquement de votre condition. Au pire vous vous serez acheté un MBA, dans une séance de rattrapage.

    La petitesse de vos parcours devraient vous inviter à la modestie. Né dans un HLM, vous auriez reproduit le même schéma que ceux que vous fustigez, vous filez droit comme tout le monde avec un pédantisme assez pitoyable.

    S’extirper de sa condition – s’élever – n’est pas donné à tout le monde. Et votre érudition fait mal. Il n’est qu’a lire la dernière découverte de l’amiral ou son illumination du 22 décembre, qu’il lise Aristote et approfondisse. le nouveau testament car force est de constater la platitude culturelle de ce dernier, celle-ci étant revendiqué pour nous élever.

    Ce ne sont pas les pauvres profiteurs qui mènent notre pays dans le mur mais une classe aisée qui tient mordicus à son petit confort, ce qui est humain et donc compréhensible. Ce n’est pas du bobo dont je parle spécifiquement et qui fait office de tête de turc, des petits reacs.

    Bref rien de plus stupide que de réduire le profiteur en fonction de ce qu’il verse comme impôt et de vous victimiser comme des spoliés vis à vis de ces derniers et l’on voit la limite intellectuel du conservateur wolandien ( enfin une personne qui se prétendait libertarien, puis Sarkosiste il y a encore peu). L’anonymat permet effectivement tous les revirements.

  71. A mon humble avis, Grochon, l’Amiral a tout comme vous et d’autres, une vision des choses beaucoup trop contrastée. Peut-être vous manque t-il quelques segments dans la palette des gris? Or du contexte actuel d’effondrement civilisationnel, et de guerre culturelle je trouverais aussi certaines « Amiraleries » parfaitement déplacées. Ce n’est pas le cas. Au delà du coté jubilatoire, les « Wolanderies » tendent, je crois, à déplacer le centre de gravité idéologique dans le bon sens, et à répondre à la banalisation des idées d’extrême gauche. Vous auriez simplement pu dire: « Je ne critique pas le côté farce, mais pour le fair-play il y aurait quand même à redire ».

  72. @charles.r
    « la banalisation des idées d’extrême gauche »
    haha c’est ça qui vous tracasse vraiment ?
    non mais arrêtez, c’est fini la chasse aux sorcières, plus personne n’est communiste maintenant mise a part quelques coréens…
    J’ai l’impression que pour vous si ce n’est pas l’anarchie totale du chacun pour sa gueule c’est du communisme et de l’assistanat immonde.
    c’est vous qui manquez de nuance de gris ….
    « effondrement civilisationnel »
    comme si le passé était d’une hauteur grandiose
    votre pessimisme ne vous amène pas vers l’objectivité.
    @grochon
    ici les idées sont fondées sur la subversivité de la pensée dominante et les petites remarques comme sur les pauvres ne sont motivée que par la recherche de provocation, alors quand j’entends que tout ça tend a déplacer le centre de gravité idéologique dans le bon sens…il faut entendre leur bon sens a eux, celui du riche qui ne se préoccupe pas tellement du sors des autres, au point d’en rire…du cynisme a l’état pur qui s’accentue par le phénomène de groupe, qui plus est marginal.

  73. « Non mais arrêtez. »

    On dirait Dominique Wolton à la télé.

    « Non mais, arrêtez, vous n’avez pas le droit de dire ça… » (se prenant la tête entre les mains).

  74. non mais arrêtez de parler pour ne rien dire, c’est pas un argument ça, aucun intérêt, vous n’avez pas le droit de dire ça !

  75. L’indien: Je ne peux pas vous laisser dire ça, vous ne pouvez pas dire ça…Non, je plaisante. Donc, oui, je pense que l’insidieuse banalisation des idées d’extrême gauche est responsable pour une part non négligeable, de la perte de défense immunitaire du peuple Français. Je déteste la loi du plus fort autant que la loi du plus con. Certes je suis pessimiste, mais ce qui altère le plus mon objectivité, c’est la colère, je crois.

  76. Hahaha, bien imité, vous faites ça avec un naturel parfait… En fait, vous êtes Dominique Wolton, hein, avouez ?

  77. « mais arrêtez, c’est fini la chasse aux sorcières, plus personne n’est communiste maintenant mise a part quelques coréens… »

    FO, La LCR, Le Front de Gauche, Les Ecolos (pas mal d’entre eu du moins) la pupart des Syndicats etc…

    Ca fait quand même pas mal de monde.

  78. Charles.R, si je comprends bien, pour vous les mesures sociales qui sont sensées aider les pauvres sont de natures communistes?
    toutes idées de partage ou d’entraide forcées (par la loi (la morale)) l’est aussi alors ?
    quand je file ma petite monnaie en sortant de la boulangerie au mec qui dors sur une grille, je ne suis quand meme pas un communiste?
    enfin je comprends votre colère, mais ne peut on pas les aider financièrement pour le minimum vital, avant de les aider a s’en sortir par eux meme.
    @skandal
    « FO, La LCR, Le Front de Gauche, Les Ecolos »
    ça fait pas grand monde quand meme, pas de quoi en faire une menace, loin de là.
    les syndicalistes ne sont pas des communistes, qu’ils réclament plus de répartition des salaires ne fait pas d’eux des coco.
    et puis là c’était dit comme si les idées communistes fleurisaient dans les esprits des gens…ce qui est une vrai paranoïa des antis coco.
    @robert
    :) je ne sais meme pas qui c’est.

  79. C’est un sociologue de gauche ! Une vedette des médias ! Un abonné de la télé ! Il est votre maître à penser et vous ne le connaissez pas ?

  80. 1. toutes idées de partage ou d’entraide forcées (par la loi (la morale)) l’est aussi alors ?

    2. quand je file ma petite monnaie en sortant de la boulangerie au mec qui dors sur une grille, je ne suis quand meme pas un communiste?

    Vous ne voyez pas la différence entre les deux, vraiment ?

  81. non je connais, pas, je ne regarde pas tellement la télé a part quelques documentaires, les débats m’insupportent si je ne peux y participer.

    je comprends pas bien votre question, les miennes ne sont pas comparable, je les posait pour vous dire que partager et s’entraider un temps soi peu, meme organisé par la main de l’état lui meme, n’est pas une méthode communiste, qui elle englobe tout sans laisser d’autre opportunité.
    Le communisme est un socialisme poussé a l’extrême comme le capitalisme vient d’extrémistes du libéralisme.
    les deux sont autant détestables.
    enfin j’ai pas bien compris votre question mais je commence a vous connaitre, vous préféreriez qu’on vous ne force pas la main pour donner aux plus démunis c’est ça..?
    les gens ne savent pas s’organiser pour remplacer les aides de l’état, et ils n’en on pas envie, la société ne les a pas habitué a etre partageurs, c’est pas le capitalisme qui va arranger les choses, et vous entendre dire que les gens sont trop communiste, c’est quand meme drole.

  82. Il y a une différence fondamentale entre la charité individuelle et l’assistanat étatique.

    Si vous donnez une pièce en mendiant à côté de votre boulangerie, vous êtes un sale libéral, et non un sale communiste. Les libéraux prônent la vraie solidarité, c’est à dire celle qui est pratiquée par les individus, de leur propre initiative.

    Là est l’origine des hôpitaux en France, d’ailleurs. Aujourd’hui, on s’imagine que seul l’Etat peut soigner les malades. Mais les bâtiments mêmes où travaillent aujourd’hui des milliers de fonctionnaires en surnombre ont été construits et exploités par des congrégations religieuses dans ce même but.

    Cela dit, si vous donnez une pièce au mendiant à côté de votre boulangerie, vous êtes peut-être un naïf, car il y a pas mal de chances qu’il s’agisse d’un mendiant professionnel, venu spécialement en France pour mendier, à l’instigation d’un réseau de riches trafiquants étrangers.

  83. L’indien: Par exemple, je trouve particulièrement scandaleuse et néfaste l’influence des idées d’extrême gauche sur l’éducation nationale: Beaucoup d’argent est dépensé, l’E.N ne donne pourtant pas au plus grand nombre la chance de s’élever intellectuellement, culturellement, et donc éventuellement socialement, à cause d’un nivellement par le bas censé éradiquer les inégalités.
    Moi aussi il m’arrive de donner une pièce à un nécessiteux, mais uniquement en toute partialité, au gré de mon humeur et de mes préjugés, du coup j’ai la conscience tranquille.

  84. Charles, la recherche d’égalité dans l’e.n n’est pas du communisme, c’est pour chercher un équilibre dans le société, et éviter le délire de l’élite suprême et illimitée qui a toujours été de mise et qui nous a amené là ou nous en sommes, c’est a dire des instabilités économiques et des gouvernements déconnectés des réalités.

    vous allez pas quand meme me dire que vous préférez une société de moutons guidée par des élites (un peu ce qui se passe) plutot qu’une société ou la majorité des gens sont responsables et intelligents.

    enfin je ne vois pas ou sont les idées d’extreme gauche dans notre société vraiment, je pense que c’est vous qui avez développé une haine anti gauchiste qui vous fait voir du communisme dans tout ce qui touche un minimum les principes de la gauche.
    c’est de la paranoia qui vous amène a un obscurantisme qui n’a plus sa place dans la société.

    @robert
    « vous êtes peut-être un naïf, car il y a pas mal de chances qu’il s’agisse d’un mendiant professionnel, venu spécialement en France pour mendier, à l’instigation d’un réseau de riches trafiquants étrangers. »
    très drole.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s